"La culture littéraire ne sert à rien. La preuve : quand Molière a écrit Hamlet, avait-il lu Rostand?" (Pierre Desproges)

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Poursuivons desprogiennement :

    "Au fait, vous avez lu Minute ? C'est avantageux. Au lieu de vous emmerder à lire tout Sartre, achetez Minute : pour dix balles vous aurez à la fois la Nausée et les Mains sales."
  • Génial! :)
    Mais je me demande pourquoi mon sujet a été déplacé!!!
  • JehanJehan Modérateur
    C'est pas moi, m'sieur...
  • webmestrewebmestre Administrateur
    Mais je me demande pourquoi mon sujet a été déplacé!!!

    Comme indiqué dans mon mp, ce sujet a été déplacé ici car il n’a aucun rapport, il me semble, avec la rubrique
    Littérature et esthétique générale
    Définitions de la littérature, relations entre la littérature et les autres arts, philosophie esthétique.

    Je peux déplacer dans « sujets variés », si vous préférez.
  • Faites ce que bon vous semble...
  • JehanJehan Modérateur
    Légende d'un dessin de Sempé; un auteur présente son manuscrit à un éditeur :

    - C'est une longue méditation sur la vie, la mort, la vanité de toutes choses ici-bas, qu'il faudrait publier à la rentrée. Pour les Prix.

    Autre légende d'un autre dessin du même :

    - La culture... La culture... À un moment donné, je me suis dit : "Mais vivons, que diable !" Alors, j'ai fait un livre.
  • Gaspard Proust à propos de "Le parisien" de Thomas Lélu sur Europe 1: "ce livre il faut le lire au moins au 100ème degré parce que c''est à 100 degrès que l'eau se met à bouillir et je pense qu'on tient entre les mains un chef-d'oeuvre de l'état gazeux" :P
  • Je relance: lu dans le Journal de Julien Green, un canular littéraire que je trouve assez croustillant :)

    Deux jours après la mort de Gide, Mauriac reçoit le télégramme suivant :
    "L'enfer n'existe pas – STOP – Tu peux te dissiper – STOP – Préviens Claudel – STOP – Signé : André Gide"
  • Verbatim, l'intérêt de ce topic consiste plutôt à être un recueil de quelques citations remarquables, des « bons mots », pas la peine de nous diriger vers des catalogues de citations... Si tu nous en postais une qui te plaît particulièrement, plutôt ?
  • Parmi mes préférées, bien que pas très littéraires...


    "Je tiens beaucoup à ma montre : c'est mon grand-père qui me l'a vendu sur son lit de mort" (Woody Allen)


    “On demande cheval sérieux connaissant bien Paris pour faire livraisons tout seul.” (Pierre Dac, petite annonce parue dans l'Os à moëlle)
  • "Un banquier ne vous donne pas le bonjour, il vous le prête". Beaumarchais :)
  • S'est pas foulé la rate, Beaumarchais :

    Molière, L'Avare, acte II,scène 4 :
    LA FLÈCHE.- Je suis votre valet ; et tu ne connais pas encore le seigneur Harpagon. Le seigneur Harpagon est de tous les humains, l’humain le moins humain ; le mortel de tous les mortels, le plus dur, et le plus serré. Il n’est point de service qui pousse sa reconnaissance jusqu’à lui faire ouvrir les mains. De la louange, de l’estime, de la bienveillance en paroles, et de l’amitié tant qu’il vous plaira ; mais de l’argent, point d’affaires. Il n’est rien de plus sec et de plus aride, que ses bonnes grâces, et ses caresses ; et donner est un mot pour qui il a tant d’aversion, qu’il ne dit jamais je vous donne, mais je vous prête le bon jour.

    C'est à cela que l'on reconnait les bons mots : ils circulent...
  • La ressemblance troublante m'avait effectivement frappé en lisant L'Avare, à l'évidence Beaumarchais s'est tranquillement servi mais comme je l'aime bien je lui pardonne... :)
  • Si les bons mots ne se répétaient qu'une fois par siècle, à l'heure où les moins bons sont rabâchés à longueur de zappings... :/
  • Bonjour,
    "Plus il y a d’objets inutiles, moins il y a d’air dans un appartement." - Tchekhov.
    Cordialement.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.