Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Bonjour,

Je me pose des questions concernant le choix de langues à l'entrée d'hypokhâgne.
Manifestement, d'après ce que j'ai compris, l'alternative est la suivante : soit on prend 2 langues anciennes en sacrifiant la LV2 ; soit deux langues vivantes mais en faisant une croix sur une langue ancienne.

En ce qui me concerne, je poursuis le latin débuté en 5ème. Par ailleurs, je ne souhaite pas abandonner ma LV2 (l'italien). Mais j'ai entendu dire qu'il serait plus stratégique de choisir le grec, même en grand débutant, pour passer, voire réussir, les concours.

Qui peut m'éclairer sur les avantages et inconvénients de chaque solution ? (volume horaire, travail demandé, possibilité d'assister aux cours de LV2 parallèlement aux cours de grec et latin)
Peut-on changer d'option en khâgne ?

Merci de vos conseils !

PS : je trouve vraiment aberrant pour une formation qui se dit "généraliste" de ne pas permettre aux élèves d'étudier 2 langues anciennes et 2 langues vivantes ! ...
«1

Réponses

  • AllannAllann Membre
    Il est possible de suivre 4h de cours dans les deux langues vivantes et 4h dans les deux langues anciennes. C'est une surcharge de travail mais c'est possible.
  • ArthurArthur Membre
    Ou 4h de LV1 et 2h de LV2. Un peu lourd, inutile pour les concours, mais tout à fait possible, et choisi chaque année par un certain nombre d'élèves d'hypokhâgne.
  • DhalysDhalys Membre
    Le nombre d'heures dédié à chaque discipline, ainsi que le travail à fournir, semble effectivement particulièrement lourd.
    Dans ce cas, que faut-il privilégier, 2 langues anciennes ou 2 langues vivantes ?
    J'ai peur de perdre mes acquis en LV2, et d'avoir du mal à reprendre par la suite.
    Merci de votre réponse.
  • AllannAllann Membre
    Tout dépend de la spécialité que tu comptes prendre en khâgne. SI tu veux faire une khâgne spécialité lettres classiques prends les deux langues anciennes. Si tu veux faire une spécialité langues vivantes prends les deux langues vivantes. Si tu veux faire une autre spécialité ( lettres modernes , histoire , philo etc...) à toi de voir ce qui est le mieux pour toi, ce qui t'intéresse le plus.
  • Dhalys a écrit:
    PS : je trouve vraiment aberrant pour une formation qui se dit "généraliste" de ne pas permettre aux élèves d'étudier 2 langues anciennes et 2 langues vivantes ! ...
    Je suis assez d'accord avec toi, même s'il semble évident qu'il faille bien commencer à se spécialiser un jour...
  • Et bien cela dépend des lycées. J'ai suivi 4h d'anglais, 4 d'allemand, 3 de latin et 2 de grec.
    Renseigne toi sur les spécialités, en effet. Il ne faudrait pas que ce choix pénalise ton année de khâgne. (J'aurais aimé faire davantage de lettres classiques et cependant, c'était le maximum alors que je vais en LC).
    Je soutiens que cette charge était tout à fait possible.
  • @ Dahlys

    "aberrant" est un peu fort, parce qu'une formation où l'on suit 4 langues n'est pas forcément une formation très "généraliste"...
  • Ça dépend de la prépa : des amis ont suivi, en hypokhâgne, 2 langues vivantes et 2 langues anciennes (4h de chaque). C'est un travail supplémentaire certes, mais c'est faisable.
    Tu dois faire ton choix en fonction de ton niveau en langue, d'une part, mais aussi par rapport à ton orientation future (tu dois aussi penser à ce que tu feras si tu n'as pas le concours).
  • Difficile selon moi d'atteindre en deux ans un niveau suffisant en grec et le prendre en option au concours.
  • AllannAllann Membre
    Difficile selon moi d'atteindre en deux ans un niveau suffisant en grec et le prendre en option au concours.


    Faux , certains membres du site -comme Arthur il me semble- pourront le confirmer.
  • Tout dépend du degré d'implication dans la discipline, surtout si elle constitue une nouveauté en HK. Je ne donne que mon avis ("selon moi") fondée sur ma propre expérience.
  • Je ne sais pas si je suis dans le bon sujet...
    Est-il possible de conserver deux langues vivantes en khâgne, si la spécialité n'est pas "langue vivante" et qu'a priori, on présente l'ENS Lyon ? (question pour ma fille qui est en HK spécialité théâtre).

    Sauf changement d'avis, elle veut faire une khâgne option théâtre, mais ne veut pas lâcher l'anglais (LV1, plutôt bons résultats), ni l'allemand LV2 (résultats à peu près corrects) auquel elle a ajouté cette année Allemand renforcé. Ayant déjà Théâtre et Allemand renforcé, elle vient d'arrêter le latin (donc pas d'ENS Ulm, prévu).

    Certes, cela n'aura pas d'intérêt pour le concours, mais elle ne se voit pas arrêter une des deux langues. A voir avec le lycée en question, non ? Merci !
  • Oui, à voir avec le lycée en question -et les enseignants en question-. Certains le font pour préparer certaines écoles de commerce qui ne sont pas dans la BEL, par exemple. En tout cas, ça se faisait à Fénelon.
  • Hello, pour éviter de créer un sujet spécial je vais poser ma question ici.
    Je pense que je vais être acceptée en hypokhagne l'année prochaine et je voudrai savoir quelle langue est la plus intéressante à continuer entre espagnol et allemand. Je suis obligée de garder l'anglais au cas ou je rejoindrai une école de commerce mais j'aimerais savoir votre opinion sur l'espagnol et l'allemand. Notamment pour la difficulté des concours aux ENS et surtout dans une perspective d'avenir. J'ai espagnol lv2 et allemand lv3 mais j'ai 18,5 de moyenne dans les deux donc je pense pouvoir m'en sortir même si je prends allemand en LVB..

    Merci d'avance a tous !!!!
  • Honnêtement, tout dépend de ton goût personnel pour l'une ou l'autre des deux langues ! Personne ne peut choisir à ta place. Il est certain que le nombre de locuteurs hispanophones est infiniment supérieur au nombre de locuteurs germanophones, ce qui peut constituer un argument en faveur de l'espagnol. En même temps, parler l'allemand peut du même coup permettre de se distinguer et se révéler utile dans une perspective européenne...
    Pour ce qui est de la difficulté des exercices au concours, je ne pense pas que ce soit un argument très probant puisque, d'une part, il est assez peu probable que tu passes une épreuve en LVB (à moins que tu ne souhaites te spécialiser en LV), et d'autre part, les exercices sont les mêmes d'une langue à l'autre. Il peut être intéressant de continuer l'espagnol dans la mesure où cette langue latine ressemble moins à l'anglais que l'allemand... mais je ne suis qu'hispaniste et n'ai donc pas beaucoup de légitimité pour me prononcer sur la question.
    Toi qui as la chance de connaître les bases des deux langues, garde en tête que tu pourras toujours reprendre celle que tu n'auras pas choisie en prépa par la suite !
  • TrissTriss Membre
    J'en profite aussi pour demander si en hypokhâgne on peut débuter une langue jamais étudiée en LV2 ?
    Ma LV2 c'est l'espagnol mais je ne suis pas très fort et surtout ça ne m'intéresse pas.
  • Triss a écrit:
    J'en profite aussi pour demander si en hypokhâgne on peut débuter une langue jamais étudiée en LV2 ?
    Ma LV2 c'est l'espagnol mais je ne suis pas très fort et surtout ça ne m'intéresse pas.

    Non.
  • ArywenArywen Membre
    Par contre suivant les prépas, tu peux abandonner une langue vivante si tu prends deux options (en tout cas, c'est comme ça dans la mienne) :)
  • ArtzArtz Membre
    En fait, si. On peut.

    Seulement :
    - Tu n'auras jamais le niveau du concours en deux ans, donc tu ne pourras pas te spécialiser en langues vivantes.
    - Tu dois arrêter cette langue à la fin de l'hypokhâgne si tu poursuis en khâgne (pour la raison indiquée plus haut).
    - Tu dois demander l'autorisation à ton lycée, ce qui suppose une procédure un peu plus compliquée.
  • Merci pour les réponses. Du coup dans une khagne philosophie ou lettres modernes la LV2 ne sert a rien ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.