Méthode commentaire Méthode dissertation

Bac français 2010, série L - Commentaire + corrigé

1235»

Réponses

  • 1- Qu'as-tu fais en seconde alors, si ce n'est voir tous les courants ?
    2- Tous tes textes pour l'oral ne sont-ils que du XVIIIème ? Tu dois bien avoir des textes du classicisime, du réalisme ou encore du romantisme !
    3- Un élève de L est censé avoir une culture littéraire vaste...
    4- On n'attend pas d'un élève de première de connaître tous les auteurs. Il aurait simplement été pertinent de proposer des hypothèses en relevant certains signes emblématiques de tel ou tel courant... Mais rien d'obligatoire bien sûr ! Quand on sait que l'orthographe et la syntaxe valent souvent 5 points (pour le second exercice), on comprend vite que tout ou presque peut être accepté...
  • Moi comme mouvement cette année j'ai principalement vue le classicisme, le baroque, le romantisme, le symbolisme, le naturalisme, l'humanisme, un peu le parnasse et les lumiere. Le nouveau roman on l'a juste mentionné vers la fin d'année sur un texte complémentaire. Quant au surréalisme on ne l'a pas du tout aborder cette année. Certe, j'ai certainement due l'avoir fais en secoonde mais malheureusement je ne me souvenais plus exactement des principes donc je n'étais certaine de rien ...
  • Pour commencer en seconde on a vu que le romantisme .. et après dans les textes que l'on a étudié je peut te le promettre que on a vu aucun texte de "nouveau roman" ...
    Et je ne sais pas d'où tu tiens ton arrogance mais je ne savais pas que c'était l'ambiance de ce forum...
  • titi3993 a écrit:
    Et je ne sais pas d'où tu tiens ton arrogance mais je ne savais pas que c'était l'ambiance de ce forum...
    Euh...on ne peut pas déterminer l'ambiance d'un forum en se basant sur un seul intervenant.
    Mais j'avoue que Forever-L a été un peu dur(e).
  • Bah écoute je viens rarement sur des forums mais bon quand je vois comment on y est reçu... enfin je parle de celui la j'ai pas envie de faire un amalgame non plus
  • Shydevil a écrit:
    titi3993 a écrit:
    Et je ne sais pas d'où tu tiens ton arrogance mais je ne savais pas que c'était l'ambiance de ce forum...
    Euh...on ne peut pas déterminer l'ambiance d'un forum en se basant sur un seul intervenant.
    Mais j'avoue que Forever-L a été un peu dur(e).
    Oui, surtout que cet intervenant ne représente pas du tout l'ambiance en général... =)
    Autrement, en seconde on ne voit absolument pas tous les courants. On en voit 1 au choix du prof, éventuellement deux, mais moins profondément.
  • OUi voila parce que moi en seconde j'ai vu que le romantisme et en première littéraire c'est pareil je crois notre prof' nous en avait parler on doit étudier un ou deux courants à travers nos objets d'études.
    Et oui heureusement que l'ambiance de ce forum ne repose pas que sur lui ... sinon vous seriez pas nombreux
  • Bonjour à tous,
    Certains de vos plans me font peur, car ils révèlent certains de mes oublis.. Dont l'oubli de la réflexion sur l'oubli proposée dans ce texte (cf titre Blanche ou l'Oubli..). J'ai oublié l'oubli! Quelle ironie du sort!!

    Bref, voici mon plan :

    I/ Une réécriture affirmée : le lien entre le couple Geoff'-Blanche et celui de Frédéric-Mme Arnoux
    1) une intrigue similaire
    2) des tonalités "classiques", traditionnelles (au niveau des sentiments/émotions)
    3)L'affirmation explicite de l'intertextualité

    II/ Qui fait toutefois preuve d'originalité en proposant une approche différente des personnages
    1) une réécriture originale, peu habituelle ("qui brouille toutes les pistes")
    2) des personnages modernes et différents (le doute.. une réflexion..)
    3) pour une réflexion implicite sur l'intertextualité et les personnages de roman.

    Pouvez-vous me dire ce que vous en pensez, si possible..?
    J'ai parlé du nouveau-roman seulement en introduction.. et j'ai centré ma réflexion sur la réécriture, en parlant du fait que tous les textes littéraires sont liés entre eux, car les auteurs puisent nécessairement dans un certain "fond commun littéraire"..
    En fait je m'en suis tenu aux deux objets d'étude proposés : Les réécritures (mon grand I) et Les personnages de Roman (mon grand II en partie).
    J'espère que ça fera l'affaire!! ;)
    Merci, Joshua.
  • Je pense, et ça a été déjà dit, que traiter une partie sur la réécriture est totalement hors-sujet. On demande de se concentrer uniquement sur l'extrait, et , dans l'ouverture à la rigueur établir un lien avec un autre texte. L'intertextualité ne demande pas à être traitée dans un commentaire composé. ( Dites moi si je me trompe ? ).
    Quelle problématique as-tu énoncée ?
  • Bonjour à tous,
    Je viens de m'inscrire, et tout comme vous, j'ai choisi le commentaire du texte d'Aragon pour le Bac. J'ai donc parcouru le sujet et le dernier message m'a interpellé :
    Je pense, et ça a été déjà dit, que traiter une partie sur la réécriture est totalement hors-sujet.
    Je suis désolé, mais je ne suis pas d'accord. Certes, la partie sur la réecritures n'etait pas la plus intéressante, cependant, le sujet du bac étant "Réecritures & Roman : société et personnage", il me semble qu'être passé à côté d'une partie sur la réecriture est une erreur...
    Certes, il faut la justifier cette partie...

    Voici mes idées directrices, mes axes (à l'heure où j'écris, je n'ai pas mon brouillon sous les yeux, donc je ne pourrai pas me lancer dans les détails) :

    Ma première partie portait sur la rencontre de deux anciens amants, en arguant sur les sentiments du narrateur qui semblait perdu et ne pas comprendre ce qu'il se déroulait devant ses yeux. Sur le temps passé entre le moment de la séparation des amants et leurs retrouvailles. Et une dernière sous partie dont je ne me rappelle plus le contenu...

    Mon deuxième axe portait sur la fatalité de la passion... Et là, j'appuyais ma partie sur la terreur de Blanche et sur le portrait que le lecteur pouvait tirer du mystérieux personnage absent.. L'Autre.. (comparaison à un fou, homme violent, impatient...)

    Pour enfin, (et c'est là où je voulais en venir) terminer sur la réecriture. Avec les reprises, les transformations, et enfin ce qu'Aragon voulait apporter à cette réecriture, c'est-à-dire, la perspective du nouveau roman (parataxe, la peur d'un personnage dont le lecteur ne sait pas grand chose...) et sur... La condition féminine =D

    En effet, je m'etonne de ne pas avoir vu plus de plan de commentaire sur cette idée... Je ne sais pas trop mais Blanche a l'air soumis et terrifié... Là où c'est la vieillesse qui met définitivement fin à la relation entre les personnages de Flaubert, ici, c'est ce mystérieux personnage qui semble être un homme dangereux...
    Du coup, j'ai argumenté sur le fait qu'Aragon portait une critique sur la société (NB : Roman : Société et Personnage) et notamment sur la condition des femmes...
    J'espère que je n'ai pas été trop loin et que je n'ai pas fait de faux-sens parce que toute ma conclusion porte là-dessus...

    De plus, j'ai remarqué que vous avez tous mis une problèmatique dans votre intro, cependant, moi je ne l'ai pas fait, non pas par oubli, mais parce que dans tous les commentaires que j'ai pu faire tout au long de cette année, je n'en ai jamais mis et cela ne m'a jamais porté préjudice... Vous pensez qu'une problématique est inévitable ?
    Personnellement, je la reserve uniquement pour la dissertation... Etant donné que le commentaire doit rendre compte du texte dans sa totalité (ou du moins, dans une bonne partie de sa totalité...) Dès lors, la problématique n'a plus lieu d'être, si ?
  • jjzjjz Membre
    Bonjour, je suis en 1èreL, et j'aurai aimé que quelqu'un me donne son avis sur mon plan du commentaire composé qui nous était proposé au bac français! merci :)

    ma problématique : En quoi le personnage de Geoffroy se trouve bouleversé, perturbé et instable?

    I) Les sentiments du narrateur
    II) L'élément déclencheur du basculement de la situation et ses conséquences.
  • Je suis tout à fait d'accord avec Boneangles!!!!!!
    Nous avons effectué en classe les lectures analytiques des trois extraits de réécriture (dans le cadre de l'objet d'étude sur les réécritures..) et à chaque fois, il y avait un axe sur l'intertextualité!!! pourtant, ce n'était en aucun cas des commentaires comparés!..

    Donc je suis assez sur de moi en ce qui concerne la partie sur la réécriture.. en ce qui concerne le reste, je pense que je ne suis pas allé assez loin dans le sens premier de l'extrait et dans ses enjeux.. (la reflexion sur l'Oubli.. la situation des personnages..). Mais bon, on verra bien!

    Enfin, je suis d'accord avec Boneangles aussi en ce qui concerne la problématique.. Rassure-toi, je n'ai jamais mis de problématique dans les nombreux commentaires que j'ai pu faire cette année! Et cela ne m'a pas du tout porté préjudice, comme tu dis. Effectivement, c'est une étude globale, générale du texte. Il ne faut en aucun cas axer son commentaire sur un seul enjeu du texte, sur un seul de ses différents aspects..!

    Merci en tout cas de ta réponse, je suis rassuré qu'il y en ait d'autres qui pensent comme moi.
  • webmestrewebmestre Administrateur
    Bonjour,

    Un corrigé rédigé par Jean-Luc vient d’être publié ici :

    Merci beaucoup Jean-Luc, et bonne lecture à tous !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.