Littérature médiévale

Bonjour,

Ayant comme matière d'ici peu "littérature médiévale" j'aimerai savoir à peu près car il est toujours délicat de dater des époques et des changements, de quand à quand se situe cette période littéraire ?

J'avais en tête tout ce qui est avant la renaissance, c'est à dire avant 1490/1494...mais il se peut que je me trompe lourdement. Donc une fourchette datée m'aiderai à m'axer sur des courants et des auteurs précis. Je pensais XVème et XIVème siècle, mais je n'en suis pas certain.

Parce que j'ai aussi littérature de la renaissance donc tout le XVIème siècle, là au moins je sais à quoi m'attendre.

Merci d'avance.
«1

Réponses

  • On appelle littérature médiévale l'ensemble des œuvres littéraires produites en Occident au cours du Moyen Âge (sur la dizaine de siècles qui s'étend de la chute de l'Empire romain — fin du Ve siècle — au début de la Renaissance florentine — fin du XVe siècle).
    (Wikipédia)
  • Bonjour,

    Les distinctions sont généralement assez peu pertinentes, et s'il faut leur définir une certaine "temporalité", celle-ci varie selon les aires culturelles. Ainsi la littérature du XVe siècle peut grandement être considérée comme renaissante, de même que certains ouvrages souvent qualifiés de "primitifs" du XIVe siècle, notamment en littérature française et italienne. Il en va de même pour le XVIIe siècle, en particulier en Espagne et pour l'aire géographique, plus ou moins, des actuels Pays-Bas.

    Lohelia.
  • 76man76man Membre
    Disons qu'à la fac, la littérature dite médiévale rassemble souvent des textes du XIe au XVe s., car les œuvres antérieures seraient trop difficiles à lire en version originale.
  • De quelles oeuvres médiévales françaises antérieures au XIème veux-tu parler? :)
  • 76man a écrit:
    Disons qu'à la fac, la littérature dite médiévale rassemble souvent des textes du XIe au XVe s., car les œuvres antérieures seraient trop difficiles à lire en version originale.

    Ah cela me rassure, je me disais aussi que les œuvres antérieurs au XIe s écrite majoritairement en latin ou grec ne devaient pas être étudiés avec précision.

    Parce que entamer la littérature médiévale au Vème siècle me semblait un tantinet trop conséquent en vu de la non traduction des œuvres antérieurs au XIe.

    Cependant en précisant "à la fac" je vous demande, qu'est-ce alors la littérature médiévale (en dehors de son étude scolaire) ?
  • La littérature médiévale est la littérature composée pendant une période aux limites un peu floues, nommée Moyen-Age. Ce que soulignait Jacques Vaissier, c'est - je pense - le fait que vous parliez précisément de "littérature française", et qu'il n'existerait pas de littérature antérieure au XIe siècle correspondant à des critères linguistiques et culturels posés pouvant logiquement être qulifiée de littérature française. Cela ne signifie bien sûr pas qu'une oeuvre littéraire composée au VIIIe siècle n'est pas une oeuvre médiévale.

    Lohelia.
  • D'accord, j'y vois un peu plus clair. Je vous remercie.


    Une autre question, ou une doléance me vient à l'esprit.


    Comment étudier convenablement ou du moins comprendre ne serais-ce qu'un dixième de la littérature Médiévale et surtout celle de la Renaissance sans antérieurement avoir compris et étudié la littérature Antique (arabe et Grec) ?

    Parce qu'il me semble que cette "Renaissance" puise tout dans la Grèce antique et s'inspire du monde arabe.

    Pour exemple, j'ai Cligès à étudier de Chrétien de Troyes, cependant sans une érudition de la Grèce (ce que je n'ai pas) je ne peux comprendre cette œuvre à juste titre, non ?
  • Quoi ! Le contexte historique, les références antiques, les mœurs, les coutumes, les mythes (les métamorphoses d'Ovide), et Tristan et Iseut (si je ne m'abuse).

    Voila pourquoi je pose cette question de manière globale, en attendant une réponse.
  • Pope68 a écrit:
    Parce qu'il me semble que cette "Renaissance" puise tout dans la Grèce antique et s'inspire du monde arabe.

    Je m'insurge...

    J'espère qu'après avoir suivi votre cours à venir, il vous semblera autrement. Je pense qu'il pourrait être intéressant de jeter un oeil d'ores et déjà dans un ouvrage d'histoire littéraire, au moins dans un Lagarde et Michard ou quelque chose de ce genre. D'autre part, si vous ne vous êtes jamais intéressé à la Pléïade - ce qui semble être le cas, sinon vous n'auriez pas écrit ce que je cite -, je pense que c'est le moment de le faire, ne serait-ce que pour se rendre compte de l'affreuse limite dans laquelle vous enfermez la Renaissance... ;)
  • Non je n'ai pas encore eu le plaisir de me pencher sur cette fameuse "Pléïade"
    l'affreuse limite dans laquelle vous enfermez la Renaissance
    Non bien évidemment la Renaissance n'est pas que la résultante de l'antiquité grec et arabe, ça je le sais que trop bien, mais ma question était peut on s'attaquer à la littérature de la Renaissance sans rien connaitre à celle de l'antiquité ?
  • Vous avez sûrement déjà étudié du Ronsard ou du Du Bellay...

    Je pense qu'il est bien entendu possible de lire la littérature de la Renaissance sans être un très fin connaisseur de la littérature antique, même s'il est très intéressant de croiser les deux. Vous ne comprendrez peut-être - sans doute ? - pas certains échos, mais rien d'irrémédiable, puisque vous pouvez toujours découvrir certains pans de la littérature antique au cours de vos lectures de littérature renaissante et / ou vous plonger dans la littérature antique par la suite. Il me semble que si la littérature renaissante vous attire - est-ce le cas ? - il serait dommage de ne pas s'y immerger par crainte de manquer d'érudition... ;)
  • 76man76man Membre
    jacquesvaissier a écrit:
    De quelles œuvres médiévales françaises antérieures au XIème veux-tu parler? :)
    En "français", aucune ;) Mais je pensais entre autres à la Cantilène de Sainte Eulalie, écrite en roman et datée de 880-881.

    Comme le dit Lohelia, les cours sont là pour mieux faire connaître la littérature médiévale et renaissante. Moi-même n'étant pas un grand connaisseur de la littérature antique, les cours m'ont beaucoup aidé à apprécier cette littérature.
  • Lohelia a écrit:
    La littérature médiévale est la littérature composée pendant une période aux limites un peu floues, nommée Moyen-Age. Ce que soulignait Jacques Vaissier, c'est - je pense - le fait que vous parliez précisément de "littérature française", et qu'il n'existe pas de littérature antérieure au XIe siècle correspondant à des critères linguistiques et culturels posés pouvant logiquement être qulifiée de littérature française. Cela ne signifie bien sûr pas qu'une oeuvre littéraire composée au VIIIe siècle n'est pas une oeuvre médiévale.

    Lohelia.

    Ma remarque était en fait une boutade adressée à 76man, très amicalement d'ailleurs. Eh oui, on date traditionnellement le début du Moyen-Age littéraire à Grégoire de Tours (VIème Siècle), qui écrit son Histoire des Francs en latin (un fort mauvais latin d'ailleurs). Par la suite, c'est le désert total : quelques chroniques appelées "Frédégaires", des Vies de Saints, elles aussi écrites en latin. Il faut attendre le Xème Siècle pour avoir le premier témoignage littéraire français : les 33 vers de la cantilène de Sainte-Eulalie. Il y a bien quelques textes antérieurs écrits en "français" (aux VIIIème et IXème Siècles), mais ce ne sont pas des textes littéraires.
  • 76man76man Membre
    jacquesvaissier a écrit:
    Ma remarque était en fait une boutade adressée à 76man, très amicalement d'ailleurs.
    Oui oui, j'avais bien saisi cette boutade ;)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.