Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Hello everybody,

J'ai besoin de votre avis sur le cursus Lettres et Arts a l'université Paris diderot de Paris car je n'ai malheureusement trouvé personne pouvant m'en dire plus...

Si quelqu'un a fait ce cursus, j'aimerai qu'il me décrive un peu la filliere et me fasse part ses avis, impressions...

Voilà voilà... Merci.
«1

Réponses

  • Je suis à Paris Diderot, en master 1 lettres, arts et pensée contemporaine.
    En M1 il n'y a pas vraiment de parcours défini. Tu pioches tes cours comme tu veux dans toute l'offre de choix pour le master, sachant que tu dois obligatoirement suivre le cours général de théorie littéraire et esthétique, choisir un cours dit de spécialité, et un séminaire (deux en M2).
    En M2, par contre, tu choisis l'un des trois parcours proposés par la brochure (histoire, littérature et société; littérature, théories, modernité; lettres et arts).
    Je ne sais pas ce que tu veux vraiment savoir, donc je ne sais trop que te dire...Aurais-tu des questions précises?
    En tout cas, ce que je peux dire, c'est que si tu es intéressé par les disciplines littéraires et artistiques, n'hésite surtout pas, c'est passionnant. J'ai suivi ce semestre le cours "Marcher, déplacement des pratiques artistiques", c'était vraiment captivant. Pour les autres séminaires du parcours je ne sais trop, car je ne les ai pas suivis, mais j'ai entendu le plus grand bien de la plupart d'entre eux. En revanche, il faut savoir que la liste des séminaires est susceptible de changer, les profs ne faisant pas toujours la même chose (heureusement pour eux et pour nous!). Tu auras la brochure pour l'année prochaine courant juin je pense.

    Edit: oups, j'ai cru automatiquement que tu parlais du master...Mais ne s'agit-il pas dans ton cas de la filière lettres et arts en licence? Dans ce cas, tu suis un enseignement de base en lettres, auquel tu ajoutes des cours sur d'autres pratiques artistiques. Tu choisis deux axes en début d'année (je ne sais plus ce qu'il y a, mais je crois que c'est image, théâtre, musique, et j'en oublie un il me semble, regarde la brochure). Là encore, il me faudrait des questions précises pour répondre.
  • il suffit de regarder le site internet de Paris 7, la formation L1, L2 et L3 est détaillée (liste des cours et des professeurs, oeuvres étudiées, objectifs de chaque cours...
    c'est une bonne formation
    j'étais en lettres modernes mais en lettres et arts (je connais plusieurs étudients qui ont suivis ce cursus) on suit les cours de littérature des lettres modernes et au choix, des cours sur le cinéma, l'image, la musique ou le théâtre. C'est très complet et très intéressant. Il y a histoire de l'art également, le professeur (Clélia Nau) est excellent.
    Le mieux est de faire un tour sur le site...
  • Merci de vos réponses.
    En effet, j'ai vu la brochure mais bien qu'elle soit très détaillée, je voulais savoir si :

    Est il difficile d'y entrer ? (en licence 65 places...)
    Les cours sont ils aussi intéressants qu'ils en ont l'air ?
    Où se situe l'université en licence ?
    Est ce plus facile de suivre les cours sachant que les étudiants sont beaucoup moins nombreux quand dans certains cursus ?

    Et par dessus tout, est ce que les étudiants sont des passionnés ?
  • Bon bah ça y est les résultats sont tombés et je suis acceptée..

    Quelqu'un d'autre est accepté en lettres et arts dans le coin ? Je suis seule au monde...
  • Bonjour!

    Gragayou : maintenant que tu es dans l'antre du loup, pourrais-tu nous en dire plus sur la licence lettres et arts?
    D'abord est-ce que tu t'y plais (cours, ambiance...)? Y a-t-il beaucoup de cours en effectifs réduits ou est-ce plutôt des cours en amphi? Est-ce que la sélection est rude? Combien d'heures de cours as-tu par semaines...

    Désolée de t'assaillir de questions, mais j'aimerais bien avoir le point de vue de quelqu'un de l'intérieur... (les brochures du site donnent envie, mais je m'en méfie parce qu'elles ne reflètent pas toujours la réalité...).

    Voilà, si tu arrives à trouver quelques minutes pour me répondre, ce serait très sympa de ta part :)
  • Alors alors,

    ouais c'est génial, je m'y plais bien. Alors donc le premier semestre on a que des cours de lettres (littérature comparée, analyse de texte, histoire littéraire, méthodologie (cours de grammaire)) en plus de deux options au sein de mon cursus (soit cinéma, image, théâtre ou musique) ainsi qu'une option obligatoire, perso j'ai choisi Introduction à la sociologie. Et le deuxième semestre, on a des cours d'art.

    Tous mes cours sont en TD donc on est pas plus de 40 dans une salle, et je n'ai qu'un amphi commun avec les lettres modernes (histoire littéraire).

    Donc moi j'ai 20h de cours par semaine donc plutôt cool, mais beaucoup de boulot. La sélection est rude, je ne pourrai pas te dire mais sachant que l'on est 65 et qu'on est pris sur dossier, lettre de motivation et de recommendation, on peut pas dire qu'il n'y a pas de selection.

    Tu voudrais y aller ?
  • Bonjour à tous,

    J'ai vu que quelqu'un était intervenu pour renseigner à propos du master de Lettres Arts et Pensée Contemporaine. Je saisis l'occasion parce-que je voudrais en savoir plus.
    Je passe ma licence de lettres et arts cette année à Paris 7, je voudrais m'inscrire en master 1 l'année prochaine mais j'ai quelques inquiétudes :
    Comment se passe la transition? En quoi est-ce différent des cours de licence, quel est le profil, les qualités d'un élève de master 1? Je suis moyenne depuis le début de la licence mais les cours me passionnent vraiment et mon projet est d'aller au bout du doctorat, seulement je doute un peu de moi même. Comment savoir si on est le type de personne à pouvoir espérer faire ça?
    Sinon, je n'ai pas du tout d'idée de sujet de mémoire, est-ce normal ? (malgré tout je suis certaine de vouloir faire un master). Dernière question, est-ce normal d'avoir l'impression d'avoir tout à apprendre en vu d'un master (je veux dire, un master c'est que 2 ans et ensuite on est censé être à la hauteur pour s'inscrite en doctorat).

    Les profs ne nous parlent jamais de la suite et pourtant c'est très important lorsqu'on fini la licence d'entrevoir où on va...

    Si une âme charitable veut bien soulager mes angoisses :)

    Merci!
  • Salut Gragrayou!

    Désolée de ne répondre que maintenant : je pensais que le site envoyait un mail quand quelqu'un répondait à la discussion, mais j'ai du oublier de cocher la case... donc je viens juste de voir ta réponse :/

    Je t'explique ma situation :
    Je suis en hypokhâgne cette année (mes motivations étaient entre autre la multi-disciplinarité : je ne voulais pas me spécialiser tout de suite) mais depuis quelques semaines je me rend compte que ce qui me plait vraiment, c'est la littérature et les arts, et du coup les autres matières en pâtissent un peu (dans mon enthousiasme débordant, je renie un peu la philo, et l'histoire me paraît assez rébarbative)...
    Bref, tout cela associé à la pression de la prépa (non, les profs ne sont pas tyranniques, ils sont même génialissimes, c'est juste qu'on a une masse de travail absolument énorme et que ce n'est pas évident à gérer physiquement comme moralement), je commence à m'intéresser à la fac pour l'année prochaine, ne sachant pas si j'aurai suffisamment de motivation pour aller en khâgne.
    Je suis dans une situation un peu compliquée parce qu'à la fois j'adore la prépa (et particulièrement ma prof de littérature qui est divine) et je ne la supporte plus (fatigue, envie d'approfondir vraiment et seulement les matières que j'aime -ce qui m'est impossible pour l'instant), donc j'aimerais bien savoir si cette licence correspond à l'image positive que j'en ai ou s'il faut que je m'accroche jusqu'à la khâgne (ie repousser l'échéance fac, parce que la prépa m'apporterait plus qu'une L2).

    En ce moment je suis en train de compléter mon dossier pour m'inscrire en cumulatif à Diderot en Lettres et Art (en gros je suis inscrite mais je ne suis pas les cours, c'est juste pour avoir les équivalences à la fin de l'année et passer directement en 2ème ou 3ème année de licence suite à l'hypokhâgne ou la khâgne).

    Du coup je me pose pas mal de questions vis à vis de la fac, et plus particulièrement vis à vis de cette filière qui paraît vraiment très alléchante (du moins dans la description qu'en fait le site).
    Je suis en option théâtre dans ma prépa (j'ai fait option lourde au lycée), je fais un peu de musique, j'adore le cinéma et comme c'est une filière séléctive (justement) je me disais que ça m'éviterait de me retrouver au milieu d'une masse de gens pas motivés par les cours...

    En fait, j'aimerais bien que tu me dises comment tu vis la fac : est-ce que les cours sont vraiment passionnants et est-ce qu'ils t'apportent quelque chose -d'un point de vue personnel? Est-ce qu'il y a une bonne ambiance, que les gens sont motivés, que vous vous entraidez etc? Qu'est-ce que tu entends par beaucoup de boulo (lectures personnelles, devoirs sur tables, devoirs maisons...)?
    Et aussi si tu es un peu au courant de ce que font les gens en sortant de cette licence et/ou du master (j'ai vu sur un site que cette formation aboutissait surtout aux métiers enseignants/chercheurs... mais est-ce que ça concerne vraiment la majorité des gens? -j'imagine que les postes de chercheurs se libèrent au compte-goutte :( )

    Voilà, ça fait beaucoup de question, je suis désolée... Je me demandais aussi si il y avait possibilité de visiter et de rencontrer des profs ou des élèves (pendant des portes ouvertes ou de manière plus officieuse... mais bon c'est un peu délicat de m'incruster si je ne connais personne)

    Si tu as un peu de temps pour me répondre ce serait super cool... (et si tu es découragé face à mes interrogations ou que tu es overbooké, et que quelqu'un d'autre de ta fac veut bien me renseigner, je prends aussi! Je t'enverrai mon mail en message privé)

    Merci d'avance! :)
  • Bonjour à toi!

    Je suis étudiante en L3 de Lettres et arts à P7 et j'ai fait les 3 ans.
    Tout d'abord, pour ce qui est de la sélection, je tiens à dire qu'elle est sélective dans la mesure où ils prennent environs 40 élèves. Cependant, il n'est pas difficile d'y entrer car le nombre de demandes n'est pas excessif, le jugement se fait par le responsable (un enseignant que je connais très bien) sur la motivation ainsi que (et particulièrement) sur la personnalité, à savoir les intérêts pour la pluridisciplinarité. Pour ma part, j'avais envoyée une lettre de motivation il me semble, je ne sais pas si c'est encore ainsi qu'ils fonctionnent. Je n'ai pas eu de mention au bac car je m'investissais plus dans ma pratique artistique à cette époque que dans mon bac.
    Bref, sortant d'une prépa, tu n'as pas d'inquiétude à te faire concernant l'admission.
    Pour ce qui est des cours, effectivement 50% lettres/ 50% arts. Les enseignements artistiques sont de qualités variables (le sujet du cours et l'enseignant change chaque semestre et chaque année), je conseille fortement cinéma et image. Je suis depuis le début les cours de théâtre et de musique et ce n'est pas "formidable". D'autre part, tous ceux qui suivent ciné sont ravis (et le cours est très très rempli). Je connais très bien la responsable d'image pour avoir suivi plusieurs de ses séminaires et autres cours: elle est exceptionnelle!
    Les études dans ce cursus peuvent être plus ou moins passionnantes. En général, comme dans toute fac, il y à des cours qu'on déteste et d'autre auxquels ont va avec grand plaisir (On trouve à P7 des personnalités du corps enseignant sincèrement passionnées et passionnantes).
    Pour ce qui est du travail, comme c'est le cas dans beaucoup de licences, il est possible de valider une licence sans grands efforts néanmoins le contenu de savoir accumulé s'en trouve lourdement touché. Libre à chacun de lire les bibliographies, d'aller aux expos, concerts, pièces etc. et ceux qui font la formation honnêtement sont très passionnés par leurs études et peuvent espérer retomber sur des débouchées. Les autres, sortent de la L3 un peu perdus et sans projets. La masse de travail peut donc être plus ou moins grande selon l'investissement personnel, mais quand on fait partie de ceux qui aiment les arts et la littérature, le travail n'en est pas vraiment un. Cette licence est donc aussi une affaire de passionnés et d'érudits par nature. Venant de prépa, aucune crainte là aussi. Ensuite, cette licence offre un cadre sincèrement exceptionnel : pas plus de 40 par cours et de ce fait un réel dialogue avec les profs (crois-moi, ceci est rare et nous sommes privilégiés).
    Les débouchées sont effectivement en grande partie la recherche et l'enseignement. D'autres enchaînent avec science po pour pouvoir faire journalisme (beaucoup dans ma promo),elle mène aussi aux concours de la fonction publique comme biblio etc. Ce qui est certain c'est que la licence en elle-même ne permet pas de sortir avec un emplois, ce qui est le cas d'un grand nombre de licences.
    Enfin, je dois tout de même réagir sur un de tes propos vis à vis de tes préférences. Sache que l'histoire et la philosophie sont des matières qui ont une importance non négligeable dans ce cursus et que l'étude des arts est très intimement liée à la philo (l'Esthétique). Les spécialités "arts" sont donc bien souvent des cours "d'esthétique de" et dans chaque année il y a un cours "d'esthétique" pure dont le coef est assez important. On peut bien entendu faire l'impasse sur ces enseignements en compensant, mais on se rend compte en fin de cursus que c'est une grande erreur. Clairement, les études de lettres et arts englobent toutes les sciences humaines (notamment aussi la psycho) et il vaut mieux n'en mettre aucune à l'écart. Des études, honnêtes sont dû à l'érudition naturelle des étudiants. Pour la plupart, nous sommes "touche à tout", et curieux de tout.

    J'espère avoir répondu à tes questions, et reste à ta disposition si tu as d'autres interrogations! :)
  • SefSef Membre
    Bonjour et surtout merci de ta réponse qui m'éclaire et me rassure vraiment!

    Pour le moment, je me suis décidée pour faire une khâgne (enfin si on m'y accepte) mais il est toujours très probable que je débarque dans un an et demie en L3 à Diderot (l'alternative ENS reste malheureusement de l'ordre de l'utopie) donc tes renseignements restent très précieux :)
    Je suis bien inscrite en cumulatif en lettres et arts (et j'ai même reçu ma carte... youhouu!) par contre j'ai une autre angoisse maintenant (et oui, encore une! ;)) : est-ce que je ne vais pas me retrouver en grosse galère si j'arrive en L3 sans avoir de réelles connaissances dans les matières artistiques que je n'aurai pas suivi pendant ces deux années de prépa? En effet, même si je prends théâtre (où je pense pouvoir m'en sortir puisque c'est une de mes matière au même titre que la littérature cette année), je n'aurai suivi aucun cours en cinéma ou image ou musique (d'ailleurs vu ce que tu dis des options artistiques ça me donne plutôt envie de filer en cinéma et image qui m'intéressent aussi mais où j'ai peu de connaissances théoriques :/)... donc est-ce que les connaissances que vous accumulez d'une année sur l'autre vous sont indispensables pour vous en sortir l'année suivante ou est-ce que les thèmes abordés dans les matières artistiques changent radicalement au point que c'est chaque année/semestre un nouveau commencement? -j'imagine bien que même si c'est le cas je garderai un petit handicap par rapport à ceux qui ont suivi les enseignements depuis la L1 parce qu'il y a des notions que je n'aurai pas assimilées...

    Sinon, en ce qui concerne la philo ou l'histoire, je serai bien sûre très contente de les retrouver : si j'ai un peu tendance à délaisser ces matières, ce n'est pas tant que je ne les apprécie pas, mais surtout qu'on a une telle masse de travail que je préfère me concentrer sur les matières que j'apprécie le plus (en l'occurrence la littérature <= qui se rapproche bien sûr beaucoup de l'histoire sur certains plans).
    En fait, c'est tellement frustrant d'être obligé de bosser toutes les matières un peu à l'arrache sans pouvoir s'y investir comme on le voudrait que je rêve parfois de me "spécialiser" (bien que cette spécialisation soit très relative à la fac et j'en suis consciente). Je dis "spécialiser" dans le sens où il me semble que chaque discipline est en soi une sorte de microcosme avec sa propre vision du monde, ses propres méthodes, bref que même si l'histoire, la philo, les lettres etc. se rejoignent sur certains points, ils constituent néanmoins chacun -en tant que discipline- un monde "à part", une petite bulle dans laquelle il faudrait se plonger corps et âme pour la comprendre et l'apprécier pleinement. J'ai été un peu excessive en disant que je voulais "renier" la philo ou l'histoire, en fait ce n'est pas le cas : ces deux matières m'intéressent, mais plus en lien avec la littérature ou les arts que par elles-mêmes (je ne me vois pas comme "philosophe" ou "historienne" dans ma manière de vivre, mais ces deux matières peuvent cependant m'éclairer vis à vis de la littérature ou des arts, matières avec lesquelles j'ai plus d'affinités). En prépa on nous demande de nous investir corps et âmes dans toutes les matières, pour devenir spécialiste (enfin ça c'est le profil de l'hypokhâgneux/khâgneux parfait qui n'existe pas) à la fois de philo, d'histoire, de lettres etc.
    Bref, c'est un peu compliqué et j'espère que ce que je raconte est intelligible...

    Et sinon "lire les bibliographies, aller aux expos, concerts, pièces etc." c'est un peu mon but ultime dans la vie depuis que je suis en hypokhâgne donc je devrais me plaire à la fac

    Voilà où j'en suis aujourd'hui... en tout cas, merci encore d'avoir pris le temps de me répondre! :)
  • Bonjour à tous.

    Je souhaiterais rentrer à Diderot en formation lettres/art.
    Seulement, je me fais du soucis pour pas mal de chose, une en particulier; la séléction.
    J'ai 19 ans et j'ai eu mon bac il y a deux ans. Après un passage à vide, j'ai séché mes dernières années de lycée et je l'ai eu au rattrapage qu'avec l'aide de mes facilités.
    L'année dernière je suis donc allée en psychologie à Nanterre, persuadée que c'est ce qu je voulais faire de ma vie. Et effectivement, la psychologie m'intéressait, mais pas dans l'optique dans faire mon métier. Mais ayant toujours aimr aider les autres, j'ai passé le concours en fin d'année dernière pour rentrer dans une école d'assistant de service social. Même constat, à quelques détails près. J'aime aider les autres mais je ne pourrais en faire mon métier.
    En somme après avoir fait des années de lycée ponctuées d'un "Elle peut faire beaucoup mieux" et de deux années d'étude inachevées, j'ai eu une pèriode de remise en question. Que voulais je faire de ma vie ? Je me suis alors tournée vers ma passion; la litterature, l'écriture, la philo et les arts. Ca a toujours été ma passion, mais je ne l'avais jamais envisagé alors comme une piste sèrieuse d'étude.
    J'ai l'incroyable defaut de n'arriver à me mettre à fond dans un travail que lorsque ça me passionne, ce qu'il ne devrait pas y avoir de mal dans cette filière me correspondant en tout point.
    Neanmoins, un gros bemol s'impose; ai je une chance de passer les séléctions ? Après avoir lu tous vos commentaires, j'ai remarqué que la séléction était rude, et que ce n'était pas un concours mais sur dossier. Comment puis je espérer être prise alors que mes bulletins scolaires denoncent un manque de motivation et que mes deux dernières années d'errance sont une preuve du fait que je me cherche. De plus, il est possible qu'il privilegie les étudiants sortant du lycée ?
    Avez vous des conseils pour optimiser mes chances d'être prise je vous prie ?

    merci d'avance de vos reponses.
  • Bonjour à tous !

    Je suis actuellement en khâgne Lyon, et mes chances au concours de l'ENS se réduisant de jour en jour, j'ai depuis quelque temps l'idée d'effectuer ma licence 3 à Paris IV ou Paris VII, dans ce cursus lettres et arts (théâtre) qui m'intéresse particulièrement.

    J'expose rapidement mon problème : je suis en spécialité lettres modernes, et je me demande si j'ai une chance d'intégrer tout de même ce type de licence, sans avoir réellement bénéficié d'expérience en théâtre ou cinéma...

    Second problème (et là je me dis que c'est juste impossible qu'on m'accepte) : j'ai demandé des équivalences en lettres modernes l'année dernière.....fallait-il que je demande lettres et art ou lettres modernes - parcours théâtre dans le cas de Paris IV ? Je suis à Rennes, et les équivalences sont faites par rapport à la faculté de lettres modernes de Rennes (il n'y a pas ce type de licence sinon).

    Merci à vous d'éclairer ma lanterne..
  • Salut "Monochrome",

    Je suis moi-même dans une situation similaire et c'est un peu galère ! Cependant, si ca peut t'aider ma prof de spé Lettres m'a dit qu'il n y avait pas de problème pour l'intègrer malgré le retard prit en Arts, normalement et qu'avec un peu de bonne volonté, on rattrappait vite... enfin le truc, c'est que j'ai l'impression qu'en ne s'inscrivant pas en cumulatif à Paris VII, on s est faites légèrement avoir... en effet, alors que l'inscription dans cette filière est censée se faire automatiquement si on la demande en début d'année, en étant inscrire à Paris IV en lettres, là je viens de voir qu'ils nous demandaient de remplir un dossier, auquel devront être joint bulletins de la prepa et lettre de motivation et une commission d'admission aura lieu pour décider s'ils nous prennent ou non. BREF, nous allons avoir les réponses d'admissions courant juillet, alors je te conseille de rester sur tes gardes et de bien t'inscrire pour l'année prochaine en cumulatif en lettres à Rennes au cas où, quitte à te désister plus tard...

    Bon courage pour les concours et les galères administratives, et peut être à l'année prochaine alors !
  • Bonsoir amis du soir,

    Alors alors j'ai lu vos posts et j'ai quelques commentaires à vous soumettre.
    Je suis donc depuis cette année dans ce cursus et donc j'ai (assez) cerné l'ambiance de cette licence.

    Beaucoup pensent que cette licence est "faite" pour eux. En effet, peu de personnes n'aiment pas le cinéma, la musique, le théâtre... et pour les férus de littérature, il semble que Lettres et Arts soit le rêve. Mais MISE EN GARDE, careful my friend, ce n'est pas une partie de plaisir tous les jours. Bien sûr les cours sont très intéressants, mais le travail est d'autant plus important. Pour ceux qui sortent d'une prépa, je ne me fait bien évidemment, pas de souci ! Mais tout de même, tout de même, tout de même, réflechissez bien à votre projet professionnel et à ce que vous voulez faire par la suite. Il faut parfois vraiment s'accrocher : je pense aux cours d'esthétique, d'histoire littéraire, ainsi qu'au cours de théorie littéraire qui me font déjà peur. Gniah !

    Sinon, j'adore cette licence, cette université magnifique, tout autant que les gens qui en font parti.
    En d'autre termes, si vous êtes motivés, n'hésitez pas.
    Si vous avez des questions, je suis là.
  • MlMl Membre
    Bonjour tout le monde !

    J'écris pour vous parler de l'inscription administrative à la fac ... Fraîchement bachelière et acceptée dans la licence lettres et arts, je ne sais pas trop comment m'y prendre pour m'inscrire ! J'ai bien sûr trouvé sur le site la page où sont écrit les papiers à ramener http://www.univ-paris-diderot.fr/DocumentsFCK/inscriptions/File/PiecesAPB.pdf mais quelques points restent sombres ...
    Qu'est ce que la convocation ? Où la trouver ?
    J'ai un ami qui vient d'être pris également en lettres et arts mais qui ne s'est pas inscrit via admission post bac. Lui a reçu un dossier de la fac à compléter ( envoyé à son domicile par la fac ) et moi rien du tout ! Est-ce dû au fait que je suis passée par le site admission post bac ? Est-ce anormal et dois-je réclamer à la fac ce dossier ?
    Merci d'avance et désolé de devoir passer par ce forum pour des réponses administratives mais je n'arrive pas à joindre la fac par téléphone ( toujours occupée ...) et par mail ils me répondent toujours à côté ...
  • Bonjour,
    Je ne sais pas comment ça fonctionne lorsqu'on passe par admission post-bac. Mais en principe tu devrais recevoir un mail ou un courrier te proposant des dates et heures de "rendez-vous" pour l'inscription sur place - c'est la fameuse convocation. Je crois me souvenir qu'il y avait le choix entre 3 dates. Je dirais que c'est normal que tu n'aies pas eu à remplir de dossier supplémentaire. Il y en a effectivement un à faire lorsqu'on ne passe pas par APB, parce qu'ils ont besoin d'un certain nombre de renseignements (état civil, LV étudiées, cursus antérieur, quelques résultats notamment), mais ces renseignements, tu les as certainement déjà fournis avec cette procédure. Mais ça reste à confirmer, et à vrai dire je n'en sais pas beaucoup plus.
    L'administration à la fac ce n'est jamais simple (beaucoup d'étudiants, donc de dossiers à gérer en même temps pour eux), et le plus simple est généralement de se déplacer. Si tu en as la possibilité, n'hésite pas à aller les voir à l'accueil de la DEVU, au 1er étage du bâtiment A. Ce sont eux qui te répondront le mieux.
    Voilà, bon courage et ne t'inquiète pas trop ;)
  • Bonsoir tout le monde ! Etant donné que cette discussion date, j'espère quand même avoir des réponses :/

    Alors voilà : Je suis en terminale L, en construction de mon orientation, et suis attirée par la licence Lettre et Arts à Paris VII. J'aimerais devenir médiatrice culturelle, d'où ma question : cette licence prépare-t-elle aux métiers de la culture? (Il est écrit que oui sur le site de l'université mais le témoignage d'un étudiant m'apporterait beaucoup! :D )

    Merci d'avance et bonne soirée !!
  • Bonjour à tous,
    Je suis actuellement en khâgne A/L spécialité lettres , et la licence lettres et arts m’intéresse de plus en plus. Je voulais savoir s'il est possible d'intégrer la licence lettres et arts en L3 sachant que je n'ai jamais réellement suivi de cours artistiques (excepté en hypokhâgne où j'ai eu des cours de cinéma) et quelles sont les conditions d'admissions.
    Cordialement.
  • Pas de critères précis :
    La commission d'admission composée d'enseignants examine chaque dossier individuellement : motivation, projet, notes, acquis, corrélation entre le parcours-la motivation-le contenu de la formation ...
    https://www.univ-paris-diderot.fr/
  • Oui tu peux sans souci prétendre à intégrer la licence Lettres et Arts en L3. Lors de ma L3 (et de la L2 aussi) plusieurs étudiants arrivaient de prépa! Au pire ils te demanderont de rattraper certaines UE d'art des années précédentes.
    Je découvre sur le forum que la filière est "sélective"... sur le papier peut-être mais en réalité y entrer ne relève pas du tout du parcours du combattant et il y a autant de travail et de passion que dans les autres filières. C'est à dire que si on est bosseur et passionné, on bosse beaucoup, si on est pas bosseur mais intéressé quand même, on s'en sort sans trop de souci aussi!
    En tout cas je ne peux que recommander cette filière, j'ai d'excellents souvenirs des profs et des cours! Et il est vrai que les cours en petit comité permettent un riche échange et une chouette relation avec les profs!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.