Poursuite d'études en L3 bi-disciplinaire après une khâgne

Bonjour à tous

J'ai vu qu'il existait quelques conversations sur le forum abordant mes propres interrogations mais je me permets de créer un sujet plus spécifique...

Actuellement en khâgne Lyon (spécialité lettres modernes), je songe en cette période de vacillement entre les écrits et les oraux de l'ENS à une poursuite d'études en L3 bi-disciplinaire (double-cursus, double parcours etc)
Voici donc ma batterie de questions :

- Je souhaiterais suivre un cursus conjoint en lettres modernes ET arts-plastiques mais je ne suis pas parvenue à dénicher une pareille formation sur internet. Connaissez-vous un établissement susceptible d'en proposer une semblable ?

- J'ai vu en revanche qu'il existait des licences bi-disciplinaires à Paris VII, Lyon et Grenoble en lettres modernes/histoire de l'art.
Néanmoins, les universités de Paris et de Lyon spécifient que ces formations ne sont pas destinées à une préparation au métier d'enseignant, contrairement à l'optique grenobloise. A terme, je désirerais être professeur bivalente en lettres et arts-plastiques. Malgré la qualité des cours à Paris et Lyon, l'université Stendhal de Grenoble me semble peut-être plus appropriée... mais je suis en proie au doute...

Pouvez-vous m'apporter des témoignages quant à ces divers établissements et types de cursus, ou bien à votre "reconversation" pluridisciplinaire d'ex-khâgneux ?

Merci d'avance.

Réponses

  • VarneyVarney Membre
    ragondine a écrit:
    A terme, je désirerais être professeur bivalente en lettres et arts-plastiques.
    La bivalence lettres-arts plastiques n'existe pas l'EN. En LP, les professeurs de disciplines générales (PLP) sont bivalents lettres-histoire ou lettres-langue ; en collège et LGT, les certifiés et agrégés sont soit professeurs de lettres, soit d'arts plastiques (sauf peut-être dans des établissements très isolés où pour des raisons de service les postes sont parfois fléchés).
    En revanche, il est possible de passer une certification d'histoire des arts, après les concours, pour éventuellement obtenir un (rare) poste en lettres et option Histoire des arts en lycée.

    Bref, faites votre cursus pour votre formation, mais pas pour ce débouché-là (il faudra choisir la discipline du concours).

    J'ai suivi un double cursus LC-philo, il y a fort longtemps en sortant de la khagne ; c'est enrichissant, mais cela demande du travail (j'ai trouvé le double cursus en L3 à l'université plus prenant que la khagne); je ne le regrette pas.
  • Merci beaucoup pour ces renseignements.
    S'il n'existe effectivement pas de double compétence lettres/arts-plastiques dans le cadre de l'Education nationale, il va me falloir reconsidérer la poursuite de mes études...
  • Bonjour à tous !
    J'arrive moi aussi avec ma batterie de questions concernant les débouchés en khâgne et la double licence! Je serai en Lyon spécialité lettres modernes l'an prochain, mais j'essaie déjà de voir où cela peut me mener ;) J'ai vu que quelques universités proposent des bi-licences lettres modernes/histoire, et c'est vraiment la formation que je recherche, mais je me demande si c'est envisageable compte tenu du poids beaucoup plus important des lettres par rapport à l'histoire dans la filière que j'ai choisie... Donc voilà, je voulais savoir si ce déséquilibre des disciplines pouvait vraiment poser problème pour la suite de mes études. D'ailleurs si des étudiants qui ont suivis ce cursus passent par là, est ce qu'ils peuvent me faire part de leur expérience? Je n'ai vu que très peu d'informations, mais qui m'ont parues très alléchantes ;)

    Merci d'avance !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.