Notation en prépa et poursuite d'études

La notation en classe préparatoire, on le sait, est plutôt sévère, et acceptée par les élèves parce qu'elle est alignée sur les exigences (et la notation) d'un concours difficile (même si les choses pourraient être amenées à évoluer un peu, avec l'élargissement aux écoles de commerce de la banque commune d'épreuves).

Or, statistiquement, peu de khâgneux intègrent, et ceux qui n'ont pas réussi rejoignent massivement les universités françaises (qui, j'imagine, ne regardent pas particulièrement les notes obtenues en prépa à partir du moment où l'équivalence est accordée par le conseil de classe).

Qu'en est-il lorsque l'on souhaite poursuivre ses études dans des universités étrangères - qui pratiquent une sélection sur dossier (parfois très rude, pour les plus universités les plus prestigieuses) ? Comment les commissions d'admission de ces universités comprennent-elles la notation des classes préparatoires (un système qui n'existe pas à l'étranger) ?

J'ai entendu dire que certaines classes préparatoires pratiquaient une double notation : "interne", en vue du concours ENS, "externe" pour favoriser l'accès à d'autres formations sélectives... Avez-vous des informations à ce sujet ?

Réponses

  • Un de mes profs a parlé de ça, le problème des universités étrangères (qui ne comprennent pas forcément pourquoi on leur dit qu'un élève est bon quand il a 7/20). Apparemment, ils envoient le dossier et sont obligés d'expliquer à l'université le système de la prépa en France. Voilà ce qu'on m'a dit. Après, l'explication est peut-être ailleurs, je ne sais pas.
  • A la fin de votre cursus en CPGE vous est remise une attestation de parcours de formation, avec attribution de crédits ECTS globale et par disciplines, et une évaluation - généralement beaucoup plus mesurée que les notes de l'année ! - sous la forme d'une lettre (A pour très bien, etc.). Le système français des CPGE est une exception dans l'enseignement supérieur européen et mondial. Il est méconnu, mais pas totalement inconnu tout de même.
  • D'accord, merci beaucoup.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.