Est-ce conseillé de faire une prépa avant de tenter Sciences Po ?

Bonjour !

Je suis actuellement en 1ère L, et j'ai bien envie d'essayer d'intégrer Sciences Po après le Bac.
Seulement, j'aimerais savoir si, d'après vous (ce que vous avez entendu, ou mieux, votre propre expérience..) il est très conseillé de faire d'abord une prépa avant de tenter le concours d'entrée à Sciences Po ou non ? :/ :)

Merci !
«13

Réponses

  • Pendant ta terminale, sur ton temps libre tu peux préparer avec sérieux le concours!

    Si c'est science po qui t'intéresse : aucun intérêt de faire une prépa. En effet, après un an de prépa tu ne pourras pas passer Science Po Paris mais juste les IEP de province. De plus, le programme de prépa n'a rien avoir avec le programme de science po : il n'y a pas de programme en hypokhâgne, alors que le concours science po est sur le programme de terminal. Cependant, en beaucoup plus vaste.

    Le concours est très dur :
    - Anglais de haut niveau ( Un ami qui a eu 16 au bac L LV1... à eu 6 en anglais à Science po, or la note éliminatoire est 7! )
    - Histoire du XXe siècle : 1914 à nos jours.... dans le monde entier! C'est vaste! On apprend jamais assez tôt :).
    - Une épreuve de culture générale : actualité, philo, français... un peu de tout!
    - Une épreuve à option ( ou math, ou lettres, ou SES )

    Afin de te préparer, il existe des "prépa" science-po : via CNED, organismes sur internet, des prépas dans des lycées parisiens pendant les vacances scolaires..

    Un petit conseil de lecture :
    - Histoire générale du XXe siècle, de B. Droz et A. Rowley en 4 volumes en Point Histoire. Très bon ouvrages, complets!

    En prépa, tu n'as pas le temps de préparer ce concours : très peu de temps libre.

    Bon courage :)
  • Il est possible de faire Sciences Po en passant par une prépa : la filière sera alors plutôt une prépa B/L. Ensuite, on présente un concours d'un IEP pour l'intégrer en 3ème année il me semble (des personnes plus informées confirmeront ou non mes dires). Lors d'une réunion d'orientation avec une de mes anciennes profs en prépa, un élève de Terminale posait la même question que toi, et mon ancienne prof lui avait conseillé de tenter directement le concours si c'était ça qu'il voulait vraiment, la prépa n'étant pas un passage obligé comme elle le serait pour l'ENS ou l'ENC par ex. Tu peux éventuellement tenter Sciences Po en 1er lieu, et, guise de roue de secours, postuler pour une ou des B/L dans les voeux secondaires, et te rabattre sur une prépa en cas d'échec au concours de Sciences Po, pour retenter le concours à l'issue de la Khâgne.
  • Le concours est très dur :
    - Anglais de haut niveau ( Un ami qui a eu 16 au bac L LV1... à eu 6 en anglais à Science po, or la note éliminatoire est 7! )
    - Histoire du XXe siècle : 1914 à nos jours.… dans le monde entier! C'est vaste! On apprend jamais assez tôt .
    - Une épreuve de culture générale : actualité, philo, français... un peu de tout!
    - Une épreuve à option ( ou math, ou lettres, ou SES )

    Tout ça vaut pour le concours de Sciences-Po Paris, mais pas pour le concours commun des IEP de Province.
  • jeremy67 a écrit:
    Ensuite, on présente un concours d'un IEP pour l'intégrer en 3ème année il me semble (des personnes plus informées confirmeront ou non mes dires).

    Depuis 2007 (je crois), il n'est plus possible de faire 1 année de classe prépa avant de tenter le concours de ScPo Paris, c'est uniquement bac+0 ou bac+3 → on n'y entre qu'en 1re ou en 4e année pour être concrète. Mais dans les autres IEP de province, c'est tout à fait possible (administrativement parlant) d'entrer juste après le bac.

    Quant au concours (je parle uniquement de Paris vu que c'est le seul que j'ai tenté), le concours est passé de fin août à fin juin (~5 jours après la fin du bac, eh oui). Les épreuves se basent un peu plus sur le programme de Tle voire de 1re (c'est en tout cas l'impression que j'ai eue en lisant les sujets). Quant aux langues vivantes, tout est relatif (j'ai eu 16 en anglais au bac, 15 au concours, et je me suis royalement planté dans les autres matières), mais on attend plusieurs compétences, dont la capacité à commenter un document (graphique, etc.) et à rédiger un essai de 2 pages.

    L'épreuve d'ordre général des IEP de province a deux thèmes qui sont donnés plusieurs mois avant le concours.

    Ensuite ça doit être moi, mais j'ai un doute quant au sens que tu donnes au mot prépa: "classe préparatoire" ou "cours de préparation au concours de Sciences Po"?

    Dans le 2e cas, ce que j'ai cru comprendre, c'est que les prix sont relativement élevés (je parle d'IPESUP notamment, c'est quelque chose autour de 2500€ l'année). Il y a moins cher, comme la Doc' Française ou le CNED, mais évidemment, si ça aide beaucoup (enfin j'imagine, je n'ai fait aucune préparation avant de passer le concours), ça n'assure pas une réussite à 100% au concours.
  • En marquant "prépa", je parlais du concours présenté en Khâgne, en général via une B/L.
  • bmfy a écrit:
    Bonjour !

    Je suis actuellement en 1ère L, et j'ai bien envie d'essayer d'intégrer Sciences Po après le Bac.
    Seulement, j'aimerais savoir si, d'après vous (ce que vous avez entendu, ou mieux, votre propre expérience..) il est très conseillé de faire d'abord une prépa avant de tenter le concours d'entrée à Sciences Po ou non ? :/ :)

    Merci !

    Oui, il faudrait préciser ce que vous entendez par "prépa" : est-ce une classe préparatoire littéraire (A/L ou B/L) qui permet de tenter l'entrée à Sc.Po à bac + 3, ou bien une "prépa sc.po" type IPESUP, qui prépare à l'entrée à bac+0 ?

    S'il s'agit d'intégrer Sc.Po dès après le bac (et je pense que c'est ce que vous visez), il faut rappeler qu'il existe une filière d'admission "au titre de la mention TB (au bac)", qui recrute désormais presque autant que sur examen traditionnel (en 2009, 381 admis au titre de la mention TB, pour 415 par les épreuves traditionnelles). Pour plus de détails, voir le site de Sc.Po.

    Edit : tout ceci concerne l'I.E.P. de Paris.
  • Bonjour !

    Déjà, merci pour vos réponses !
    Je suis désolée d'avoir été ambiguë : je parlais d'une prépa littéraire, et de Sciences Po Paris ! ;)
  • Aaah, ça change des choses alors °°
    J'étais dans le même cas que toi en janvier de cette année, à savoir que je suis allée faire quelques portes ouvertes de HK (Janson de Sailly, par exemple), et j'ai parlé avec une étudiante en Khâgne qui m'a tout simplement répondu "Ben, pourquoi tu tentes pas Sciences Po (Paris) tout de suite?" sous-entendu qu'il était préférable d'essayer d'y entrer à bac+0 plutôt que de faire une prépa, qui, de toute façon, durera obligatoirement trois ans puisqu'on ne peut plus tenter Paris à bac+1.

    Donc de mon côté je te conseillerai de ne pas faire de prépa et de passer le concours dès la terminale:). Sauf si bien sûr tu veux uniquement entrer en Master.

    Et puis, comme il a été dit plus tôt, la procédure MTB accepte pas mal d'élèves, même si les critères sont assez obscurs. Et si jamais il reste des matières littéraires que tu veux approfondir (histoire, littérature, ou philosophie puisqu'il n'y en a pas à ScPo et c'est bien dommage ), tu peux tenter un bi-cursus. Dans ce cas-là, tu peux postuler par Paris IV (Sorbonne), ET par ScPo. Si ça t'intéresse tu peux m'envoyer un MP que je te raconte ça dans les détails.
  • LemonHat, le bi-cursus n'est possible qu'à Paris ? Peut-on l'entreprendre lorsqu'on entre à Sciences-Po en master également ?
  • @Calia: Hmm je ne sais pas du tout, mais je pense que ce n'est pas possible d'entrer en Master; en revanche je pense que c'est seulement possible à Paris vu qu'il n'y a qu'ici que c'est proposé. Je pense qu'il faudrait se renseigner auprès de Sciences Po directement pour le Master!
  • D'accord, merci beaucoup. :)
  • Comme précédemment énoncé dans les divers commentaires, il est en effet possible de faire une dite "prépa" au concours d'entre bac +0 à Sciences Po Paris (qui peut également servir en tant que prépa aux IEP, plus facile d'accès car moins sélectif, et probablement, bien moins attrayant par son aspect moins "prestigieux", si je puis dire, sans pour autant remettre en question l'enseignement qui y est enseigné).
    Je souhaitais néanmoins témoigner, en tant que candidate à la session 2012. Je viens en effet de passer, dans le même labs de temps, un bac S section européenne (espagnol), avec mention TB et 17.71 de moyenne générale. J'ai été refusé à l'admission à Sciences Po Paris sur relevé des notes du bac - pars déjà donc du principe qu'il faut minimum 18 en générale pour être admis aux oraux, seulement, voire du 19 pour l'admission directe!
    En ce qui concerne le concours, je ne me suis ABSOLUMENT PAS préparé; tandis que j'observais une élève de ma classe travaillait avec acharnement le concours. Elle aura finalement été prise sur résultats du bac, à quelques dixièmes près de ma propre moyenne, et aura obtenu des notes bien moindres aux miennes, obtenues sans aucun travail autre que mon travail d'année de Terminale (s, avec cela, qui ne porte qu'un programme partiel en histoire ainsi que 3h30 de philo).
    J'ai finalement obtenu au concours: 16 en ordre général (~philo, culture gé), 14 en histoire, mais 6 en maths et 5.5 en anglais!
    Tandis que mes notes au bac étaient: 19 en philo, 15 en hist-géo, 17 en maths et 16 en anglais.
    Ce que je veux dire par là, c'est que, tout d'abord, une prépa n'est pas nécessaire; si tu es passionnée -comme je peux l'être par la philo et l'histoire-, ton seul travail à l'année te suffira; certains te diront que les méthodes sont différentes: quand bien même, j'ai exactement raisonné de la même manière qu'aux épreuves du bac!
    De plus, la note de 5.5 en langues est éliminatoire (<7), et malgré mon 12.68 de moyenne au concours (avec coef, à ne pas négliger), mon 19 en philo au bac, mon 17 en maths, mon 17.71, du à un 12 en eps, qui m'a coûté le 18..chacun de ces éléments font que je ne fus même pas admise aux oraux! (entre 12 et 14 tu es considéré admissible, et dois donc te présenter aux oraux)
    Je veux enfin te faire comprendre que la réussite à de tels concours est, évidemment, le fruit d'une certaine réflexion et d'une rigueur évidente; cependant, elle est également en partie le fruit du hasard le plus total: un correcteur au bac plus stricte, qui te coûtera certains points multipliés par les coef..une étourderie lors d'une épreuve..etc. Les sources en sont bien malheureusement nombreuses.
    Comme la plupart, je suis finalement acceptée en HK BL, et accepte finalement l'idée d'être passée de justesse..
    Je regrette également ma flemmardise habituelle, et, probablement, avec quelques efforts supplémentaires, y serais parvenue.

    Je te souhaite, non pas du courage, mais de la détermination; de cibler tes envies, tes rêves, et quelle qu'en soit l'issue finale, de ne pas te démotiver et savoir retrouver une nouvelle orientation!
  • Kloubl a écrit:
    Je souhaitais néanmoins témoigner, en tant que candidate à la session 2012. Je viens en effet de passer, dans le même labs de temps, un bac S section européenne (espagnol), avec mention TB et 17.71 de moyenne générale. J'ai été refusé à l'admission à Sciences Po Paris sur relevé des notes du bac - pars déjà donc du principe qu'il faut minimum 18 en générale pour être admis aux oraux, seulement, voire du 19 pour l'admission directe!

    Vous parlez de l'admission sur la base de la mention TB ? Ou bien tous les dossiers sont soumis au même examen ?
  • Il existe plusieurs options:
    -soit uniquement présentation sur mention TB; et dans ce cas il est conseillé de viser le 18 ++
    -soit uniquement présentation au concours de l'IEP de Paris (que l'on peut passer dans plusieurs centres d'exam, cette année trois différents)
    -soit sur présentation sur mention TB ET au concours!

    Néanmoins, d'après ce que j'ai pu comprendre, la réforme du concours 2013 modifiera de nombreux paramètres; tout d'abord il n'y aura plus d'admission possible sur mention TB; suppression de l'épreuve d'ordre générale, et admission "officielle" et "définitive" de coef:
    -histoire (4h, coef 1)
    -langues (1h -au lieu de 3h30, d'après mes souvenirs-, coef 2)
    -option (maths, ses, littérature au choix, ?h, coef 3)

    Beaucoup d'oraux auront lieu; le concours se déroulera en mars (si je ne m'abuse!); il sera très important d'insister sur la vie associative, l'implication de l'élève dans la vie sociétale et sociale de son environnement etc.
  • D'accord. En me renseignant sur cette réforme pour 2013 j'ai vu que "la moitié" de l'admission sera déterminée par le dossier et que l'autre "moitié" de l'admission correspondra aux épreuves écrites du concours (je mets entre guillemets car la délimitation me semble assez floue). Par ailleurs j'ai vu que les bulletins depuis la seconde devront être inclus dans le dossier. Mis à part la question de la vie associative et syndicale, pensez vous qu'il va falloir des bulletins très solides, avec des 18 et des 19 partout, pour avoir une chance d'être admis ? Ou bien que des bons résultats aux épreuves écrites et un profil de "militant" assez sexy pourra contrebalancer des bulletins moins brillants ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.