Acquérir une bonne culture littéraire pour l'hypokhâgne

Bonjour à tous, je viens juste de découvrir ce site !

Je vais intégrer la classe d'hypokhâgne du lycée Frédéric Mistral d'Avignon.

Je viens de terminale littéraire avec un niveau en langue très satisfaisant cependant je crains de manquer de culture littéraire... Je pense que ce sera mon grand point faible... Tous les hypokhâgneux débarquent-ils en début d'année vraiment très très très cultivés?

Au début des vacances scolaires a été affiché la liste des livres recommandés par matière.
Ayant bouquiné régulièrement pendant les vacances (j'ai en priorité lu ce que nous étudierons dans l'année), je réalise quand même qu'il me sera impossible de tous les lire... Et je m'affole un peu ! Est-ce normal ? :o

Merci de votre réponse :)
«1

Réponses

  • TennoTenno Membre
    Bonjour à toi et bienvenue,
    Halpina a écrit:
    Tous les hypokhâgneux débarquent-ils en début d'année vraiment très très très cultivés?
    Bien sûr que non !
    je réalise quand même qu'il me sera impossible de tous les lire... Et je m'affole un peu ! Est-ce normal ? :o
    Il est normal qu'il soit impossible de tout lire, et il n'est pas étonnant que tu t'affoles un peu. Ne te force pas à tout lire, il vaut mieux lire peu et bien que beaucoup et mal. ;) Arrive reposée en septembre. ;)
  • C'est au cours de l'hypo que tu es censée acquérir cette culture!
  • Merci pour vos réponse ! :D
    Ahh ouf alors ! A vrai dire, je suis un peu soulagée de lire ceci ! :)
    J'avais entendu dire qu'on devait subir des tests de culture dès la rentrée etc... je commençais à paniquer !
    Bonne continuation !!!
  • TennoTenno Membre
    Ça, c'est pour forcer à bosser. :P En général, il n'en est rien. Ou alors ce sont des contrôles pour que le prof adapte son discours à la classe.
  • Ah d'accord :)
    Et donc toi tu as choisi cette filière ?
    Comment ca s'est passé ? L'adaptation a-t-elle été vraiment difficile ?
    Je crains beaucoup de me retrouver face à des élèves cent fois meilleurs que moi :(
  • Salut :)
    Je vais aussi intégrer une hypokhâgne à Lyon. Tu as combien de livres à lire par matière pour la rentrée ?
  • Coucou !
    Ben a vrai dire y'en a une multitude ! Et parmi ceux là, sont mentionnés ceux qui seront étudiés dans l'année (il sont une dizaine toutes matières confondues...) toi aussi ?
  • TennoTenno Membre
    Halpina a écrit:
    Ah d'accord :)
    Et donc toi tu as choisi cette filière ?
    Comment ca s'est passé ? L'adaptation a-t-elle été vraiment difficile ?
    Je crains beaucoup de me retrouver face à des élèves cent fois meilleurs que moi :(

    J'avais choisi également cette filière. Ça s'est bien passé dans mon cas, d'autres beaucoup moins.

    L'adaptation n'a pas été trop difficile. Il faut savoir se remettre en question, accepter avant septembre d'être potentiellement en face de personnes plus fortes que soi et se dire que ce qu'on fera au début sera sans doute bien insuffisant par rapport à ce qu'ils demanderont.

    Car si on y va en se disant "j'étais 1er en terminale, personne ne peut me battre", on tombe de haut! Sachant cela, on ne s'étonne pas de voir une ou deux mauvaises notes au début, et on se motive plus facilement pour remonter la pente, plutôt que de se lamenter du genre "j'aurais jamais dû venir ici, je suis un gros nul, je vais me jeter par la fenêtre, et ensuite retourner à la fac [ceci étant potentiellement illogique]."
  • Oui je comprends. Merci pour ta sincérité. Dans tous les cas, je reste motivée. On verra bien :/
  • TennoTenno Membre
    De rien ! N'hésite pas surtout à m'envoyer un e-mail en cas de besoin. ;)
  • moi j'ai une vingtaine de livres à lire, toute matière confondue. Tu as quoi pour l'anglais ?
  • Je me permets de renchérir sur les conseils de Tenno : certes, comme il l'a souligné, il faut faire preuve d'humilité et accepter d'éventuelles mauvaises notes en début de parcours. Ceci dit, je pense aussi qu'il est bon de garder un minimum d'optimisme, et de se dire que si l'on est en prépa, c'est qu'on a les capacités pour y avoir été accepté : les bonnes notes viennent aussi lorsque l'on y croit...
    Mais vu que tu as l'air motivée, pas de raison pour que cela se passe mal ! :)
  • Merci à vous Tenno et Rosette. Ce que vous écrivez me rassure un peu :)

    Okay, tu liras tout ? Moi j'en laisserai un de côté et j'en lirai d'autre qui ne sont pas en priorité.
    En Anglais j'ai bien évidemment Shakespear The tempest, et sont proposés plein d'autres de Shakespear et différents autres romans. :/
  • Non je ne vais pas lire tout Tu en as déjà lu combien à peu près ?
  • L'essentiel pour bien vivre son hypo c'est aussi de garder une vie saine et du bon sens: c'est à dire dormir et s'alimenter correctement, et ne pas non plus faire QUE travailler pour la prépa, mais aussi lire des choses qui vous intéressent. Il faut garder une activité intellectuelle qui ne dépende pas de la prépa, par exemple. Je pense qu'il faut garder un discours critique par rapport à cette classe, et pouvoir se dire que faire telle chose est inutile, tandis qu'en faire une autre qui n'est pas requise est plus essentiel. Se dire aussi que parfois, il y a des choses plus importantes que travailler, et travailler à son rythme et avec plaisir. Il y a aussi plus important que la prépa, et il faut garder à l'esprit qu'une note n'est pas un avis définitif sur une personne ou sur son potentiel, mais juste une indication sur une performance à un moment donné. C'est une formidable année pour se découvrir peu à peu également, pour peu qu'on se s'oublie pas en cours de route:)
    Ce n'est qu'une classe, son but (comme celui que devrait avoir l'école en général) est de vous aider à décider ce dont vous ferez votre métier et de vous instruire, ne vous laissez donc pas entrer dans un moule s'il ne vous convient pas; gardez à l'esprit que vous travaillez pour votre propre développement intellectuel, et qu'en vue de celui-ci vous seul(e) en fin de compte avez les capacités et le droit de décider quel bouquin vous lirez ou à quel point vous vous investirez dans un concours pour telle ou telle école. Ne pas se laisser volontairement asservir, alors qu'on est là pour apprendre, tout simplement!

    Ce que je dis peut paraître très simple, mais d'après ce que j'ai pu voir en hypo, très peu d'élèves suivent ce genre de conseils, et c'est dommage. Ah et il faut aussi arrêter de se plaindre en disant qu'on est nul, et prétendre ne rien faire alors qu'en faite, tout le monde travaille. Si tout le monde faisait ça, l'année serait beaucoup intéressante et facile à vivre. Si tous mes camarades avaient suivi ces conseils, d'ailleurs donnés par certains professeurs, je pense qu'ils auraient évité beaucoup de mauvais moments, et appris bien plus de choses.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.