Certains compléments de nom ne sont pas au pluriel alors que le nom est au pluriel

Bonjour.

Comment expliquer simplement (à des enfants de CM ou 6e par exemple)
que certains compléments de nom ne sont pas au pluriel alors que le nom est au pluriel ?

Par exemple :
Le blaireau suivait les lignes d'ombre.
Le champ de blé; les champs de blé.

Naturellement, certains enfants pensent qu'il y a plusieurs épis de blé,
qu'il y a plusieurs ombres !

Il y a sans doute des exemples inverses où le nom est au singulier et le compléments au pluriel. Ex. Les roues de voiture.

Avez-vous une explication ou une règle claire ?

Merci d'avance.

Réponses

  • Des épis de blés, c'est toujours du blé.
    On va à l'ombre, même si l'onbre est composées des ombres de plusieurs arbres.

    Pas d'accord (ni en genre ni en nombre) du complément de nom avec le nom qu'il complète :
    - La motocyclette de mon frère.
    - Les motocyclettes de mon frère.

    C'est le sens de la phrase qui va dicter l'accord suivant la pensée du scripteur :

    A - Soit, il conserve le nombre défini par le dictionnaire :
    - La cérémonie des fiançailles. ("des" définit "fiançailles" qui est toujours féminin pluriel).
    - La cérémonie de mariage. ("de" définit "mariage" comme étant masculin singulier).

    B - Soit, le sens de la phrase peut aussi définir son nombre :
    - Un quintal de blé. (Qui contient du blé).
    - Un panier de cerises. (Qui contient des cerises).
    - Un groupe de manifestants. (Le groupe contenait plusieurs manifestants).
    (Aidenet)
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Il y a bien plusieurs épis, mais on n'a pas écrit "des champs d'épis".
    Ce sont des champs de blé.
    Le blé est cultivé dans des champs.


    Le blaireau cherche à se mettre à l'ombre, à l'abri.
    Il recherche l'ombre, pas le soleil.


    Des roues de voiture... d'une voiture, n'importe laquelle.
    Mais rien n'empêche d'écrire : "des roues de voitures" s'il y en a trop pour qu'elles appartiennent à une seule voiture.

    Il n'y a pas d'autre règle que le bon sens...
    Et la bonne solution dépend parfois du contexte.
  • Merci pour vos réponses bien détaillées.

    Notez que, pour mon blaireau, il pourrait très bien suivre
    une ligne d'ombres, une ligne d'ombre, des lignes d'ombres
    voire même (peut-être) des lignes d'ombre !

    D'autre part, j'ai un très lointain souvenir d'enfance où l'on m'avait expliqué quelque chose comme :
    "un pot de sel", "un pot de farine" c'est de la matière donc c'est au singulier.
    Cela semble juste.Bonjour

    Remarquez que l'on écrit "à tour de bras"
    alors que généralement on imagine bien qu'il y a plusieurs tours !
    Pourquoi ?
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    C'est un complément circonstanciel de manière.
    Il signifie : "de toute la force du bras" : à chaque fois, le bras décrit un tour (et non plusieurs) pour prendre de l'élan.
  • bonjour,
    notez aussi les techniques de séduction ...
    parfois je deviens vraiment confus aussi avec ça :(
  • JehanJehan Modérateur
    Où est le problème ?
    Il y a plusieurs techniques pour séduire...
    Et la séduction est l'action de séduire. Terme général.
  • Merci Jehan pour tes réponses toujours très ... professionnelles !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.