Fiches méthode Bac de français 2020

1356722

Réponses

  • Cela m'a l'air plutôt bien Turtlekiller pour les idées et pour les arguments... as-tu écrit ton texte dans un style moderne où à la sauce XVIIème-XVIIIème?
  • moi j'ai fais 6 pages et j'ai parlé que leur terre utopique était bien mais que c'était nul a la longue qu'il ne s ouvrai pas bien au monde au vrai monde ils ont une conception des besoins de l'homme limité qu'il n'utilisent pas bien leur ressource d'or et d'argent et qu 'il méprisé les hommes
  • alrich ce que tu as fait me parait très bien... Je te rassure, moi aussi j'ai sauté une ligne à chaque fois... :P

    On verra bien combien on aura, seulement il reste l'oral, ma grande terreur...
  • Qu'entends tu par style XVIII ? Je t'en écris un extrait :

    "Bonjour à tous, je me présente ici aujourd'hui, pour vous faire mes adieux. Je souhaite mettre fin à mon séjour. Pourquoi, me direz-vous ? Je ne suis pas vraiment heureux parmi vous. Il est bien de pouvoir subvenir à ses besoins primaires comme la faim ou la soif, mais est-ce là vraiment tout ce dont l'homme à besoin ? N'a-t-il pas besoin que sa vie soit plus variée et mouvementée ? Vous êtes tous bergers ou laboureurs, n'y a-t-il aucun artiste ? Je n'ai vu ici à aucun moment un musicien, un peintre, un poète ou même un joueur de cartes. Que faites vous de ces distractions ? J'ai posé cette question à quelques uns d'entre vous qui m'ont simplement répondu "En quoi cela nous garantira une vie plus longue ?" "
  • ouai je pense qu'on s'en est quand même bien sorti. Turtlekiller rien à craindre, tu es un bon élève n'est ce pas? déjà ton style dans le forum est très correcte les idées clairement exprimées. moi je dis bravo (sans même avoir lu )
  • Bah j'ai 12 de moyenne en français sur l'année, à ma derniere ecriture d'invention j'ai eu 13. Et au bac blanc j'ai eu seulement 9 mais la poésie je deteste et c'est ma prof de l'année derniere qui m'a corrigé ! J'espère juste que je me suis pas planté ! L'oral je devrais géré j'ai eu 16 au blanc !
  • Voici mon début, pour te montrer ce que j'appelle le "style XVIIème-XVIIIème" bien que ce ne soit pas vraiment représentatif car j'ai plutôt travaillé le milieu et la fin du texte. Evidemment, ce n'est jamais qu'une grotesque imitation, mais bon :

    "C'est aujourd'hui, habitants de Bétique, que je vous annonce une chose que j'ai depuis bien longtemps déjà résolue : j'ai pris la décision de vous quitter. En quête d'aventures et de voyages et ayant entendu le plus grand bien de vous par un des ministres de notre culte, qui se trouve aussi être un fort grand homme d'esprit, j'avais choisi d'aborder sur vos rives. J'ai séjourné chez vous toute une année, ai observé votre monde ainsi que vos mœurs et ai tout d'abord éprouvé devant cela la plus extrême félicité. Mais bientôt, ma joie a cédé la place à la plus vive et douloureuse tristesse. Comment, me direz-vous, peut-on être malheureux en Bétique? Eh bien, je regrettais ma patrie. Vous opposerez sûrement à cela qu'il n'y a nul pays plus parfait que le vôtre : le climat y est d'une constance et d'une douceur que l'on ne saurait trouver ailleurs, toute l'année les près y verdissent et les plantes y fleurissent. Enfin vous ignorez le superbe, vous méconnaissez l'apparat qui pour vous n'est signe que d'une descente fatale vers le vice.

    Ainsi ai-je dépeint votre pays, dont je reconnais les attraits, mais il a été pour moi d'une beauté dont on se lasse trop vite. Vous qui ne connaissez point le mien, permettez-moi de vous le décrire, afin que vous vissiez pourquoi j'abandonne le vôtre à son profit.

    Ma patrie est fort différente de la Bétique. Il est tout à fait possible qu'un voyageur qui y viendrait ne sache point en voir tous les charmes. Son sublime est plus secret et plus complexe que celui de votre terre hors quelques lieux dont je vous parlerai tout à l'heure et c'est en étant éloigné d'elle que j'ai pu voir à quel point elle me ravissait.

    Tout d'abord, je vous veux parler de son climat, qui est bien loin de celui que vous connaissez. Il y a en ces lieux quatre saisons bien distinctes. Durant l'hiver, les arbres sont dépouillés de leurs feuilles, les plantes se trouvent enfouies sous la terre et seules quelques plantes ne subissent pas cette loi et subsistent."

    Mon brouillon s'arrête là... comme tu peux le voir Turtlekiller, le style est assez différent du tien qui se rapproche plus de l'oralité et je crains que cela ne me soit reproché.
  • avec le début que tu as affiché je pense vraiment pas que tu ne sera PAS limité à 12-13. J'ai même du mal à croire que tu n'aie que 12 de moyenne avec ce style clair d'écriture (ma moyenne est de 16.5). en tout cas j'espère que le correcteur appréciera la clarté de ton écriture
  • Tu as beaucoup écrit Omnesvulerant ! Ton discours fait combien de pages ? Car moi je me suis dit que comme c'était un discours il ne fallait pas non plus s'éterniser ! J'ai fait une page recto verso en écrivant plutôt petit, j'espére que ça sera suffisant.

    Merci pour l'encouragement alrich4 j'espére que me note sera à la hauteur de ce que tu me prédit ! =)
  • Turtlekiller, tu sembles avoir fait un bon, bon devoir (:
    Je vais moi aussi en mettre des extraits alors :

    " Voilà deux ans que je suis arrivé ici, chez vous, dans ce magnifique pays pour y séjourner. J'ai été séduit par la bonté de votre peuple et l'époustouflante beauté de ce paysage, j'avais donc décidé de rester y vivre. J'ai trouvé ici ce que je n'avais pas chez moi, cette chaleur et cet exotisme que vous exprimez. Je vous annonce ce matin mon départ. "

    [...]

    " Je ne conçois pas qu'avec autant de richesse vous puissiez la délaisser, vous en défaire ou encore l'ignorer ! Je ne conçois pas que vous refusiez d'approfondir vos activités, d'améliorer vos terres ! N'avez-vous pas là de magnifiques mines d'or et d'argent ? Qu'en faites-vous ? Jusqu'à quand les abandonnerez-vous ? N'êtes-vous pas en mesure d'apprendre à les utiliser ? Enrichir votre fabuleux pays est-il un mal ? "

    [...]

    " La Bétique, mes amis, est certainement la plus belle terre que mes yeux n'aient jamais vu, que mes pieds n'aient jamais écrasé et que mes oreilles n'aient jamais entendu. Oui, vous savez autant, pour ne pas dire mieux que moi, que la musique que chante ici l'Océan de l'aube au crépuscule est unique au monde. Le doux son du reflux des vagues sur les rochers, la mélodie qui émane des eaux lorsque la nuit tombe est époustouflante. Cela ne vous suffit-il pas ? Si je pars aujourd'hui c'est avec déchirement, mais je ne puis faire autrement, deux ans de ma vie ont maintenant passé, deux ans de vide, deux ans où l'ennui m'a submergé, deux ans où chaque soir je me rendais compte que ma journée, aussi longue fut-elle, n'a guère servi. "

    [...]
  • Turtlekiller a écrit:
    Tu as beaucoup écrit Omnesvulerant ! Ton discours fait combien de pages ? Car moi je me suis dit que comme c'était un discours il ne fallait pas non plus s'éterniser ! J'ai fait une page recto verso en écrivant plutôt petit, j'espére que ça sera suffisant.

    Merci pour l'encouragement alrich4 j'espére que me note sera à la hauteur de ce que tu me prédit ! =)
    J'ai fait huit pages, là tu dois avoir une page... enfin tu as compris pour l'histoire du style? Le tien est plus concis et peut-être plus adapté à la consigne.
  • Omnesvulnerant a écrit:
    J'ai fait huit pages, là tu dois avoir une page... enfin tu as compris pour l'histoire du style? Le tien est plus concis et peut-être plus adapté à la consigne.
    Cela ne veut rien dire, chacun son style ! =D
  • Euphemisme a écrit:
    Omnesvulnerant a écrit:
    J'ai fait huit pages, là tu dois avoir une page... enfin tu as compris pour l'histoire du style? Le tien est plus concis et peut-être plus adapté à la consigne.
    Cela ne veut rien dire, chacun son style ! =D
    Sauf si comme moi on a fait quelque chose qui ne tient pas de l'oralité...
    Après, tout dépendra du correcteur.
  • Euphémisme franchement les quelques extrait que tu as mis sont épatant surtout le dernier !

    Omnesvulnerant, il faut remarquer que le sujet laissait entrevoir beaucoup de possibilité d'écriture, il n'imposait aucune époque ni aucun sujet précis certains on parlé du bonheur d'autre du mal du pays, je pense que les correcteurs jugeront surtout sur la forme de notre discours et si il est bien construit !
  • waaaaouhh mais non c'est magnifique!! franchement je me sens légèrement ridicule à côté! dommage que tu n'aie plus la suite parce que ça donne envie de lire, rien que ça je pense, c'est un très bon point!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.