Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

Souvent lorsque l'on parle d'Hypokhâgne , on pense très haut niveau , intensité du travail etc. Cependant , moi qui suis une éléve de Terminale ES , je me demande si cette école accepte des élèves de ma filière, sachant que le français n'est plus haut programme de terminale . J'avoue que cette formation m'intéresse fortement , mais je me demande si je dispose du niveau adequat , pour premièrement , intégrer cette école , et deuxièmement pouvoir suivre ...

Réponses

  • Venant d'une terminale ES tu peux tout a fait intégrer une Hypokhagne. Dans ma classe, il y a environ 1/3 de laclasse qui vient de ES et cela ne semble pas etre un problème pour le niveau. je viens pour ma part du classe scientifique et la différence entre les élèves des différentes filières n'est absolument pas visible dans la plupart des matières, à la nuance peut-être des langues vivantes et encore, cela dépend vraiment des élèves.
  • merci à toi de m avoir répondu. Cependant , je pensais faire hypokhâgne déjà l'année dernière . Environ 12 de moyenne , et au bac à ma grande surprise j'ai obtenu 17 à l'ecrit et 15 à l'oral. Mes espoirs donc s'en étaient renforçés. Seulement arrivée en Term, ma moyenne au premier trimestre n'était pas faramineuse 11.8. Et le deuxième qui est déjà bien entamé , je ne pense pas faire mieux (bacs blancs plus un accident en histoire qui me fait baisser ma moyenne dans cette matière).
    Donc , je suis arrivée au point où je doute réellement de la qualité de mon "dossier". Et je ne pense pas passer la barrière des selections .
    Pour faire plus court , je commence à angoisser.
  • Esquisse, je te retrouve sur ce sujet, et je suis étonnée de constater qu'on est (malheureusement?) dans le même cas de figure... J'ai moi aussi 11,8 de moyenne au premier trimestre, et un second plutôt moyen... Mais, j'ai reçu une lettre de mon lycée qui me disait que compte tenu de mes nottes, je pouvais envisager une prépa l'année prochaine. Alors il suffit de se dire que tout n'est pas perdu !
    Courage !
  • Vous savez, il y a aussi beaucoup de classes préparatoires littéraires qui (en dehors des plus réputées du genre, bien sûr) luttent pour leur survie. Ca n'attire pas les foules, les hypokhâgnes ! On rencontre toujours d'excellents élèves dans ces classes, bien sûr, mais le recrutement est parfois très large et donc hétérogène. Ne "flippez" donc pas trop !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.