1356718

Réponses

  • OK, mais alors je le donne en japonais ! :D

    学ぶのに年を取りすぎているということはない
  • On en apprend tous les jours.
    (On peut vivre 100 ans, on apprend encore)
    En allemand :
    Kein Mann ist so alt, dass er nicht noch etwas lernen könnte.
    :)
  • Bravo à toutes les deux. Katioucha, ta phrase traduite par GT donne :
    "Il est pas qui sont trop vieux pour apprendre" :D
    _____________

    ВЕК ЖИВИ - ВЕК УЧИСЬ.

    [v'ek jivi v'ek outchis']

    - Les deux verbes sont à l'impératif imperfectif parce que l'idée est générale ; ce n'est pas un ordre à exécuter immédiatement.
    - Le second verbe comporte la terminaison -сь (variante de -ся) parce que c'est un verbe pronominal.

    Traduction :
    "Vis un siècle, apprends un siècle"
  • On remarque aussi que beaucoup de proverbes sont universels. On les retrouve dans d'autres langues, sous des formes légèrement différentes, mais le sens du message est le même.
  • En effet, tant est universelle la sagesse des Nations...

    Je vous en propose un autre, facile :
    На вкус и цвет товарищей нет,

    Laoshi, tu me traduiras ce proverbes en tagalog.
  • JehanJehan Modérateur
    Quelque chose comme "Chacun ses goûts", "Des goûts et des couleurs..." ? :)
  • Bravo !

    НА ВКУС И ЦВЕТ ТОВАРИЩЕЙ НЕТ


    [na fkous i tsv'et tav[b]a[/b]rich(t)chii n'et]

    " Pour le goût et la couleur, il n'y a pas de camarades"

    - Je mets l'accent tonique en gras dans la prononciation figurée.
    - Le -в de вкус s'assourdit devant le -к qui le suit.
    - La lettre щ note une chuintante forte dont la prononciation canonique est chtch (en une seule émission de voix). Dans la pratique, elle équivaut à un "ch" redoublé (la prononciation Google ne la distingue pas du -ш).
    - Le terminaison -ей ne se prononce pas comme elle s'écrit...

    Le mot товарищ, bien connu (au point d'avoir donné toveri en finnois :)) est ici au génitif pluriel derrière le mot нет.
  • JehanJehan Modérateur
    Version espéranto : Pri gustoj oni disputi ne devas... ;)
    (Au sujet des goûts, on ne doit pas se disputer.)
  • На вкус и цвет товарищей нет

    Ce serait acceptable d'avoir la négation avant le nom ?
  • Ce n'est pas une simple négation, le mot signifie ici "(il n'y a) pas de". Oui, on pourrait tout à fait placer ce mot devant le nom ; il est ici postposé pour la rime.
    Une expression à retenir :
    Нет ли у Вас копеечки? N'avez-vous pas un petit kopek ?

    Trouverez-vous un équivalent français de ce proverbe ? Il en existe au moins deux, mais ils ne sont pas très connus. Cette fois, ce sera beaucoup plus difficile !

    Любишь кататься, люби и саночки возить.
  • Pas évident !
    Si tu aimes glisser, aime aussi porter le traîneau.(?)
    En français je ne vois pas trop. il ne me semble pas que l'équivalent soit exact, car le traîneau, la neige, c'est bien typique de la Russie.
    On n'a rien sans peine, mais est-ce un proverbe ?
    En espagnol, on dit :
    El que quiere comer pescado, que se moje los pies. (celui qui veut manger du poisson qu'il se mouille les pieds)
    Je propose :
    Pas de plaisir sans peine. Ou peut-être : On n'a rien sans rien.;On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs.
  • Bravo, mais il existe des équivalents plus spécifiques sur des sites russes. Plus de précisions cet après-midi.

    Любишь кататься, люби и саночки возить.
    [l'oubich' katat'sa, l'oubi i sanetchki vazit']

    - La terminaison -ся, marque des verbes pronominaux, se prononce toujours sans mouillure.
    - Le verbe кататься signifie proprement "se promener", puis "aller en" ... avec la mention du véhicule ; par exemple кататься на лыжах : aller à skis ; кататься на лодке : aller en barque, etc...
    - Le mot саночки témoigne de la prédilection du russe pour les diminutifs ; le mot de base est сани (toujours au pluriel vu qu'un traîneau a deux glisseurs).

    Traduction littérale : voir message de Laoshi.

    Adaptations proposées :
    - "Qui monte la mule la ferre",
    - "Si tu veux du beurre, il en faut battre",
    - "Il faut prendre le bénéfice avec les charges".
  • En anglais : No pain, No gain! :D
  • Sauf que la mention du bénéfice vient en premier dans tous ces proverbes (y compris ton proverbe espagnol).
  • On a aussi :
    He that would eat the fruit must climb the tree :)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.