Grammaire française Participe passé

2»

Réponses

  • Le Massif central est justement une exception à cette règle.

    Elle ne s'applique pas non plus aux noms inséparables, qui plus est liés par un trait d'union : les Pays-Bas, le Puy-de-Dome (le département, mais le puy de Dôme, la montagne), La Roche-Posay, l'Île de France (la région à ne pas confondre avec l'île de France, ancien nom de lîle Maurice).
    Mais elle s'applique aux bouches de Bonifacio, comme aux bouches du Rhône quand on ne parle pas du département mais des embouchures du Rhône.
  • Bonjour/bonsoir,

    M'interrogeant sur la légitimité de l'usage de certaines majuscules, je me suis posé quelques questions :

    dit-on "le mont Rainier" ou plutôt "le Mont Rainier" ?
    "la vallée de la Mort" ou plutôt "la Vallée de la mort" voire encore "la Vallée de la mort" ?

    Je vous remercie par avance pour l'aide que vous pouvez m'apporter.
  • À moins qu'il ne s'agisse des titres de deux œuvres littéraires, on dira le mont Rainier et la vallée de la mort.
  • JehanJehan Modérateur
    Oui, on écrira le mont Rainier... mais on écrira également vallée de la Mort avec une majuscule.
  • Merci pour vos réponses fort efficaces :)

    Bonjour,

    J'aurais un doute sur un autre toponyme ; on écrit "Vieille Ville" ? (C'est ce que donne mon Larousse, mais cela ne semble pas être cohérent avec vos réponses précédentes, à moins qu'il s'agisse là d'un cas particulier ?)


    En vous remerciant d'avance,
  • Si c'est un toponyme, alors les majuscules sont de mises.
    Je ne vois pas en quoi cela serait incohérent avec nos réponses précédentes.
    On dit le mont Rainier, et non pas le Mont Rainier, pour les mêmes raisons pour lesquelles on dira la ville de Paris au lieu de la Ville de Paris.
  • On doit donc considérer que le toponyme ici est constitué des deux mots à la fois : "vieille" et "ville" et non pas que vieille est un adjectif qui vient qualifier ville comme "morte" vient qualifier "mer" ?
  • Cela dépend du contexte.
    Si l'on décrit une ville délabrée et usée par le temps, on dira que c'est une vieille ville.
    Par contre, si l'on décrit un toponyme, on parlera de Vieille Ville.

    En fait, mer Morte est une locution nominale, mais le raisonnement précédent reste valable. Mer est un nom commun, donc pas de majuscule. Ici, pour bien montrer la spécificité, on mettra une majuscule à Morte.
    Ainsi, si l'envie nous prend de qualifier une mer de morte, on dira simplement qu'il s'agit d'une mer morte.
    Par contre, face à l'hydronyme du même nom, c'est la locution nominale mer Morte qui convient.
    On pourrait même dire que la mer Morte est une mer morte !
  • Je n'ai pas compris la différence entre Vieille Ville et mer Morte; pourquoi la ville prendrait une majuscule et pas la mer ?

    Merci d'avance.
  • D'après ce que tu as dit plus haut, Vieille Ville est le nom de la ville.
    Pour mieux illustrer ce que je dis, regarde ces deux exemples :
    - Je suis allé à une vieille ville (comme je suis allé au bord de la mer).
    - Je suis allé à Vieille Ville (comme je suis allé à Paris).
    On peut donc dire :
    - Je suis allé à la ville de Vieille Ville (comme je suis allé à la ville de Paris).

    Dans mer Morte, mer désigne une étendue marine. C'est un nom commun, et non pas un nom propre.
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Je me demande si le cas réellement visé n'est pas un cas intermédiaire où "Vieille Ville" n'est pas nécessairement un toponyme à part entière mais le nom d'un quartier d'une ville, par exemple à Genève. Dans ce cas, on ne va pas à une vieille ville ni à Vieille Ville, mais à la Vieille Ville (souvent orthographiée Vieille-Ville) ou à la vieille ville.
  • Effectivement, il s'agit ici en fait d'un quartier d'une ville - je pensais au quartier de Jérusalem - comme celui qu'évoque lamaneur (quartier de Genève), d'où l'appellation bien unique et soudée de ce toponyme.

    D'accord, merci pour ces précisions. :)
  • Dans beaucoup de langues, en anglais et en espagnol notamment, les majuscules sont mises systématiquement à tous les mots d'une expression possédant un sens propre, sauf aux prépositions et aux articles.

    En français, c'est par contre beaucoup moins systématique, même un peu byzantin. Comme pour son orthographe ! Voici un excellent site sur la question : http://www.axl.cefan.ulaval.ca/monde/regles-1MAJ-MIN.htm - Cela dit, il existe une marge d'appréciation assez large. Mon lexique typographique signale pas mal d'exceptions, au niveau des usages courants.

    Personnellement, dans mon étude en cours, je suis souvent confronté à ce genre de problème. Ne mettre qu'une majuscule initiale à de longues désignations me parait insuffisant. Cela me parait par contre souvent inutile avec deux mots seulement.

    J'ai donc décidé d'adopter globalement les règles françaises, mais en rajoutant à l'occasion des majuscules pour créer un effet d'insistance. Et bien entendu, j'ai noté mes solutions particulières pour qu'il n'y ait pas d'incohérences...
  • Merci pour ce site riche en informations !

    Rebonjour,

    Dois-je penser que l'orthographe choisie par l'UNESCO sur son site http://whc.unesco.org/fr/list/148 est non conventionnelle ?
  • Et doit-on écrire J'habite le pays Basque ou Pays basque, ou pays basque, ou Pays Basque ? Ou est-ce indifférent ?
    Merci à ceux qui répondront !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.