Grammaire française Participe passé

J'ai voulu écrire au tableau la conjugaison du verbe aller au passé simple. Au moment d'écrire "ils allèrent", je me suis écrié que c'était une grosse faute! "Ils irent", ai-je écrit... Mes élèves ont soigneusement recopié. Je ne trouve nulle trace de ce "ils irent" dans les manuels de conjugaison...

Réponses

  • Bonsoir Alph,

    Et pour cause... :
    Passé simple
    j'allai
    tu allas
    il alla
    nous allâmes
    vous allâtes
    ils allèrent
    http://leconjugueur.lefigaro.fr/conjugaison/verbe/aller.html

    Et ils rirent !

    Muriel
  • Je n'ai pas pu l'inventer. Il aura fallu que je lise cela dans un livre. C'était ailleurs, en tout cas, que dans les copies de mes élèves.

    Ce "ils irent" n'a-t-il pas une histoire? Une vieille faute de conjugaison qui se propagerait de générations en générations? Une occurrence dans un texte célèbre?
  • Je ne vois pas d'où ce "irent" peut venir...ou alors c'est un lien inconsciemment tissé avec le latin "ire", aller.....Mais la forme irent n'existe pas en latin non plus...
  • JehanJehan Modérateur
    Les parfaits latins en -ierunt ont bien donné les passés simples français en -irent (senti(v)eruntsentirent ). Mais à ma connaissance, le latin ierunt (= allèrent), qui aurait pu donner effectivement irent, n'a pas laissé de trace en français.
  • Il y a sûrement une interférence inconsciente avec ils iront et ils iraient.
  • JehanJehan Modérateur
    Formes qui sont bien, elles, issues de l'infinitif latin ire.
    ire habeo (j'ai à aller) → irai
  • Jehan a écrit:
    Les parfaits latins en -ierunt ont bien donné les passés simples français en -irent (senti(v)eruntsentirent ). Mais à ma connaissance, le latin ierunt (= allèrent), qui aurait pu donner effectivement irent, n'a pas laissé de trace en français.

    Merci de fournir à mon erreur une assise savante. Je saurai m'en servir, sinon auprès de mes élèves, en tout cas auprès de leurs parents. :cool:
  • Suis-je la seule à trouver grave qu'un enseignant fasse une faute aussi énorme?
  • Bonsoir,

    À leur décharge, ils doivent en entendre de si étranges parfois qu'il peut bien leur arriver de douter.

    Vive le Bescherelle !

    Ils rirent, c'est bien le passé simple du verbe raller ?
  • AristoFan a écrit:
    Suis-je la seule à trouver grave qu'un enseignant fasse une faute aussi énorme?

    Mais tu as parfaitement raison, cela devrait tomber sous le coup de la loi.
  • Bonsoir,

    Alph, que nous connaissons depuis longtemps, est venu tout seul comme un grand nous soumettre son erreur. Il devrait être à l'abri des railleries. Qui ne fait jamais de fautes ?
    Il en rira avec ses élèves, et ce sera peut-être même l'occasion d'un moment pédagogique décontracté et formateur.

    Muriel
  • Il y a aussi la possiblité qu'une "'ire" ou des "ires" souterraines d'Alph aient soudainement trouvé le chemin tortueux d'un lapsus calami pour exploser :D et comme tout un chacun le sait, on dit n'importe quoi sous l'empire de la colère. Je ne me souviens pas avoir lu ire au pluriel mais ce pluriel est très amusant.
    Les erreurs d'écriture comme les lapsus font feu de tout bois.
  • Un élève était de mon avis et a trouvé qu'ils "irent" sonnait bien... Ils sont parfois conciliants ces 5èmes. En tout cas, c'est corrigé.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.