Prononciation de "plus"

Bonjour,

j´ai lu la règle suivante : le "s" de plus se prononce lorsque "plus de" est suivi d´un nom. Ex : plus de travail
Mais pourquoi ne prononce-t-on pas le "s" dans : "plus de la moitié des Français..." ?

J´aimerais bien avoir des règles précises et non des extrapolations ;)

Merci!!!
«13

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Ce n'est pas une règle absolue.

    Le Robert des difficultés indique que dans le groupe à sens négatif ne...plus, le s ne prononce jamais comme comme un , et que l'on fait simplement, le cas échéant, la liaison en [z] avant voyelle ou h muet.

    Quand plus signifie "davantage", à l'intérieur d'une phrase, les deux prononciations ("plu" ou "pluss") sont admises. Faire entendre le s n'est absolument nécessaire que s'il y a confusion possible avec le "plus" à sens négatif : Plus de travail (Il n'y a plus de travail) sera prononcé "plu".
    Mais Plus de travail (Davantage de travail) pourra se prononcer "pluss" si l'on estime qu'une confusion est possible.
    Dans "Plus de la moitié" ou dans "pas plus", aucune confusion possible, le sens est forcément "davantage", et le s reste muet sans risque d'ambiguïté.

    Notons qu'en fin de phrase, on prononce le s du plus signifiant "davantage" : Il m'en faut plus !

    Le s se prononce toujours quand il s'agit du signe opératoire + : deux plus deux.
  • C´est déjà un peu plus clair (ici, pas d´ambiguité, donc je ne suis pas obligé de prononcer le "s" ;)) Merci!
  • ZorahZorah Membre
    Selon Littré plus signifiant davantage se prononce aussi "pluss" devant que : certains auteurs me plaisent plus que d'autres ; aujourd'hui plus qu'hier ; plus que jamais ; elle est plus que jolie ; c'est plus que suffisant. Mais : plus (plu) que trois jours à attendre.
  • JehanJehan Modérateur
    Oui. Car dans "Plus que trois jours", c'est le plus à sens négatif, ou du moins restrictif :
    (= Il n'y a plus que trois jours... seulement trois jours.)
  • et que diriez-vous à propos de cette ambiguité ci-dessous?

    Cette pomme (n')est plus verte.


    Il y a une grande ambiguité que l'on ne peut pas eviter en prononçant "plus" comme "plusse"... ici cette prononciation est apparemment impossible. Comme le "ne" de négation n'est normalement pas prononcé, il y aurait toujours cette ambiguité quand on prononce cette phrase.

    Y a-t-il une manière de spécifier le sens désiré par le locuteur à part le contexte dans ce cas-ci?
  • JehanJehan Modérateur
    Je ne dirais pas que le n' de la négation n'est "normalement plus prononcé"...
    Je dirais plutôt que la négation est supprimée seulement dans un registre oral un peu relâché.
    S'il y a risque d'ambiguïté malgré le contexte (ce qui doit tout de même être rare) on a toujours la ressource, même en langage courant, de rétablir le n'.

    Ou alors, on complète par des adverbes :

    Cette pomme est encore plus verte, bien plus verte, un peu plus verte. dans un cas.
    Et : Cette pomme est plus du tout verte... dans l'autre cas.
  • Bonjour. Je viens de m'inscrire et je suis un vrai debutant. Est-ce-que je peux poser n'importe quoi ou non?
  • Bonjour et bienvenue Amire,

    N'importe quoi, non ! :D Mais des questions précises sur la langue française, bien sûr !
    Ne pas oublier de faire une recherche pour voir si le sujet n'aurait pas déjà été abordé...

    Muriel
  • Merci "Muriel". Je voulais dire par "n'importe quoi" toute difficulté, seulement.
    J'ai du mal à maîtriser l'utilisation de "plus" et"tout, tous..." c'est-à-dire quand prononcer [plys] et quand [ply]. Je vous remercie beaucoup.Bonsoir,
    j'ai compris après 24 h que c'est pas plus facile d'avoir une reponse ici et donc d'aide. Bon,
    si vous, qui lisez ce message, auriez du temps veuillez svp m'aider à distinguer entre "plus" prononcé [plys] et celui prononcé [ply],
    ex: Il y avait plus de 3 élèves ici hier.
    Merci bien ! :) :)
    amire300
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    Quand plus a un sens négatif, celui qu'il a par exemple dans la locution ne... plus, il se prononce toujours "plu" (parfois "pluz" avec liaison avant voyelle). On ne le prononce jamais "pluss".

    Il n'y a plus de pain. ("plu")
    Je ne veux plus. ("plu")
    Je ne dis plus un mot ! ("pluz")

    Quand plus signifie "davantage", il peut parfois se prononcer "pluss", en fin de phrase en particulier,
    mais ce n'est jamais obligatoire.
    Il en faut plus. ("plu" ou "pluss")

    Cette particularité peut être utile pour éviter de confondre :

    Plus de lumière. ("plu") = La lumière a cessé.
    Plus de lumière. ("pluss") = Davantage de lumière.
  • Je vous remercie M.Jehan.Après votre explication ça apparait plus simple.Merci
  • Jehan a écrit:
    Quand plus signifie "davantage", il peut parfois se prononcer "pluss", en fin de phrase en particulier,
    mais ce n'est jamais obligatoire.
    Il en faut plus. ("plu" ou "pluss")
    Jusqu'à aujourd'hui, je croyais que c'était obligatoire. Dans mon entourage, j'ai toujours entendu "pluss". Existe-il des régions françaises où le mot "plus", quand il signifie "davantage", n'est pas systématiquement prononcé "pluss" ?
  • bonsoir!
    une toute petite précision:
    Quand le mot "plus" a une valeur additionnelle et qu'il est suivi d'un mot commençant par une voyelle, il peut alors être prononcé "pluz" ou "pluss".
    exemple: "j'en veux plus encore" pluz ou pluss.
  • Personnellement, je dirais que l'on prononce le "s" pour signifier le "plus". Simplement.

    Mais comme le Français est une langue d'exceptions, je commence par la plus facile :
    Le "plu(s)" beau... :rolleyes:

    A noter quand même que certains usent de l'abandon du "s" pour le style...
    "Il n'en fallut guère plu(s) pour que je me fâche.."
    Pour se donner un style, quoi. Bon.
  • JehanJehan Modérateur
    Personnellement, je dirais que l'on prononce le "s" pour signifier le "plus".
    Ce qui signifie quoi, au juste ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.