Grammaire française Participe passé

Bonjour à tous !

J'ai une question qui concerne l'emploi de "élément-clé". Est-ce un nom composé, i.e "élément-clé" (comme par exemple "mot-clé") ou bien ce sont deux mots - "élément clé")? Comment l'écrire en pluriel ? Merci beaucoup de vos réponses.

Réponses

  • Bonjour

    Clé ou clef

    Nous sommes en présence d'une opposition attachée et le plus souvent le trait d'union est facultatif.

    En réponse à votre question, le trait d’union est facultatif quand on appose le nom clé (clef) à un autre nom.

    une position clé ou une position-clé

    Remarque. — En apposition, la graphie « clé » est plus courante, bien que la graphie clef soit également permise.

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Yaourt,

    En complément d'Henry, mot clé devient mots clés au pluriel (avec ou sans trait d'union).
  • Merci Henry!

    j'ai compris que le tiré est facultatif. Mais en pluriel ca sera "éléments-clé", clé ne prend pas de "s" à la fin ?
  • Voila, la réponse de Jean-Luc m'aide aussi :)
  • Bonjour

    Help ! Yaourt, doucement,

    Attention, les deux mots « élément » et « clé » sont des noms communs et de ce fait tous les deux suivent la règle du pluriel :

    Des éléments clés ou des éléments-clés

    Ces deux derniers points deviendront, le moment venu des éléments clés permettant de justifier…

    Les résultats révèlent plusieurs des éléments-clés impliqués dans…


    Il existe des exceptions liées au sens de la phrase, voir si besoin
    http://www.aidenet.eu/grammaire07.htm

  • Merci bien pour la réponse. Sinon est-ce que "havre-sac" est une exception, car "havre-sacs" ?
  • HAVRESAC, HAVRE-SAC, subst. masc

    Havre est un nom commun (un refuge).
    Sac est un nom commun.

    Probablement issu du bas allemand *hawersack, sac destiné à porter de l’avoine

    HAVRESAC. (H est aspirée.) n. m. Sac dans lequel chaque fantassin enfermait les effets à son usage, et qui se portait sur le dos à l'aide de deux bretelles.

    Le havresac d'un soldat. Faire la revue des havresacs.

    Ce mot n'est plus employé dans l'administration militaire, le havresac ayant été remplacé par le sac.

    On le trouve orthographié avec trait d’union dans cette page de 1789 qui en donne la confection et même la photo, avec des précisions époustouflantes.

    Utilisé aussi en 1852 dans un traité de Géologie, mais aussi dans un récit sur la vie de Victor Hugo par sa propre épouse Adèle Foucher.

    Mais au final, havre-sac est un mot qui ne semble plus utilisé de nos jours et composé de deux noms communs devient havres-sacs au pluriel (SGDA : sans garantie de l’auteur)

  • EdyEdy Membre
    Bonsoir !

    Le Petit Robert et le Petit Larousse ne donnent qu'une graphie :
    * Havresac.
  • Bonsoir Edy

    Oui j'avais trouvé mais ce mot HAVRE-SAC ainsi orthographié date de fort longtemps et a été abandonné .
    Dictionnaire de L'Académie française, 6th Edition (1832-5)
    HAVRE-SAC s. m. (Page 1:883)
    HAVRE-SAC s. m. (H s'aspire.) Sac de peau dans lequel chaque fantassin renferme les effets à son usage, et qui se porte sur le dos à l'aide de deux bretelles. Le havre-sac d'un soldat. Faire la revue des havre-sacs.

    Il se dit aussi Du sac que les gens de métier, en courant le pays, portent sur le dos avec des bretelles, et où ils mettent leurs provisions, leurs ustensiles, leurs outils. Le havre-sac d'un garçon de métier.
    je l'envoie pour info seulement
  • webmestrewebmestre Administrateur
    Bonsoir,

    Mon dictionnaire prétend que « la graphie havre-sac se rencontre encore ». :)

    Trouvé sur Gallica :
    https://fr.wikisource.org/wiki/Les_Mis%C3%A9rables_TI_L2#Chapitre10
    (Hugo, Les Misérables, I, livre deuxième, X.)
  • oups !

    je viens de découvrir en relisant mon message (déjà parti) que le pluriel se disait havre-sacs contrairement à ce que je précisai à Yaout,

    et je vais vite en conséquence revêtir ma bouée de sauvetage !!!!
  • Havre-sac chez Hugo, ça date quand même de deux siècles :)
    Les traits d'union ont été récemment supprimés par l'Académie Française sur pas mal de mots
  • Bonjour Léah

    Je suis toujours courroucé quand on aborde les recommandations de 1990, car ou bien on recommande et tout le monde s’en fout, ou bien on impose (comme pour l’euro, que je déteste, soit dit au passage) ou sinon on fait le mort.

    En effet je me suis toujours demandé comment serait perçu une lettre de ce genre :
    Monsieur le Maire

    Je viens vous livrer pêlemêle quelques observations sur les conditions d’un sans-abri, conditions qui sont d’ailleurs identiques pour tous les sans-abris (je note là que certains sans-abri peuvent à l’occasion en posséder plusieurs, vu qu’au pluriel et que SANS ne signifie plus AUCUN), ce qui à priori m’interpelle.
    Je souhaiterais, étant donné que j’assiste assidument à vos réunions où vous êtes toujours prêt à réagir à la misère, que vous puissiez leur faire distribuer des abat-jours (là aussi ça leur permettra de voir plusieurs jours en 24 heures)Et de leur faire parvenir un saufconduit qui leur serait remis au lieudit « les misérables ».
    Bien ce lieudit n’est qu’un simple relai où ils trainent un chariot rempli d’ognons, leur seule nourriture….
    En italiques les passages où je comprends plus du tout !

    Pour le reste c'est écrit suivant les recommandations de 1990, et croyez-vous que Monsieur le Maire penserait que je suis un érudit... en avance sur mon temps ?
  • Henry
    Ce en sont pas des "recommandations" cette orthographe est parue au JO par décret
    C'est donc une loi.
    Quant au niveau orthographique des maires de France, tout dépend où vous habitez !
    Et votre lettre serait "perçue" ;) ça n'a pas changé ouf !
  • Bon dernière salve avant l'extinction des feux.

    Oui mes deux index ne sont pas toujours coordonnés et ils oublient à l'occasion certains "e" ou "s" ce qui ne me conduit pas à la repentance tellement les bévues sont grosses.
    ;→ >> Merci Léah de me donner l'absolution.
    IV. - RECOMMANDATIONS AUX LEXICOGRAPHES ET CRÉATEURS DE NÉOLOGISMES


    Les recommandations qui suivent ont pour but d’orienter l’activité des lexicographes et créateurs de néologismes de façon à améliorer l’harmonie et la cohérence de leurs travaux. Elles ne sont pas destinées dans un premier temps à l’utilisateur, particulier ou professionnel, ni à l’enseignement.
    Voilà ce que j'en ai toujours retenu, et j'en termine sur ce sujet.
  • Incroyable ! Il est vraiment sympa ce forum :) Merci bien, j'ai appris beaucoup de choses. En fait, j'ai participé à une grande dictée et je me suis trompée sur le mot havresac. Enfin, ce n'est pas un mot que les étrangers apprennent en premier ..
  • Selon le grand Robert & Collins FR-EN, clé est un adjectif invariable
    (industrie, mot, position, rôle) - key - épithète
    ...?...
  • Clé (clef) n'est pas un adjectif, mais un substantif
    De plus adjectif invariable, kesako ?
    Le Robert est en contradiction avec lui-même puisque dans le Robert plus clé est un nom
    Le TLF nous dit aussi que c'est un substantif uniquement
    Le Littré également
  • Excusez moi ce petit retour en arrière : il est logique qu'au pluriel, si on choisit d'écrire havresac en deux mots: havre-sac, le premier ne se mette pas au pluriel:

    -des havre-sacs

    Car si l'étymologie germanique donnée est exacte , le mot havre n'évoque pas un port ou un refuge, mais Hafer en allemand l'avoine , la céréale.Quantité indénombrable qu'on ne mettrait pas au pluriel.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.