Récapitulatif rapide de la méthodologie du commentaire et de la dissertation

Bonjour, dites moi si je me trompe, merci !

Dissertation

Introduction :

Petite phrase "accroche", ce qui nous permettra d'en sortir une problématique ( en rapport avec le sujet évidemment ) et annonce du plan.

Développement :

Faire 2 à 3 parties, 3 parties c'est mieux : avec, si possible, une première partie un "oui", puis deuxième partie un "mais" et une troisième partie un "un peu les deux". Dans chaque partie il faut donner pour chaque argument qu'on avance, un exemple. ( Dans la dissertation, il faut citer tous les textes du corpus ? ).

Conclusion :

Récapituler le tout, répondre à la problématique et faire une ouverture.

Commentaire

Introduction :

Phrase d'accroche, ensuite on parle sur l'auteur, son siècle, dire d'où provient l'extrait que l'on étudie. Enfin apporter une problématique, en sortir des axes.

Développement :

Faire deux à trois parties, avec dans chaque partie avancer des arguments, étayés par des exemples ( provenant que du texte ? ) et donner des citations ( que du texte ? ).

Conclusion :

Récapituler le tout, répondre à la problématique et faire une ouverture.

Donc quand faut-il citer le texte, ou apporter des connaissances personnelles ? J'ai regardé les méthodes du site, mais ça ne me le dit pas explicitement, et je voudrai être sûre!

Merci.

Réponses

  • Tu fais un commentaire de texte, ça s'appuie principalement sur le texte, mais les connaissances peuvent être un plus et montre au correcteur que tu as de la Culture G. (exemple, tu peux expliquer pourquoi l'auteur à écris ça en t'appuyant sur sa vie, son oeuvre)
  • Oui mais vu qu'il n'y a pas de sujet et qu'il faut tout simplement commenter un texte, la problématique, vient complètement de notre propre poche ? On voit ce qui ressort principalement du texte et on essaie de faire deux axes sur ça ?

    Par exemple, si nous tombons sur un poème de Verlaine, nous pouvons ( toujours en exemple ) parler, dans un premier axe, du rôle du poète. Ainsi, dans le cas de Verlaine ça serait de parler de ces états d'âme et des ressentis que seul un poète peut avoir et l'envie qu'il a de les retransmettre au lecteur, il fait découvrir au lecteur une sensation nouvelle que seul le poète peut avoir ( on peut citer le spleen de paris de Baudelaire : avec la capacité de jouir de la foule ). Le poète a d'autres rôles : innover. Parler de la poésie lors des anciens ( antiquité ), puis du XVI eme siècle ( pléiade ), puis XVII ( malherbe ) et XIX eme siècle avec les vers impairs de Verlaine, la prose de Baudelaire, ainsi nous montrons donc que les poètes sont là pour innover et faire découvrir aux lecteur de nouveaux arts poétiques. Parler de la musicalité, du poème et ainsi le rôle qu'a le poète sur le lecteur, ravier, emporter dans sa lecture ...

    Et enfin, nous pouvons aller dans un rôle plus "concret", si le poème dénonce quelque chose, comme le sonnet boiteux de Verlaine qui dénonce cette nouvelle ville ( Londres ) et son essort économique lors de la révolution industrielle de 1850. "Londres fume et crie" : il dénonce cette ville du vice qui tourne à fond les ballons industriellement et crie, avec la foule dans la rue, qui parle, qui crie ... il la compare à une ville de la bible, Sodome et Gomorrhe ...

    Et donc voilà on peut continuer ainsi mais surtout en relevant des éléments du texte.

    Ai-je fait allusion à beaucoup trop de choses extérieures au texte ( comme : les états d'âme, l'art poétique, musicalité, sonnet boiteux, spleen de paris ... ) sachant qu'en plus de ça j'aurai cité quasiment tout le texte ? Dois-je donc mettre moins de choses extérieurs ? Et admettons qu'il faut mettre moins de choses extérieures, faut-il donc sortir une problématique qui montrerait l'aspect majeur du poème, et une fois cette problématique trouvée, choisir des axes en rapport avec cette problématique et qui donc ainsi expliquera le texte, puisque la problématique parlera d'un point fondamentale du poème à commenter ?

    Merci.
    Jute petite question, pour le commentaire, comme il n'y a pas un vrai sujet, la prpblematique, on la sort de notre poche ? Et évidemment cette problématique sortira le point principal du texte. Et bon, quand on a la problématique, les axes sont simples à trouver. Ensuite, pour la question sur 4 points, on sort le thème principal du corpus, on en sort une problématique, ( faut-il énoncer des axes ? ou simplement un fil directeur ?) Et dans notre développement on fait un paragraphe pour chaque texte et ce paragraphe répondrait à la problématique à chaque fois ?

    Merci
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.