Hugo, Les Orientales, Le Feu du ciel - "L'oiseau fatigue en vain son inégal essor"

Je ne comprends pas bien le vers 2 du paragraphe II du poème “Le Feu du ciel” des “Orientales” de Victor Hugo :

“L'oiseau fatigue en vain son inégal essor.”

Merci d’avance pour votre aide.

Réponses

  • Fatiguer
    b) Dans le domaine abstr., emploi factitif. Rendre fatigant.
  • JehanJehan Modérateur
    C'est aussi "s'efforcer de maîtriser" ou "tenter d'atténuer"
    On fatigue un taureau que l'on veut dompter, par exemple.
    On peut fatiguer ses désirs, fatiguer son ennui.
    Ici, l'oiseau s'efforce sans résultat de maîtriser son envol inégal.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.