Grammaire française Participe passé

Bonjour. Je voudrai savoir ce que stipulent les règles de la concordance des temps en ce qui concerne une proposition principale au passé composé. J'avais appris que le passé composé allait de pair avec le présent. Or, récemment, on m'a suggéré qu'il fallait employer l'imparfait avec le passé composé.
Par exemple: "Il a dit que la situation est grave". Faut-il privilégier absolument: "était grave"?
S'il s'agit d'une vérité immuable: "Il a toujours affirmé que la terre était ronde" ou "est ronde"?
«1

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Oui, en toute rigueur, si le verbe de la subordonnée exprime une action contemporaine à celle de la principale, c'est bien l'imparfait que l'on doit employer ici :
    Il m'a dit que la situation était grave.

    Effectivement, quand la subordonnée exprime un fait valable en tout temps, on emploie
    comme il se doit le présent de vérité générale :
    Il m'a dit que la Terre est ronde.
    Mais à condition que le locuteur admette lui-même la réalité du fait.
    En revanche, la phrase : Il m'a dit que la Terre était ronde. suggérerait que le locuteur ne prend pas cette assertion à son compte, qu'il n'y croit pas vraiment.
  • Merci beaucoup. Je ne connaissais pas la dernière règle que vous avez indiquée.
  • JehanJehan Modérateur
    Ce dernier imparfait a une valeur plus modale que temporelle... Il permet de prendre ses distances avec le fait présenté comme une "vérité générale" par un tiers.

    Autre exemple donné par Riegel :
    Il a dit que tu es un imbécile. (Sous-entendu : au fond, je suis bien d'accord avec lui.)
    Il a dit que tu étais un imbécile. (C'est lui qui l'a dit et pas moi. Je me contente de rapporter ses paroles.)
  • allfallf Membre
    Bonjour,

    Dans la phrase "J'ai choisi ce livre parce que j'aimais / j'aime bien la couverture", faut-il conjuguer le verbe aimer à l'imparfait (puisqu'au moment où j'ai choisi le livre, la couverture m'a plu) ou au présent (dans le cas où la couverture m'a plu et me plaît toujours) ? J'aurais tendance à dire "J'ai choisi ce livre parce que j'aimais bien la couverture", mais une personne m'a demandé "Tu ne l'aimes plus ?" (en l'occurrence, si), et je n'ai pas su argumenter. Selon moi, dire "J'ai choisi ce livre parce que j'aime bien la couverture" est un peu étrange, elle n'implique pas qu'au moment du choix, j'aimais la couverture, mais que c'est venu ensuite, du coup, cela me semble incohérent.
    Quelqu'un pourrait-il m'éclairer sur ce point ?
  • LaoshiLaoshi Membre
    "J'ai choisi ce livre parce que j'aimais bien la couverture", mais une personne m'a demandé "Tu ne l'aimes plus ?" (en l'occurrence, si), et je n'ai pas su argumenter.
    Nul besoin d'argumenter longuement avec quelqu'un qui veut discuter sur des queues de poire.
    Ta phrase était parfaitement correcte.
    Tu aurais pu répondre simplement : "Si, bien sûr, je l'aime toujours. Mais j'avoue que ce qui a guidé mon choix au moment de l'achat, c'était avant tout la couverture."
  • Bonjour,

    Je me demande comment concordent les temps avec un verbe dans la proposition principale au passé composé.
    Par exemple : J'ai pensé que tu auras/aurais fini à temps. Dans cette phrase je serais plutôt tenté par le conditionnel passé. Seulement, dans la phrase : "Il s'est souvent demandé s'il pourra/pourrait toujours vivre dans l'opulence", j'opterais davantage pour le futur de l'indicatif.

    Quelqu'un pourrait m'éclairer ?
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.


    Je pense que tu auras fini à temps.
    J'ai pensé que tu aurais fini à temps.

    Il se demande souvent s'il pourra toujours vivre dans l'opulence.
    Il s'est souvent demandé s'il pourrait toujours vivre dans l'opulence.
  • quelqu'un qui veut discuter sur des queues de poire.

    Je ne la connaissais pas, celle-là. ;)
  • Cela se dit ; je n'aurais sans doute pas dû l'écrire.
  • Cesar21Cesar21 Membre
    9 févr. modifié

    Bonjour,

    J'ai moi aussi des doutes sur les concordances de temps. La dernière fois j'ai dit '' j'ai oublié que ton père venait dimanche prochain'' est-ce bon ?

    J' ai également dit '' J'ai vu que ton frère partait au ski cet hiver'' j' ai tendance à souvent mettre de l'imparfait derrière le passé composé mais je ne sais pas si c'est bon

    Merci beaucoup pour vos futures réponses

  • JehanJehan Modérateur
    9 févr. modifié

    Bonsoir.

    Oui, c'est bon.

    Avec une principale au présent -> Je vois que ton père vient dimanche prochain. (présent à valeur de futur).

    Avec une principale au passé -> J'ai vu que ton père venait dimanche prochain (imparfait).

    Avec une principale au présent -> Je vois que ton frère va au ski cet hiver. (présent à valeur de futur).

    Avec une principale au passé -> J'ai vu que ton frère allait au ski cet hiver. (imparfait).

  • lamaneurlamaneur Modérateur

    Oui, comme dit Jehan, c'est bon, et c'est même ce qui est le plus conforme aux règles anciennes de concordance des temps.

    Néanmoins, je crois qu'il ne serait pas non plus incorrect d'écrire :

    J'ai vu que ton père vient dimanche

    J'ai vu que ton père viendra dimanche.

  • Cesar21Cesar21 Membre
    10 févr. modifié

    Bonsoir,

    Merci beaucoup pour vos réponses !

    J'ai une dernière question, est ce que tous les verbes suivant une principale au passé doivent être au passé ?

    Ex: demain je dirai à mes parents que tu as 18 ans

    Ce qui deviendrait: il m'a dit, qu'il dirait à ses parents que j'avais 18 ans. La forme ne me plaît pas trop

    Désolé je prends les premiers exemples qui me viennent en tête

    Bonne soirée

  • JehanJehan Modérateur
    10 févr. modifié

    Il m'a dit : "Je dirai demain à mes parents que tu as dix-huit ans."

    Il m'a dit qu'il dirait demain à mes parents que j'ai dix-huit ans.

    En discours indirect, avec une principale au passé, le futur du discours direct (dirai ) devient un conditionnel à valeur de futur dans le passé : dirait.

    Selon moi, le verbe de la seconde subordonnée peut rester au présent, si la personne qui écrit a vraiment dix-huit ans et l'assume.

  • Bonjour à tous,

    Je regarde beaucoup les discussions de chaque forum mais hier des discussions m'ont interpellé. Je pense qu'on vous pose beaucoup de questions sur l'accord des temps.

    Par exemple moi j'ai toujours dit

    . J'ai appris que tu viendrais à son match de foot la semaine prochaine.

    Mais selon, certaines personnes, il faudrait dire

    . J'ai appris que tu viendras à son match de foot la semaine prochaine. Car selon eux, le futur est annoncé par '' la semaine prochaine'' ce qui annule l' accord des temps.

    Personnellement je trouve que ça sonne faux mais bon j'ai peut être tord.

    Merci beaucoup

  • Barcelone15Barcelone15 Membre
    23 avril modifié

    Pour rajouter des exemples

    Une personne a dit

    . La professeur a dit hier qu'il aura cours demain

    Mais cela m'interpelle vraiment... Car moi j'aurais mis ( qu'il aurait)

    J'attends vos réponses merci

  • paulangpaulang Membre
    23 avril modifié

    Les élèves ont/suivent le cours que fait le professeur, me semble-t-il.

    Cela étant dit, que se soit le futur ou le conditionnel, il vaut mieux savoir quand le cours est censé se tenir sauf à parler inutilement. 😉

    Les deux me semblent possibles,. le futur est une certitude alors que le conditionnel ne l'est pas..

  • JehanJehan Modérateur

    Barcelone 15 :

    Par exemple moi j'ai toujours dit

    . J'ai appris que tu viendrais à son match de foot la semaine prochaine.

    Mais selon, certaines personnes, il faudrait dire

    . J'ai appris que tu viendras à son match de foot la semaine prochaine. Car selon eux, le futur est annoncé par '' la semaine prochaine'' ce qui annule l' accord des temps.

    Bonjour. La concordance classique demande en effet viendrais. Mais viendras est admissible aussi.

    Plus de certitude en effet, comme dit Paulang, avec l'usage du futur. La personne pense que ce qu'elle a appris est vrai, alors qu'avec le conditionnel, elle ne fait que rapporter les propos sans se prononcer sur la véracité de l'information.

  • D'accord,

    Donc par exemple je pourrais dire

    . Ma banquière m'a dit que si on allait dans une autre banque, celle-ci n'accepterait pas notre dossier parce qu'elle penserait qu'on avait pas assez de sécurité dans nos emplois--> je redis ce qu'elle a dit

    . Ma banquière m'a dit que si on va dans une autre banque, celle-ci n'acceptera pas notre dossier parce qu'elle pensera qu'on a pas assez de sécurité--> je m'approprie le message

    Par contre j'aimerais avoir votre avis

    Est-ce-qu'il serait mieux d'écrire

    Hier j'ai appris que ça faisait 2 mois qu'il ne vivait plus chez mes parents

    Ou hier j'ai appris que ça fait 2 mois qui ne vit plus chez mes parents

    Devons-nous respecter la règle de concordance

    Merci

  • JehanJehan Modérateur

    Tout dépend, encore une fois, si tu t'appropries l'information ou non. C'est exactement le même cas.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.