Bonjour,
Je passe l'année prochaine en classe de terminale S; or j'ai beaucoup regretté cette année de ne pas avoir étudié une langue ancienne. J'ai donc rencontré le professeur de grec de mon lycée pour savoir s'il était possible de commencer le grec l'année prochaine... Si elle ne m'a pas donné de réponse négative, sa réponse n'a pas été vraiment tranchée; je voudrais donc vous demander votre avis et savoir si mon entreprise n'est pas trop irréaliste. Est-il d'ailleurs possible de prendre deux langues en option au bac? (je fais déjà du chinois en LV2). Je suis prête à étudier par moi-même les bases du grec pendant le temps qu'il me reste (2 semaines exactement).
Merci de votre avis.
«1

Réponses

  • TM.TM. Membre
    Tu as le droit de présenter deux options facultatives au bac. (Toutefois, je doute que le Chinois puisse être pour toi une option facultative, si elle est votre LV2 (?).)

    Tu n'as rien à perdre et tout à gagner en débutant le grec ancien. Pour commencer l'année dans les meilleures conditions possibles, commencer à découvrir la langue par toi-même plus tôt aurait pu être souhaitable, mais rien n'est perdu !
    Tu peux te procurer un manuel de grec ancien à l'usage des grands débutants (celui de Vernhes, ou bien le Lebeau/Métayer), et faire sérieusement les premières leçons avant la rentrée.
    En général, les cours de langues anciennes dans le secondaire sont tout à fait abordable, et les connaissances en langue des élèves tout à fait médiocre. Bref, commencer le grec est tout à fait envisageable !

    Et puisqu'il s'agit d'un enseignement optionnel, tu ne peux pas perdre de points au bac. Dans le pire des cas, en expliquant au professeur que n'arrives pas à suivre le cours, il te laissera sans doute arrêter en cours d'année, quoique ce n'est pas ce que je te souhaite !
  • Ne prends pas le Lebeau-Métayer, il n'est pas du tout adapté à un travail en solitaire.
    Choisis le Vernhes ou alors Grec grands débutants : Méthode de Danielle Jouanna chez Ellipses.
  • Merci beaucoup! Je vais donc aller me procurer le manuel Vernhes. Pardon, j'ai en fait pris le chinois en LV3, n'est-ce pas un problème si l'on prend pour options facultatives deux langues?
  • TM.TM. Membre
    Non, aucun souci :)
  • Si ta LV3 est ton enseignement de spécialité, ce n'est pas une option facultative.
    Tu peux prendre deux options facultatives.
    La première a le coefficien 2, 3 si c'est une langue ancienne, et la seconde 1. Donc attention à l'ordre choisi au moment de l'inscription au bac.
  • Je me suis finalement procuré le manuel "Assimil, la méthode intuitive Grec ancien". Il est très agréable à étudier... Cependant j'ai du mal à me représenter le niveau que je dois acquérir avant la rentrée; quelles leçons particulières de grammaire ont été normalement acquise dans la classe de première?

    Voici par ailleurs ce que je viens de découvrir sur le site http://www.defibac.fr/grec-ancien-programme-de-tle:
    La connaissance de la langue
    Dans l’optique du baccalauréat, l’élève doit maîtriser les objectifs définis en seconde et première, qui sont approfondis lors des études de textes en terminale. On attend de l’élève de terminale qu’il enrichisse considérablement son lexique : celui-ci doit être constitué de 1 000 mots environ en fin de terminale.

    "1000 mots"... Cela me semble démesuré... Je suppose donc qu'il va falloir que j'apprenne au minimum 100 mots d'ici la rentrée?

    Merci encore de votre aide.
  • C'est courageux. Si tu es accomodé au latin ou à l'allemand (mais il me semble que ce n'est pas le cas ?), les déclinaisons te seront plus aisées à apprendre. Ne gobe pas du vocabulaire sans contexte; familiarise toi d'abord avec la langue, commence avec la grammaire (déclinaisons !), puis la conjugaison ( présent,imparfait, aoriste et futur disons...) et ensuite, tu pourras faire des fiches avec des prépositions, conjonctions de coordination...etc... Tout ce dont sont friands les auteurs grecs. :)
    Tu apprendras du vocabulaire au fil des textes, et si tu es au point avec la syntaxe grecque (ce qui ne viendra, bien sûr, pas de sitôt, mais j'ai tout à fait foi en ta progression future), le vocabulaire sera un point final dans le merveilleux décryptage de tes phrases. (Vive le Bailly !)

    Si tu montres de la motivation, il n'y a aucune raison pour que ton professeur ne fasse pas en retour le geste de t'aider afin de rattraper les lacunes que tu pourrais avoir.
    Pour des questions plus précises sur les cours ou les programmes de grec, n'hésite pas...
    Bon courage.
  • Tu peux trouver facilement en ligne la liste d'environ 300 mots appris en 3ème.

    La méhode Assimil n'est pas basée sur les mêmes principes qu'une méthode plus scolaire. La grammaire n'est considérée que comme un sous-produit de la langue parlée. Les faits gramamticaux ne sont donc pas du tout présentés dans le même ordre que dans une méthode traditionnelle. Ainsi l'aoriste n'est abordé qu'à la leçon 42, les règles de bases de l'accentuation qu'à la leçon 98 alors que les élèves les abordent dès la 3ème. Donc logiquement il faudrait tout voir !

    Mais quelle que soit la méthode, rattraper 3 ans de grec en 15 jours est un pari difficile à tenir. Espérons simplement que cela te donnera le goût de continuer, même si ce n'est pas au lycée.
  • Merci de vos conseils!

    J'ai trouvé sur internet des sites très intéressants sur le programme complet de grec en 3ème, seconde et première. Je vais donc les utiliser en parallèle pour étudier le manuel Assimil à ma façon... Si j'apprends de plus tout le vocabulaire de 3e (à raison de 23 mots par jour), je devrais être à peu près au point à la rentrée.
    Mais quelles capacités doit-on particulièrement acquérir en grec?

    -Les traductions se font-elles toujours dans le sens grec-français, ou est-il utile de s'entrainer à traduire des phrases aussi dans le sens inverse?

    -Les leçons de grammaire étudiées en seconde et première ne sont-elles qu'une "révision approfondie" du programme de 3e? (je me base en fait sur mon expérience en LV2, où les leçons de grammaire en seconde et première ont été quasiment inexistantes, ou tout du moins de simples révisions de collège... Mais c'est peut-être différent pour les langues anciennes)

    -
    e système verbal compte six modes : indicatif, subjonctif, optatif, impératif, infinitif, participe (+ deux formes d'adjectif verbal) ; sept temps : présent, imparfait, futur, aoriste, parfait, plus-que-parfait et futur du parfait ; trois voix : active, moyenne et passive [cfr 201].
    Dois-je maîtriser les six modes et les sept temps?

    Merci encore!
  • AalsyAalsy Membre
    Bonjour,
    Si tu ne te l'es pas encore procuré, je te conseille vraiment le manuel "Hermaion" (donc celui de Vernhes), j'ai beaucoup aimé travailler avec au lycée ! Il explique bien et il est très progressif : pour chaque leçon, qui comporte de la grammaire et du vocabulaire, il y a de nombreux exercices avec des phrases à traduire, au début forcement assez répétitives, ce qui te permet d'assimiler rapidement les déclinaisons, conjugaisons + le vocabulaire de la leçon, et aussi d'avoir immédiatement la satisfaction de pouvoir traduire quelque chose... Cela dit, je ne connais pas la méthode Assimil, mais Hermaion est le manuel le plus courant, nous l'utilisions encore en prépa.
    Bien sûr en deux semaines ce sera difficile... Mais le niveau des élèves en terminale est très hétérogène et je suis certaine que tu y trouveras ta place. Parmi ceux qui ne continueront pas le grec après le bac, beaucoup ne s'investissent pas énormément, et d'ailleurs, l'épreuve du bac, avec traduction et commentaire d'un texte préparé pendant l'année, incite beaucoup d'entre eux à apprendre simplement par coeur la traduction. Même parmi les continuants en grec qui entrent en classe prépa, certains ont passé l'épreuve du bac de cette manière et ne sont pas spécialement à l'aise avec leurs déclinaisons et/ou conjugaisons... Tu verras bien dans deux semaines, mais ne te fais pas trop de soucis.
    Pour ce qui est du déroulement des cours en Terminale, en tout cas tels que je les ai pratiqués : il n'y aura effectivement probablement pas de révision des "bases", car une bonne partie du temps est consacrée à la préparation desdits textes du bac. Mais nous avons tout de même passé quelques séances sur la grammaire : révision des aoristes irréguliers, de l'aoriste passif souvent moins connus ; et avant la terminale nous n'avions jamais eu à apprendre l'impératif ni l'optatif. Donc non, tu n'as pas besoin de "tout" savoir !
    Je te souhaite beaucoup de courage et de réussite et si tu as des questions, n'hésite pas.
  • PoloPolo Membre
    Oui, je te conseille aussi de te procurer le manuel Hermaion plutôt que celui d'Assimil, peu approprié pour les langues anciennes. Le vocabulaire pour chaque leçon s'assimile très facilement car tous les exercices et textes de travail le reprennent systématiquement : c'est bien plus facile que d'apprendre des listes hors de tout contexte.
    Pour la grammaire, il faudra juste aller voir des leçons plus avancées pour connaître les conjugaisons de certaines personnes (par exemple, Hermaion commence à donner les 1ère et 3e personnes du singulier et du pluriel et il faut attendre quelques leçons pour avoir l'ensemble de la conjugaison).
    On le trouve d'occasion pour un prix très correct (voir priceminister par exemple).
    Bon courage, et ne t'inquiète pas pour le niveau des autres élèves. :)
  • Bonjour,

    Une formation par le CNED niveau débutant pourrait vous êtres très utile... Je sais qu'il est possible de "s'arranger" avec les lycées pour que vous receviez et poursuiviez des cours niveau troisième - donc débutant - et que cela apparaisse sur votre bulletin de terminale comme si vous suiviez un cours de grec du niveau attendu. Cela vous permettrait de prendre plus de temps dans votre apprentissage pour assimiler la langue, d'être corrigée par un professeur et à la fois de faire aparaître cette formation sur vos bulletins - en particulier si vous souhaitez vous inscrire en CPGE.

    Lohelia.
  • Merci! Je regrette maintenant d'avoir acheté la méthode Assimil... Je me suis laissée séduire, car les leçons sont vraiment agréables; mais j'ai maintenant peur qu'elles ne soient pas adaptées au programme. Je vais donc me procurer le Verhnes...

    Je me demande encore parfois: est-ce que c'est vraiment une bonne idée? Est-ce que je ne suis pas en train d'entreprendre quelque chose d'impossible, ou une option facultative dans laquelle je n'arriverai pas à rattraper tout ce qui me manque? La classe de grec de mon lycée est en fait composée de seulement deux élèves, qui ont chacune un excellent niveau (la moyenne est de 19,5...). Cela fait 3 jours que j'ai commencé, j'ai appris l'alphabet et 13 mots.
    Je sais que ce ne sera jamais perdu...

    Mais si je dois avoir un niveau médiocre en grec, est-ce que je ne devrais pas "abandonner" pour le lycée maintenant?
  • Deux choses à mon avis sont à garder à l'esprit : d'une part que les moyennes en langues anciennes au lycée n'ont strictement aucune signification tant les élèves sont généralement surnotes ou sous-notés, d'autre part que le jour de l'examen, il vous sera demandé de traduire un passage et de le commenter en français, exercice pour lequel il suffit plus ou moins d'apprendre les textes par coeur et de connaître son commentaire...

    Lohelia.
  • Quel est ton but en apprenant le grec ?
  • Quelle bonne question! :)
  • J'aimerais faire une prépa hyphôkagne par la suite. Et je regrette de ne pas avoir étudier de langue ancienne au lycée...
  • D'accord... Dans ce cas, j'aurais sauté sur le CNED et pris un rendez-vous avec le proviseur. En cas de refus, assister aux cours de terminale peut toujours être une solution intermédiaire, qui aura au moins pour avantage, sans doute, de vous faire gagner quelques points pour le baccalauréat... Cela dit, dans l'optique d'une hypokhâgne, débuter le latin aurait été plus stratégique - il ne me semble pas que le grec en débutant puisse faire office de langue ancienne obligatoire en hypokhâgne, mais peut-être me trompé-je et peut-être cela dépend-il des lycées.
  • PoloPolo Membre
    De toute façon, il n'est pas nécessaire d'être au taquet dès la rentrée. On peut encore travailler le grec durant toute l'année (ce qu'oublient de faire, d'ailleurs, beaucoup d'élèves suivant les cours de langues anciennes au lycée). Laureline, tu seras peut-être un peu perdue au début mais si tu t'efforces de travailler le grec un peu chaque semaine, par plaisir, tes efforts devraient être récompensés. Et c'est toujours ça de gagné pour l'HK, en effet. Attention quand même, pour ton dossier, à ne pas négliger les autres matières si c'est ta 2e option facultative.

    Si, Lohelia, le grec débutant peut être la langue ancienne obligatoire en prépa.
  • Les cours de latin sont donnés en même temps que les cours de chinois, d'où le choix du grec comme langue ancienne...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.