Fiches méthode Bac de français 2020

24

Réponses

  • Titania91Titania91 Modérateur
    Lis et relis de la bonne littérature, les bons vieux classiques :)
    Si tu es encore dans un parcours scolaire ou universitaire, fais des exposés, des oraux.
    De manière plus ludique il existe un site sympa pour s'entraîner : http://www.gratumstudium.com/
  • Moi pour mon orthographe j'écris beaucoup, c'est très efficace. Par contre je ne pense pas avoir de style bien particulier ou intéressant. Ou alors sans le savoir...
  • Bonjour à tous, je suis en classe de seconde et je cherche des conseils à propos de certaines méthodes qui pourraient améliorer mon expression ainsi que mon vocabulaire. Tout d'abord je tiens à préciser que je ne suis pas un lecteur régulier, j'ai dû lire trois ou quatre livres sérieusement depuis mon arrivée en France(en 2006). J'ai décidé de me lancer dans la littérature avec le premier tome des Trois mousquetaires d'Alexandre Dumas. Sauf que du fait de mon vocabulaire peu développé il y a un certain nombre de mots que je ne comprends pas, la plupart de temps je cherche la définition dans le dictionnaire puis je la marque dans un petit carnet que j'entretiens et enfin j'apprends la définition par cœur. Mais je me demande si c'est la bonne solution "d'apprendre la définition par cœur" et de la "marquer dans un carnet" car je ne prends pas tellement du plaisir à lire un livre si je m'arrêtes toutes les 3 min pour chercher un mot,marquer sa définition dans le carnet..Je me demandais si il n'y avait pas de méthodes plus simples?Si vous avez des conseils à me donner n'hésitez pas car je suis vraiment déterminé à améliorer mon vocabulaire+expression!

    à bon entendeur!
  • Titania91Titania91 Modérateur
    Si tu t'arrêtes souvent pour chercher et comprendre les mots et que tu ne profites pas de la lecture, le mieux est de commencer par une lecture plus simple. Après beaucoup de mots inconnus se déduisent en fonction du contexte.
    j'ignore quelle est ta langue maternelle mais pour apprendre du vocabulaire il n'y a rien de plus rébarbatif (à mon goût) que de faire des listes de mots. Pour ma part, et cela convient à mon type de mémoire et d'intelligence, j'essaie de faire des correspondances et des liens logiques dans ma tête. Par exemple, au cours d'une lecture, je rencontre un mot que je ne connais pas.Je commence par essayer de déduire son sens, puis je regarde la définition, son étymologie et les autres mots qui en découlent, en français ou dans d'autres langues.
    Ex : Je pense à népotisme que j'ai rencontré dans une lecture en seconde. Je ne savais pas ce que ce mot signifiait mais je connaissais "nepos" en latin qui signifie "le neveu". Le contexte me faisait savoir qu'il s'agissait d'un avantage octroyé sans doute à un neveu du personnage. J'ai regardé la définition dans le dictionnaire: favoritisme envers les membres de sa famille. J'ai cherché s'il existait une correspondance dans une autre langue > nephew en anglais. Et voilà, trois mots appris en un!
  • rien de plus 'rébarbatif" désolé mais je ne comprends pas le sens de ce mot dans le contexte :(.Le problème c'est que je n'ai jamais fait du latin de ma vie ni du grec ce qui risque de me poser quelques difficultés!Merci de ta réponse! :)
  • JehanJehan Modérateur
    Quelque chose qui est rébarbatif est déplaisant, difficile et ennuyeux...
    Titiana trouve que la méthode consistant à faire des listes de mots est très rébarbative.
  • À la question posée en référence, je répondrai :
    - lire, souvent et attentivement, des textes qui plaisent mais sélectionnés dans la littérature de qualité,
    - fréquenter des personnes qui s'expriment correctement, à défaut écouter ou regarder des émissions culturelles et littéraires,
    - garder un livre de grammaire et de conjugaison à portée de main, sur sa table de nuit et le grappiller quotidiennement,
    - en cas de doute, ne pas hésiter à poser une question, sur ce forum et auprès des tes professeurs,
    - si tu peux, avec des amis motivés, jouer à des jeux de lettres (connaissance du vocabulaire, définitions...)

    A contrario :
    - éviter pour un temps de lire des textes mal écrits (certains - sinon la plupart - des articles de journaux, la presse gratuite, les magazines vulgaires...),
    - éviter si possible les personnes qui s'expriment mal ou au minimum conserver un certain recul, tenter d'analyser (intérieurement !) leurs erreurs,
    - éviter 98% des programmes radio FM et de télévision.

    Mais la priorité est de lire. Suivant le niveau d'où tu pars, ne pas avoir honte de lire des livres réputés écrits pour les enfants, mais de bonne facture (fables et contes classiques par exemple). Essayer de lire avec attention : en cas de doute, relire la phrase afin de s'assurer qu'on en a bien compris la construction.
    Et pour élargir son vocabulaire, conserver toujours à portée de main un petit dictionnaire qui donne le sens des mots que l'on ne comprend pas.

    Petite astuce personnelle (qui vaut ce qu'elle vaut) : j'ai presque toujours à portée de main un petit carnet dans lequel je note les mots rares ou inusités. Après avoir vérifié leur sens exact dans un dictionnaire, j'essaie de les utiliser dans mes écrits - dans la mesure du possible ! Sinon je me constitue un petit dictionnaire personnel que je relis de temps à autre.

    Bon courage : il n'y a pas d'âge pour se mettre à écrire correctement.
  • @ freddy.lombard

    Rien de plus utile que des conseils bien rédigés pour apprendre aux autres à mieux rédiger :D Merci , et j'approuve totalement ce que tu dis , du début à la fin ! Mais juste une petite chose , après avoir appliquer tout ce que tu viens de dire , comment s'assurer d'avoir fait des progrès ? Pas s'attaquer directement à une dissertation j'espère ? Je veux dire , un petit écrit d'invention , ou encore des réponses précises , à des questions concises portant sur un texte (N’importe lequel) Peut suffire pour un début , non ?
  • Une de mes méthodes consiste à élaguer après m'être lancé dans l'écriture d'une première chose concernant un thème que je choisis toujours avant (ça évite de partir dans des délires), c'est la moindre des choses. Ensuite j'améliore, encore et encore... ça ne se termine jamais vraiment tu sais, cette envie de corriger son texte pour le rendre meilleur. Je dirais juste qu'il faut s'arrêter quand tu vois que tu alourdis les contours de trop (quand tu lis ça devient lourd). En étant satisfait d'un texte après cette étape, et c'est déjà très dur! il faut savoir le reprendre pour voir... en te rendant bien à l'évidence, tu aurais encore des tonnes de choses à changer. C'est ta forme littéraire, la manière dont tu écris les textes quand tu es t'es bien nourri et que t'es pas malade, l'écriture mystico-divine transcendantale n'existe pas. Par contre, j'ai toujours été très... capricieux avec ses règles, même avec les lois de fonctionnement du cortex littéraire normal. Quelqu'un qui écrit bien, écrit-il selon des valeurs de vérité littéraires nichées dans son subconscient, ou bien il écrit avec un projet totalement différent ? Qu'est-ce qui empêcherait quelqu'un qui écrit mal d'écrire quelque chose de profond... c'est une gymnastique mentale ce truc. La vraie question c'est, sais-je assez de choses pour écrire à tous ? Une putain de question! Mais je suis rassuré! Un grand esprit peut écrire une oeuvre : mon préféré c'est Flaubert dans l'Education sentimentale ^^ [PUB] READ
    LISEZ Ne regardez pas les pubs!
  • Baffouy a écrit:
    [...] après avoir appliqueré tout ce que tu viens de dire , comment s'assurer d'avoir fait des progrès ?
    Comme pour la musique, la photographie, mais aussi bien des arts, des sports et autres disciplines, une fois que l'on a acquis les bases, il me semble que rien ne vaut la pratique.
    Ici il faut donc écrire, écrire et encore écrire.
    De temps à autre avoir des retours en faisant lire ses écrits à des personnes capables d'apporter une critique constructive et argumentée.
    Puis se remettre à écrire...

    N'étant pas écrivain pour un sou, je peux en revanche parler un peu de la musique : j'éprouve un immense plaisir à faire régulièrement des gammes, sous une forme ludique il est vrai. Mais il ne faut jamais renoncer au B-A-BA. ;)
  • je suis en 1er scientifique et je suis dysphasie et dyslexie des-orthographique. J'ai un trouble central lié à la communication verbale cibler sur l'expression écrit comme à l'oral. J'ai du mal rédiger des phrases correctes et je fais des fautes graves comme des œil au lieu des yeux. Pour moi écrire une phrase c''est vraiment galère. Je fais des efforts énorme pour rédiger correctement et je me bat contre cela. Mais parfois j'ai du mal et c'est horrible. Le pire c'est d'être humilié par les profs qui croient que je le fais exprès. Et comme cette année j'ai le bac de français, cela me faire peur. Surtout que cette année j'ai une prof pas terrible. Ces cours sont bâclés sans plan, les analyses de texte sont pas complet et on rien fait sur le programme official. Et en ce moment je déprime et j'ai vraiment besoin d'être encouragé ( car je me sens seul contre tout le monde ) et d'aide. Je voudrais aussi s'avoir comment faire des syntaxes correcte?
    voilà je crois que j'ai tout dit merci d'avance :)
  • @ "choupinette-du77" :rolleyes:
    Cette initiative vous honore et témoigne de votre courage, au delà des difficultés que vous devez rencontrer.

    Bénéficiez-vous d'un tiers-temps ? Avez-vous instauré un lien avec l'infirmière de votre établissement ?

    Au surplus, d'aucuns n'ignorent que l'adolescence est une étape difficile, notamment en matière de relations humaines :P ...

    Ne doutez pas du fait que vous trouverez toujours des adultes aptes à l'écoute, surtout si vous affichez votre volonté en gardant un esprit positif, voire combatif.

    Il existe des ouvrages relativement peu onéreux, de type "annabac", afin de vous préparer à cette échéance.

    Motivez-vous à travers l'élaboration d'un projet professionnel, si cela est possible car vous êtes jeune.

    Développez votre imaginaire, votre intellect puis votre esprit critique.

    En écrivant ceci, je ne désire nullement minorer votre mal mais, pour reprendre V. HUGO : "Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent".
    http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/victor_hugo/ceux_qui_vivent_ce_sont_ceux_qui_luttent.html
  • bonjour,
    j'ai 11 et je suis petite mais, j'ai sérieusement besoin d'aide alors s.v.p
    j'aimerai pouvoir avoir une bonne note dans mon bulletin en écriture mais,je ne sais comment faire. par exemple, la derniere fois, j'ai remis une production a mon prof et j'étais sure que j'allai avoir un bonne note mais j'ai un 76 pour cent. :(
    je ne sais plus quoi faire.
    a l'aide
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Difficile de te donner des conseils sans savoir le genre de fautes que tu commets.
    Que te reproche exactement ton professeur dans tes productions écrites ?
    D'autre part, 76 sur 100 ne me semble pas une aussi mauvaise note que ça...
  • Petit H.S. : J'en déduis que selma123 est canadienne pour dire que 76 sur 100 est une mauvaise note..(et puis même en se référant à l'heure du post à 11 ans, ça ne fait pas de doute !) Il me semble qu'avoir moins de 80 sur 100 à cet âge est en effet une mauvaise note puisque j'ai remarqué qu'à partir de 16-17 ans, ça commençait à devenir de bonnes notes. Bon, après je ne me fis qu'à mes anciens amis canadiens..
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.