Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour,

J'ai un commentaire composé à faire sur Ruy Blas acte V, scène 4. Voici le sujet :

- en analysant la manière dont la reine s'adresse à ruy blas, vous montrerez l'évolution de ses sentiments

- montrez la nature pathétique et tragique de cette scène
Mots clés :
«1

Réponses

  • je n'est rien de nouveau a dire dsl mais moi aussi j'ai le même sujet c'était pour avoir des réponses pour moi aussi voila merci d'avance
  • Bonjours,
    je dois faire un commentaire sur l'acte V scène 4 de Ruy Blas de V.Hugo mais je n'est aucun axe mais nous étudions la tragédie. J'aimerais que vous me donniez des axes.
    Merci de m'aider.
    Voici le texte :
    Scène IV - La reine, Ruy Blas.

    Ruy Blas fait quelques pas en chancelant vers la reine immobile et glacée, puis il tombe à deux genoux, l'oeil fixé à terre, comme s'il n'osait lever les yeux jusqu'à elle.

    Ruy Blas, d'une voix grave et basse.
    Maintenant, madame, il faut que je vous dise.
    – Je n'approcherai pas. – Je parle avec franchise.
    Je ne suis point coupable autant que vous croyez.
    Je sens, ma trahison, comme vous la voyez,
    Doit vous paraître horrible. Oh ! Ce n'est pas facile
    À raconter. Pourtant je n'ai pas l'âme vile,
    Je suis honnête au fond. – cet amour m'a perdu. –
    Je ne me défends pas ; je sais bien, j'aurais dû
    Trouver quelque moyen. La faute est consommée !
    – C'est égal, voyez-vous, je vous ai bien aimée.

    La Reine.
    Monsieur...

    Ruy Blas, toujours à genoux.
    N'ayez pas peur. Je n'approcherai point.
    À votre majesté je vais de point en point
    Tout dire. Oh ! Croyez-moi, je n'ai pas l'âme vile ! –
    Aujourd'hui tout le jour j'ai couru par la ville
    Comme un fou. Bien souvent même on m'a regardé.
    Auprès de l'hôpital que vous avez fondé,
    J'ai senti vaguement, à travers mon délire,
    Une femme du peuple essuyer sans rien dire
    Les gouttes de sueur qui tombaient de mon front.
    Ayez pitié de moi, mon Dieu ! Mon coeur se rompt !

    La Reine.
    Que voulez-vous ?

    Ruy Blas, joignant les mains.
    Que vous me pardonniez, madame !

    La Reine.
    Jamais.

    Ruy Blas.
    Jamais !
    Il se lève et marche lentement vers la table.
    Bien sûr ?

    La Reine.
    Non, jamais !

    Ruy Blas.
    Il prend la fiole posée sur la table, la porte à ses lèvres et la vide d'un trait.
    Triste flamme,
    Éteins-toi !

    La Reine, se levant et courant à lui.
    Que fait-il ?

    Ruy Blas, posant la fiole.
    Rien. Mes maux sont finis.
    Rien. Vous me maudissez, et moi je vous bénis.
    Voilà tout.

    La Reine, éperdue.
    Don César !

    Ruy Blas
    Quand je pense, pauvre ange,
    Que vous m'avez aimé !

    La Reine.
    Quel est ce philtre étrange ?
    Qu'avez-vous fait ? Dis-moi ! Réponds-moi ! Parle-moi !
    César ! Je te pardonne et t'aime, et je te crois !

    Ruy Blas.
    Je m'appelle Ruy Blas.

    La Reine, l'entourant de ses bras.
    Ruy Blas, je vous pardonne !
    Mais qu'avez-vous fait là ? Parle, je te l'ordonne !
    Ce n'est pas du poison, cette affreuse liqueur ?
    Dis ?

    Ruy Blas.
    Si ! C'est du poison. Mais j'ai la joie au coeur.
    Tenant la reine embrassée et levant les yeux au ciel.
    Permettez, ô mon Dieu, justice souveraine,
    Que ce pauvre laquais bénisse cette reine,
    Car elle a consolé mon coeur crucifié,
    Vivant, par son amour, mourant, par sa pitié !

    La Reine.
    Du poison ! Dieu ! C'est moi qui l'ai tué ! – je t'aime !
    Si j'avais pardonné ? ...

    Ruy Blas, défaillant.
    J'aurais agi de même.
    Sa voix s'éteint. La reine le soutient dans ses bras.
    Je ne pouvais plus vivre. Adieu !
    Montrant la porte.
    Fuyez d'ici !
    – Tout restera secret. – je meurs.
    Il tombe.

    La Reine, se jetant sur son corps.
    Ruy Blas !
    Ruy Blas, qui allait mourir, se réveille à son nom prononcé par la reine.
    Merci !
    je n'est pas de problématique non plus alors si vous avez des idées merci ne me les donner.
  • Ahahhhhhhhhh tiens tiens,
    tu fais le commentaire toi ? moi je fais la préface, j'ai abandonné la dissertation..

    Bonne chance

    à mona vis c'est " comment Victor Hugo fait-il passer les émotionsde ces personnages à travers le revit? "

    enfn bon...

    byebye

    (j'ai aussi un sujet de discution)
  • lol non je sais pas trop encore !! mais faut que je me dépèche !!

    mais oui mais ca a pas avoir avec la tragédie ?!!

    je vais aller voir ca !!

    bisous
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir Marie,

    Ta problématique pourrait être :
    Comment Hugo met-il en scène (dramatise) la fin de son héros romantique ?

    Les axes seraient alors des réponses à cette question.
  • merci Jean-Luc !
    voila j'ai trouvé quelques axes mais pour les arguments je nage un peu
    voila mes axes :
    - V. Hugo utilise des ressources théâtral


    -un amour impossible


    - qui conduit à la mort
    pour le arguments + exemples pouvez vous m'aider ?
  • Essaie déjà de trouver toute seule les astuces théâtrales de Hugo !
  • Merci mais je vais peut etre changer de projet mais je sais pas trop encore vous penssez que c'est bon ?
    Projet : : Quels sont éléments de ce dénouement qu'on ne pourrait pas trouvé dans une tragédie classique ?
    Axes : 1) le non respect des unités de temps
    2) les différents bafouillages de la bienséance
    3) mélange des classes social.

    es que je dosi rester sur ma première idée ? :
    Projet : Comment V.Hugo fait il de cette pièce un drame romantique ?
    Axes : 1) utilise des ressources théatral :
    -
    -
    -
    2) Un amour impossible
    -mélange des classes sociales
    -
    -
    3) Un amour qui conduit a la mort
    -
    -

    mais je n'est pas assez d'arguments. Merci de m'aider svp aidez moi vitte c'est pour vendredi !!
    j'ai plusieur idée mais j'arrive pas a les mettre dans mon plan !!
    - mélange des classes sociales
    - tonalité et registre pathétique
    - Ruy nouveau christ
    - bienséance bafouée. Dramatisation tourné au mélodrame
    - unité de temps pas respecté (cf parole de ruy blas)
    -niveau style
    scène romantique
    la reine apelle ruy blas par son vrai nom

    je n'arrive pas a organisé tout sa !
    et je ne comprend pas mon idée : Victor Hugo utilise des ressources théâtrales
  • C'est pourtant une bonne idée :)
    Bon, ne panique pas, prends un feuille blanche, respire, dix minutes de yoga, et réorganise tes idées :)
  • Bonjour , voici l'introduction de mon commentaire .
    Je n'ai jamais lu Ruy Blas mais grâce à Wikipédia je pense ne pas mettre trompée dans la compréhension de l'intrigue .


    "Ruy Blas" est une pièce de théâtre de Victor Hugo publié en 1838 et joué au Théâtre de la Renaissance .
    Elle achève son mouvement romantique et mêle ici amour et politique.
    A travers son héros éponyme , Hugo dénonce l'accaparition des biens de l'Etat par une petite partie de la société , la noblesse .
    Elle présente un tandem privilégié au théâtre , celui du maître et de son valet .
    Ici ce sont donc Ruy Blas et Don Salluste manipulateur poussé par un désir de vengeance inassouvi qui va construire l'intrigue.
    Victime de la disgrâce de la reine celui-ci élabore une sombre machination dans laquelle son valet amoureux de la Reine d'Espagne
    prendra la place de Don César , jeune seigneur dévoyé et deviendra son amant.
    Le passage étudié ici est la scène 4 de l'acte V , il s'agit de la fin de la pièce .
    Ruy Blas vient de comprendre le stratagème de Don Salluste désespéré, il décide de révèler sa vraie identité à la Reine mais ils se font surprendre.
    Ne supportant pas que la Reine se voie déshonorait à cause de cette relation il veut s'empoisonner.
    Nous démontrerons comment Victor Hugo instaure l'évolution des sentiments de la Reine , l'éclosion d'un intérêt pour Ruy Blas et enfin la dimension pathétique du dénouement.
  • Je n'ai jamais lu Ruy Blas mais grâce à Wikipédia je pense ne pas mettre trompée dans la compréhension de l'intrigue :
    tu ferais mieux de lire la pièce ! sinon tu vas faire comment pour la suite ?
    De plus tu copies quasi texto wikipedia... ton prof ne va pas être dupe ! mauvais plan

    Elle achève son mouvement romantique : ta phrase est aussi mal ficelée que celle de wiki, ça veut dire quoi “son mouvement romantique” ?
    Ici ce sont donc Ruy Blas et Don Salluste qui va construire l'intrigue.
    qui vont... et ce ne sont pas les deux personnages qui construisent l'intrigue
    son valet amoureux de la Reine d'Espagne prendra la place de Don César , deviendra son amant.: l'amant de qui ? de don César ? (c'est ce que ta construction laiss entendre)
    Ruy Blas n'a jamais été l'amant de la reine
    Le passage étudié ici est la scène 4 de l'acte V , il s'agit de la fin de la pièce : très artificiel comme présentation .
    Nous démontrerons comment Victor Hugo instaure l'évolution des sentiments de la Reine, l'éclosion d'un intérêt pour Ruy Blas : il y a longtemps que la reine s'interesse à Ruy Blas, ce n'est pas une éclosion ni une instauration
  • Au XIXe siècle, sous l’influence de Victor Hugo, le théâtre français rompt avec les règles du classicisme, donc avec celle de la bienséance et prône le mélange des genres : c'est le drame romantique.
    "Ruy Blas" publié en 1838 est l'une de ses grandes oeuvres qui fait
    partie du répertoire mondial. Cette pièce est traversé par une dénonciation virulente d' un gouvernement qui privilégie la noblesse.

    Est-ce moins superficielle :( ?

    Je ne dois pas lire le livre mais je pense que pour ma culture se serait mieux :/
  • Tu verras c'est agréable à lire :) (et tu trouveras facilement le texte en ligne)
    Je n'ai pas dit que ton intro est superficielle, mais trop collée à wikipedia
    Ruy Blas ne dénonce pas la noblesse, mais la corruption des gouvernements
    Bon appétit, messieurs !
  • au niveau des procédés

    Il y a des répétitions
    Ruy Blas répète 2 fois :" je n'ai pas l'âme vile "

    "Je n'approcherai pas "
    "Je n'approcherai point"

    "Oh ! ce n'est pas facile "
    "Oh ! Croyez-moi"

    le champ lexical des didascalies montrent bien l'issu fatale
    du héros : champ lexical de la mort : d'une voix grave et basse
    , joignant les mains , levant les yeux au ciel , tombe

    Le texte est écrit en vers : alexandrin
    je relis afin de trouver les effets musicaux , le ryhtme :|

    Est-ce que développer une partie sur les caractéristiques du héros romantique serait du hors sujet ? :/
  • Tu peux présenter avec des analogies aux autres fins de héros de drames romantiques : suicide de Chatterton, d'Hernani et dans certains drames de Musset
    Ne le fais pas en partie entière, mais ça peut faire un §
    N'oublie pas l'analyse stylistique des vers : dislocation hugolienne de l'alex
  • merci beaucoup :)
    Je viens de trouver la pièce en ligne :)
  • Tu me diras si ça te plaît ! ça se lit rapidement je crois poru avoir au moins l'idée générale
  • Bonjour, j'ai un commentaire littéraire à faire sur la scène 4 acte V de l'oeuvre de Victor Hugo Ruy Blas. Le professeur nous a donné deux axes obligatoires

    1. En analysant la manière dont la reine s'adresse à Ruy Blas, vous montrerez l'évolution de ses sentiments.

    2. Vous montrerez la nature pathétique de cette scène.


    J'ai fait l'introduction, la première partie, mais pour la deuxième je ne sais pas trop quoi dire, pourriez vous me donner petit coup de main.

    Si vous voulez que je mette le texte je le mettrai dans le prochain message. voila mon introduction, dites moi ce que vous en pensez svp


    "Ruy Blas" drame romantique écrit en vers a été composé en 1838, par Victor Hugo. Notre scène de dénouement présente une double particularité, le héros va jusqu'au suicide et nous présente une scène d’amour très courte. Issue fatale mais, avant le suicide, Ruy Blas demande une dernière justice et le pardon à la reine. Cette dernière tout juste avisée de la supercherie dont elle a fait l'objet demeure inflexible. En fait elle accordera son pardon à la fin de la scène. C'est donc sur ce duo sublime et pathétique à la fois que va chlore le drame. Cette dernière rencontre présente un intérêt philosophique, on assiste à l'éclosion d'un couple animé de sentiments opposés. Dans un premier cas nous montrerons l'évolution des sentiments de la reine puis nous étudirons la nature pathétique de la scène
  • Bonjour,

    J'ai un commentaire à faire sur la dernière scène de de Ruy Blas. Et ma problématique est : En quoi cette scène illustre t'elle le nouveau genre du drame romantique ? J'ai un plan mais il est incomplet et je le trouve pas vraiment bien... Le voici :

    I) Rupture avec le théâtre classique

    a/ Refus des règles de lieu et temps (mais j'ai pas d'exemples vraiment dans cet extrait..., Ça s'applique plutôt à toute l'oeuvre)

    b/ refus de la bienséance (mort sur scène)

    c/ mélange des genres (comique + tragique) même cas que pour le a/ (le comique ne s'applique pas dans cet extrait donc dois-je le mettre ?)

    II) Scène romantique

    a/ Héros romantique

    b/ Expression des sentiments

    c/ Le sublime (pouvez vous m'aider sur cette partie svp ? J'ai envie de mettre cette idée mais je ne sais pas trop comment la développer...)

    III) J'aimerais faire une troisième partie mais je n'ai aucune idée de quoi rajouter...

    Pouvez vous m'aider s'il vous plaît à me dire si le plan est correct et à le compléter, si possible ?

    Merci d'avance

    Bonne journée

  • III) J'aimerais faire une troisième partie mais je n'ai aucune idée de quoi rajouter...


    La beauté de ce duo ultime : brièveté, force, pardon. Amour plus fort que la mort.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.