Oral de français - Peut-on contester la note de l'examinateur ?

Bonjour à tous,

je ne savais pas du tout à qui m'adresser, désolée si ce n'est pas le bon endroit :-l

Alors voilà, je suis en 1°S et lors de mon oral, il y a eu quelques soucis avec l'examinatrice. J'ai été interrogée sur un texte non étudié, mais je crois qu'elle a le droit. Mais voilà : lors de ma préparation, elle est partie boire un café, tranquille. Puis, pendant mon exposé ( donc je lui parlais ), un mec entre et ils commençent à discuter " tu viens toi à la réunion " " oh, je sais pas, et toi tu viens ? " "ben j'hésite en fait ... " et blablabla. Puis le typer part, pas de pardon, rien. Ensuite pendant l'entretien, elle ose me dire que Bel-Ami c'est pas une critique de lasociété. Donc on s'est un peu disputé. Ca a durer un demi-heure.( j'ai un témoin, celui qui préparait son truc ) Résultat : 10/20 à l'oral, alors que je sais très bien que ça méritait plus.
Comme c'est injuste, je voulais savoir si je pouvais contester sa décision. Mais je n'ai trouvé aucun réglement au sujet des examinateurs, aucune info.

Merci si vous pouvez m'aidez :)
«13

Réponses

  • Si je te donne un avis :

    NE JAMAIS CONTESTER L'EXAMINATEUR !!!!

    Un ami l'a fait ( peut être qu'il avait raison ) mais au final s'est retrouvé avec un 5 en ayant quand même réussi !

    Good Luck !
  • Désolé, la décision de l'examinatrice est souveraine...
    Ce que tu dis de son attitude est regrettable en effet : que veux-tu? La cuistrerie est universelle et, hélas, imprescriptible!!
    Pour Bel-Ami, on ne peut pas parler de "critique de la société" au sens où on l'entend pour caractériser, par exemple, les oeuvres des Philosophes du XVIIIème Siècle; on peut cependant dire que Maupassant exerce un regard amusé - et donc critique - sur la société de son temps, le thème majeur du livre étant l'arrivisme (par les femmes!). Tout dépend des arguments que tu as donnés, des exemples que tu as pris car une "formule" ne suffit pas en la matière...
    Un dix n'est pas catastrophique...
  • Ben en fait comme "c'est un roman qui s'inscrit dans le naturalisme, donc avec une volonté scientifique, ce n'est pas explicite. Mais c'est Maupassant qui a choisi les élements et situations pour faire son "experience", donc c'est bien avec un but : ici, la critique". Je lui ai dit ça.
    Je suis quand même un peu dégoutée --' Ce qui est marrant, c'est que tous ceux qui sont passer avec elle ont eu entre 10 et 11.

    Alors j'abandonne c'est ça ?
  • Bah tu veux faire quoi d'autre !

    Tu ne peux rien contester ! :)

    Après tout dans un oral faut tout faire pour plaire à l'examinateur :)
  • Bon, ben il me reste plus qu'à trouver son nom et son adresse pour lui pourir sa boite aux lettres. Ou pas.

    Nan mais c'est que j'ai eu 14 à l'écrit et 19 aux TPE, donc son foutu 10 gache tout le reste. Ben merci quand même alors !
  • Bah alors , si t'as la moyenne partout c'est bon :lol: --'
  • Je suis habituée à plus que la moyenne :D Question d'honneur.
  • Mieux vaut mettre l'honneur de côté aux examens, vous aurez des bonnes et des mauvaises surprises, serez confronté à des jurys admirables ou odieux, et on ne peut rien y faire. Votre examinatrice a fait preuve d'une impolitesse rare, mais n'a commis aucune faute : il n'y a rien à faire contre cette note. Oubliez votre déception et concentrez-vous sur le présent : les vacances!
  • Exactement, et pense aussi à ceux qui galèrent pour avoir 11.
  • Je ne comprends pas cette intervention.

    "Pensez à ceux qui galèrent pour avoir 11..."

    Si il a donné de son temps et de sa personne, et qu'il pense qu'il a fait une bonne prestation, et qu'il juge que sa note aurait dû être supérieure de 3 ou 4 points, c'est quand même son droit. Je veux dire, si on se compare sans cesse à ceux qui ont des difficultés, ou ceux qui n'en bra*lent pas une, pour pouvoir se dire "enfait j'ai de la chance je devrais être content" on régresse rapidement. Je comprends parfaitement sa déception et je crois que j'aurai personnellement pété un câble de voir un prof ne même pas s'excuser en t'interrompant, surtout pour parler d'un truc futile. On va dire que tu es tombé sur une personne suffisante et hautement impolie, comme il y en a des centaines de milliers en France. Concours de circonstances malchanceux :z Bonne chance à toi pour la suite.
  • Bien sûr, bien sûr.

    c'est à
    Question d'honneur.

    que je réagissais, j'aurais dû préciser. ;)
  • Ah. Désolé, j'ai mal interprété tes dires ;)
  • De toute façon !

    Pour tout examen il y a un facteur chance !

    Soit tu tombes sur un sujet que t'aimes vraiment ou un prof super sympa et la t'as une bonne note ou soit le contraire et la faites vos prières ! :)
  • Le système du bac est de toute façon complètement con d'après moi. Et je parle ici de l'écrit.

    3 contrôles continus dans l'année avec un examen final et ce serait déjà bien plus réaliste. N'importe qui peut tomber sur un sujet qui ne lui plait pas, ou alors le jour J il a mal dormi enfin plein de facteurs qui font qu'on passe à coté de l'examen même en ayant bossé toute l'année, alors que le glandeur de base peut très bien avoir une note similaire car "il ne faut pas trop décourager les élèves avec des notes minimes, on met donc 7-8 pour pas que ça soit trop pénalisant.." ou alors c'est le seul chapitre qu'il a révisé et donc il a un minimum réussis. Du coup on se retrouve avec 3 points de différence à coté du type qui a profité de son année pour se tourner les pouces et s'est occupé de ses activités extrascolaires plus souvent que de son boulot personnel, on en vient à se demander si l'année d'après il ne vaut mieux pas glander également puisque de toute façon les chances de rater son bac sont ridicules. Au lieu de récompenser les élèves qui ont bossé, et leurs progrès, on juge une année entière sur UN CHAPITRE OU DEUX dans chaque matière (alors que pendant 2 ans on bosse sur 20 chapitres dans chaque matière......) ou le facteur chance est même plus important que le facteur travail. Enfin bref, pas d'étonnement pour ma part, c'est un système absurde et ça dure depuis des années et des années.

    ça se voit à l'oral de toute façon,

    T'as les mecs qui connaissent un peu les 2 premières séquences et quasiment rien des 4 autres, il vont être interrogés sur un texte des premières séquences, ils auront 13-14 si ils ont de la chance.

    Toi t'as révisé tous les textes, tu les connais pas par cœur mais suffisamment bien, on te donne un des textes les plus difficiles de la séquence, avec une problématique que tu n'as pas vu en cours, tu te tapes un 12, et au final le type qui a passé 2h à bosser, comparé à toi qui a bossé peut-être toute l'année + la semaine de révision à fond, tu te retrouves dévalorisé par rapport au glandeur, c'est pas normal.
  • Oui, c'est la loi des examens et des concours :) !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.