Bonjour,
bientôt je passe l'oral de latin et dans mes révisions, je me pose 2 questions:

sparsa et populo missilia omnium rerum per omnes dies:
singula cotidie milia avium cuiusque generis, multiplex penus,
tesserae frumentariae, vestis, aurum, argentum, gemmae, margaritae, tabulae pictae, mancipia, iumenta atque etiam mansuetae ferae, novissimae naves, insulae, agri.

dans cet extrait, j' ai noté en marge lors du cours que tous les noms de l'énumération sont au nominatif sujet de "sparsa".
sujet de sparsa c'est certain mais au nominatif, cela m'étonne. par exemple vestis oui, mais avius non...alors lesquels ne sont pas au nominatif et pourquoi(je ne parle pas bien sûr de generis qui est du génitif ct du nom...)

l'autre question est sur sparsa. C'est un participe parfait mais est-ce que "est" est sous entendu et quel temps c'est en latin?
merci de votre aide
si vous avez des conseils sur l'épreuve n'hésitez pas.
Sinon, est-ce que j'introduis le texte avant de le lire ou je lis, je traduis puis j'introduis et je commente?
merci par avance
charlemagne
«13

Réponses

  • charlemagne a écrit:
    Bonjour,
    bientôt je passe l'oral de latin et dans mes révisions, je me pose 2 questions:

    sparsa et populo missilia omnium rerum per omnes dies:
    singula cotidie milia avium cuiusque generis, multiplex penus,
    tesserae frumentariae, vestis, aurum, argentum, gemmae, margaritae, tabulae pictae, mancipia, iumenta atque etiam mansuetae ferae, novissimae naves, insulae, agri.

    dans cet extrait, j' ai noté en marge lors du cours que tous les noms de l'énumération sont au nominatif sujet de "sparsa". Oui.

    sujet de sparsa c'est certain mais au nominatif, cela m'étonne. par exemple vestis oui, mais avius non...alors lesquels ne sont pas au nominatif et pourquoi(je ne parle pas bien sûr de generis qui est du génitif ct du nom...) milia avium = des milliers d'oiseaux (avis, is, f.)

    l'autre question est sur sparsa. C'est un participe parfait mais est-ce que "est" est sous entendu et quel temps c'est en latin?
    Bien sûr, comme très souvent : sparsa et populo missila omnis generis : "furent aussi dispensés au peuple des cadeaux de toute sorte"

    merci de votre aide
    si vous avez des conseils sur l'épreuve n'hésitez pas.
    Sinon, est-ce que j'introduis le texte avant de le lire ou je lis, je traduis puis j'introduis et je commente?
    merci par avance

    Tu devrais savoir qu'il faut introduire, lire puis traduire et commenter... Tu n'as pas eu d'entraînement à l'oral?

    charlemagne
  • Bonsoir, merci de votre aide. Si, j' ai eu un oral blanc et j'en ai encore un une semaine avant l'épreuve! Mais notre professeur nous fait commencer par la lecture alors je me demandais comment faire. :)
  • Ton professeur a certainement ses raisons. Pour sparsa, je viens de trouver un équivalent plus approprié : "prodigués" plutôt que "dispensés".
  • Merci beaucoup.
    Bonne soirée
    Charlemagne
  • Bonjour,

    Je passe mon oral de latin dans un ou deux mois (option facultative en terminale S) mais je me pose encore quelques questions :

    - pour les textes, ma prof nous a donné le texte en latin ainsi qu'une traduction de type professionnel et nous a dit qu'on pouvait la prendre pour le jour du bac. Ça me paraît étrange étant donné qu'on est censé nous-même traduire une partie de ce texte. En gros, a-t-on le droit de prendre et d'utiliser cette traduction le jour de l'oral ?

    - est-ce qu'on nous fournit le dictionnaire français/latin ou faut-il l'avoir sur nous ?

    - à propos du "bonus", s'agit-il juste de traduire ou faut-il commenter le bout de texte ? (ou les 2 ?)

    - peut-on nous poser des questions sur la grammaire pendant l'entretien ?

    Voilà, j'espère que vous pourrez y répondre et merci d'avance :)
  • Bonjour needhelp01

    Alors, ton professeur n'est pas fou de vous avoir donné un passage traduit à coté de type "professionnel". Dans l'exercice qu'est l'oral de latin il s'agit de fournir une traduction littérale qui peut vraiment différer par rapport à la traduction professionnelle. Cependant, cela peut t'aider pour le sens général du texte.

    Il y en aura un dans la salle "au cas où" mais prends en un avec toi surtout! ps: je pense que tu voulais parler du dico latin/français.

    Le bonus se présente comme quelques liges en français étant la traduction de quelques vers latin. Il s'agit pour toi de commenter la traduction: fidélité par rapport au texte latin, différences (ex: il a traduit en francais un nom par un verbe...) et puis généralement sur le sens.

    Enfin, tu peux bien entendu être interrogé(e) sur la grammaire latine que tu es censé maîtriser (déclinaisons, conjugaisons, scansion...)

    Voilà, Bon courage,

    Gaffiot
  • Bonsoir,

    Merci pour vos réponses.
    J'ai 2 autres questions (tant qu'on y est :P ) :

    - en classe, on a traduit 6-7 lignes du texte; le jour de l'oral, peut-on nous demander de traduire un autre passage ?
    - sinon, devra-t-on traduire toutes ces 7-8 lignes ou s'agira-t-il juste d'un "morceau" de ces 6-7 lignes ? (en général, combien de lignes doit-on traduire ?)
  • DeliaDelia Membre
    Déjà un mois que la question a été posée...
    En classe, on a traduit 6-7 lignes du texte; le jour de l'oral, peut-on nous demander de traduire un autre passage ?
    Oui, on peut, car c'est l'examinateur qui choisit le passage à traduire. En classe, vous êtes censés traduire un passage de vingt lignes ou vers.
    Sinon, devra-t-on traduire toutes ces 7-8 lignes ou s'agira-t-il juste d'un "morceau" de ces 6-7 lignes ? (en général, combien de lignes doit-on traduire ?)
    Les Instructions Officielles disent : cinq lignes ou vers. Ce qui est parfois difficile à tenir, car encore faut-il que le sens soit plein, et le sens ne se suspend pas toutes les cinq lignes, hélas.

    Cependant un élève de Terminale doit être capable d'improviser une traduction, surtout la traduction d'un texte qu'il a étudié et commenté en français.
    Donc, ne vous inquiétez pas : bon en latin un jour, bon en latin toujours.
  • Bonsoir,

    Merci pour votre réponse !
    Donc, ne vous inquiétez pas : bon en latin un jour, bon en latin toujours.

    Le problème est que je viens de commencer le latin cette année (pour grappiller des points pour le bac ...), donc je n'ai aucune connaissance concernant la langue, mais vraiment aucune, d'où ma question sur la traduction (pour savoir si je peux simplement l'apprendre par coeur). Même si on aura droit au dictionnaire, passer du temps à traduire le morceau implique également une perte de temps pour préparer son commentaire :|

    Bon, étant donné que je n'aurais fait qu'un an de latin, je n'aurai pas énormément de regret non plus si j'ai une mauvaise note, mais c'est toujours mieux d'avoir un petit plus :P
  • DeliaDelia Membre
    (pour savoir si je peux simplement l'apprendre par coeur).

    C'est physiquement possible, mais cela se verra : les traductions professionnelles sont parfois très éloignées du mot-à-mot. L'examinateur sera amené à vous demander pourquoi, par exemple, vous avez traduit une forme passive par une forme active. Si vous vous contentez d'apprendre par cœur, vous ne pourrez pas répondre.

    Je vous conseillerais plutôt de faire écrire par votre professeur, sur le descriptif, que vous êtes un grand débutant. Cela impressionnera favorablement l'examinateur, ce beau courage
    Par contre, avec une récitation par cœur, vous passerez pour un tricheur et un paresseux, ce qui serait dommage.
  • Je n'apprends pas la traduction professionnelle mais la traduction que nous avons faite en classe (donc une traduction de type universitaire).
    En effet, si l'examinateur me pose des questions, je ne pourrais sûrement pas répondre ...
    Bien entendu, je ferai semblant d'avoir réalisé la traduction sur place, donc en hésitant et en faisant des pauses.
    Il faudra également compter sur la chance et espérer tomber sur un prof indulgent (qui se dira par exemple : oh ben lui au moins il fait latin, on va pas trop le massacrer).

    :D
  • DeliaDelia Membre
    je ferai semblant d'avoir réalisé la traduction sur place, donc en hésitant et en faisant des pauses.

    Hé bien bravo ! Non, il ne faut pas faire semblant, d'ailleurs ça se voit.

    Misez sur la franchise : je suis un grand débutant, je n'y comprends pas grand chose mais voilà ce que je vois.
    Oui, les professeurs sont indulgents, mais ils détestent se faire prendre pour des poires, et ils détestent la tricherie sous toutes ses formes.
  • Bonjour à tous,
    Suite aux oraux du bac de latin passés la semaine dernière, je m'interroge. En effet, l'examinateur n'a posé aucune question suite à la traduction et au commentaire, mais a uniquement consacré l'entretien sur les deux lignes/vers accompagnés de la traduction. Par ailleurs, il semble que cet "entretien" particulier ait été noté sur 2, la traduction sur 8 et le commentaire sur 10. J'ai le sentiment que la plupart du temps ce n'est pas tout à fait comme ça...
    Pouvez-vous m'éclairer ?
  • DeliaDelia Membre
    En effet, l'examinateur n'a posé aucune question suite à la traduction et au commentaire,

    L'exminateur n'a pas à poser de questions :
    simplement,
    un temps d'entretien permet alors à l'examinateur de revenir sur un point ou deux de la traduction ou du commentaire.
    Encore faut-il que le candidat lui en laisse le temps ! L'épreuve dure quinze minutes en tout : si le candidat parle quinze minutes, il n'y aura pas d'entretien...
    mais a uniquement consacré l'entretien sur les deux lignes/vers accompagnés de la traduction.
    Cela, ce n'est pas l'entretien, mais la question subsidiaire, alias question-bonus, dont les points s'ajoutent à la note déjà établie.
    Par ailleurs, il semble que cet "entretien" particulier ait été noté sur 2, la traduction sur 8 et le commentaire sur 10.

    Pour le savoir, il faudrait que l'on vous ait communiqué votre note, ce qui en principe ne se fait pas.
    Dans mon académie, le barème est le suivant :
    pésentation, sur 3 ;
    traduction, sur 7 ;
    commentaire, sur 7 ;
    Structure générale : sur 3;
    Et notre inspecteur précise, concernant la question-bonus :
    Les textes officiels ne fixent pas le nombre de points à accorder à cet exercice.

    Mais, je le répète, comment pouvez-vous écrire il semble que cet "entretien" particulier ait été noté sur 2 ? Vous avez eu communication du barème ?
    A moi il semble étrange que l'on ne vous ait jamais parlé de la question-bonus...
  • Merci de ces remarques, mais justement dans les jurys de cette "série", soit les notes ont été communiquées (2 20/20 ont été attribués par un autre examinateur), soit certains examinateurs remplissaient leurs documents devant les candidats. C'est ainsi que les notes ont pu être vues.

    En ce qui concerne "l'entretien" (et j'appelle ainsi le temps dont dispose l'examinateur pour ses questions et la phrase à commenter dont je connaissais parfaitement l'existence), le temps nécessaire était disponible, et je crois que poser 2 ou 3 petites questions, plus intéressantes que la date de naissance de Pétrone, ça ne prend pas 10 minutes. Aucune reprise de traduction ou de commentaire n'a été faite non plus, c'est ça qui est étrange, d'autant que l'examinateur a souvent interrompu les exposés.

    Nous sommes donc bien d'accord sur le principe de bonus. Ce dont je m'étonne, c'est la part infime voire inexistante permettant à l'examinateur de tester les connaissances des candidats. Je voulais savoir si beaucoup pratiquent les oraux ainsi et quelle était la part de liberté. C'est assez dommage que le latin ne bénéficie pas d'épreuves bien cadrées car l'on peut mesurer dès lors le peu de poids qu'il pèse pour beaucoup...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.