L'analyse des phrases - Phrase simple, phrase composée, phrase complexe

Bonsoir,

Je voudrais savoir quelle phrase est simple, quelle est complexe et quelle est composée.(il y a beaucoup de fautes)
Merci.

1. Lorsque le navire apparut enfin un grand soupir de soulangement courut dans l'assistance, car beaucoup avaient cru qu'il s'était perdu corps et biens.

Phrase composée:
3 phrases complexes et une simple
-Lorsque le navire apparut enfin un grand soupir de soulangement courut dans l'assistance
subordonée conjonctive
CC de temps
-un grand soupir de soulangement courut dans l'assistance, car bcp avaient cru
car- conjonction de subordination
?
-bcp avaient cru qu'il s'était perdu corps et bien
subordonée relative
COD su verbe croire

2. Le trois-mâts dont les voiles étaient déchirées portait quand même les traces de la tempête qu'il avait essuyée
phrase composée: 2 complexes
-Le trois-mâts dont les voiles étaient déchirées portait quand même les traces de la tempête=phrase complexe, subordonée relative (dont les voiles étaient déchirées portait), fonction= complément déterminatif du nom "voiles"
-quand même les traces de la tempête qu'il avait essuyée
qu'il avait essuyée=subordonée relative, fonction= complément déterminatif du nom " tempête"

3. Parce que le mât d'artimon avait cessé, la poupe du navire avait été abimée.
phrase complexe
Parce que le mât d'artimon avait cessé=subordonée conjonctive, fonction= CC de cause

4. Le capitaine avoua avoir lontemps redouté le naufrage
Phrase simple
Le capitaine=sujet de la phrase, fonction=base de la phrase
redouter=verbe intransitif direct
le naufrage=nom, fonction=COD

5. Ayant une longue expérience de la mer et ayant vu la tempête approcher, il avait vite compris qu'elle n'épargnerait pas son navire.
phrase complexe
il avait vite compris qu'elle n'épargnerait pas son navire
subordonée conjonctive
fonction=COD

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    Un verbe conjugué (écrit en gras) par proposition.
    Propositions séparées par /.
    Attention, on écrit "subordonnée".
    1. Lorsque le navire apparut enfin/ un grand soupir de soulagement courut dans l'assistance, /car beaucoup avaient cru/ qu'il s'était perdu corps et biens.

    Phrase composée: complexe
    3 phrases complexes et une simple
    -Lorsque le navire apparut enfin un grand soupir de soulangement courut dans l'assistance
    subordonnée conjonctive CC de temps
    -un grand soupir de soulagement courut dans l'assistance
    proposition principale
    - car beaucoup avaient cru
    car- conjonction de subordination proposition principale coordonnée à la première par "car".

    -bcp avaient cru qu'il s'était perdu corps et bien
    subordonnée relative conjonctive complétive
    COD du verbe croire

    2. Le trois-mâts/ dont les voiles étaient déchirées/ portait quand même les traces de la tempête/ qu'il avait essuyée.
    phrase composée: 2 complexes complexe
    -Le trois-mâts dont les voiles étaient déchirées portait quand même les traces de la tempête=phrase complexe proposition principale
    - dont les voiles étaient déchirées portait
    subordonnée relative, complément déterminatif du nom "voiles" trois-mâts
    - qu'il avait essuyée=subordonnée relative, fonction= complément déterminatif du nom " "tempête"

    3. Parce que le mât d'artimon avait cassé,/ la poupe du navire avait été abimée.
    phrase complexe.


    -Parce que le mât d'artimon avait cassé
    =subordonnée conjonctive, fonction= CC de cause
    -la poupe du navire avait été abîmée = proposition principale

    4. Le capitaine avoua avoir longtemps redouté le naufrage.
    Phrase simple
    Le capitaine=sujet de la phrase, fonction=base de la phrase
    redouter=verbe intransitif direct
    le naufrage=nom, fonction=COD

    5. Ayant une longue expérience de la mer et ayant vu la tempête approcher, il avait vite compris/ qu'elle n'épargnerait pas son navire.
    phrase complexe
    -Ayant une longue expérience de la mer et ayant vu la tempête approcher, il avait vite compris : proposition principale
    -qu'elle n'épargnerait pas son navire
    subordonnée conjonctive
    fonction=COD
  • La notion de phrase com^posée n'est pas utilisée dans toutes les grammaires. Est-ce que ceci correspond à ton cours ?

    Phrase simple • Un verbe de base
    → Une proposition indépendante : Ernestine mange une pomme.

    Phrase composée • Plusieurs verbes de base
    → Plusieurs indépendantes : Ernestine mange une pomme et Arthur regarde le pommier.

    Phrase complexe • Un verbe de base + un ou plusieurs verbes subordonnés
    → Une principale + une ou plusieurs subordonnnées : Ernestine mange une pomme alors qu’Arthur regarde le pommier.

    Phrase composée-complexe • Plusieurs verbes de base + un ou plusieurs verbes subordonnés
    → Plusieurs principales + une ou plusieurs subordonnnées : Lorsqu’ils vont au verger, Ernestine mange une pomme et Arthur regarde le pommier.
    → Une ou plusieurs indépendantes + une ou plusieurs principales + une ou plusieurs subordonnées : Ernestine mange une pomme et, lorsqu’elle le fait, Arthur regarde le pommier.
  • Merci mille fois.:)

    J'ai une question. Est-ce que je comprends bien cela?
    phrase simple: un verbe à la forme personelle?
    phrase complexe: principale+1,2,3,4...subordonnnées?
    phrase composée: plusieurs simples?
  • C'est à toi que je posais la question, car la notion de phrase composée, et a fortiori de composée complexe, n'est pas toujours retenue dans toutes les grammaires, et parfois avec des définitions légèrement différentes.
    Nous ne pouvons te répondre que si nous connaissons exactement la définition de ton cours.
  • D'accord. Merci.:)
    J'ai toujours des doutes sur ce sujet car j'ai l'impression que chaque fois nous faisons l'analyse de la phrase d'une manière différente...
  • Je suis a la recherche de la leçon sur :
    Phrase simple.
    Phrase composé.
    phrase complexe.
    Merci de m'aider.[Messsage déplacé après intervention des réponses suivantes.]
  • JehanJehan Modérateur
    Momo, pourquoi interviens-tu sur la discussion de Leilou ?
    Tu dois créer ta propre discussion pour ta propre demande.
    Et ta question ne semble pas concerner l'ancien français.
  • Désolée, je me suis un peu perdue, je suis nouvelle .
  • Clique ici pour créer un nouveau sujet.
  • @Anne,

    Anne, bonjour,

    stp, j'aurais une question par rapport à la notion ci-dessous :
    Phrase composée • Plusieurs verbes de base
    → Plusieurs indépendantes : Ernestine mange une pomme et Arthur regarde le pommier.

    Est-ce qu'on y classe les propositions indépendantes coordonnées (comme c'est le cas ici), ainsi que les propositions indépendantes juxtaposées?
  • Pour ceux qui utilisent la notion de phrase composée, oui, des indépendantes juxtaposées ou coordonnées constituent une phrase composée.
    Les autres les classent généralement (mais pas toujours !) dans les phrases complexes.
  • paulangpaulang Membre
    Question annexe : Ne convient-il pas dès lors qu'il y a changement de sujet de mettre une virgule avant et ? Il me semble avoir lu cela.
    Voila, j'ai retrouvé le document, mais je ne sais quel crédit on peut lui accorder. ici
  • C'est ce que dit Wikipédia en l'attribuant à Grevisse. Mais je n'en trouve aucune trace...
  • Il faut une virgule dans ce cas, selon le Traité de la ponctuation française, de J. Drillon.
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Anne345 a écrit:
    C'est ce que dit Wikipédia en l'attribuant à Grevisse. Mais je n'en trouve aucune trace...
    Là, peut-être :
    176051Capture.png
    https://books.google.fr/books?id=OcuzBXD1p_UC&pg=PA45&lpg=PA45#v=onepage&q&f=false
    Voir aussi ce document :
    http://w3.erss.univ-tlse2.fr/textes/publications/CDG/30/CG30-16-Lambert.pdf
    et notamment page 209, qui cite Grevisse 1969, p.1146.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.