"C'est à moi", liaison ou pas ?

Bonjour,

J'ai une petite sœur qui répète sans arrêt : "C'est à moi" en faisant une liaison ("c'est [T] à moi").

Je voudrais savoir si cette liaison a lieu d'être ou pas.

Merci de votre aide !

Réponses

  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Cette liaison est parfaitement correcte...
    Elle te choque ?
  • Je n'avais plus l'habitude d'entendre cette phrase, et au départ oui, je dois avouer que j'avais un doute !

    Merci de votre réponse ;)
  • NineNine Membre
    Oui, elle est parfaitement correcte et même, cette phrase doit être prononcée ainsi pour éviter le

    choc des deux sons vocaliques "est" et "à"
  • JehanJehan Modérateur
    En fait, les liaisons permises, recommandées ou interdites ne sont pas tellement fonction de l'euphonie, mais de la nature des mots en jeu et de la syntaxe de la phrase.

    Ainsi, après est, la liaison se fait : "C'est_à moi".
    Mais malgré la même rencontre de voyelles, elle est interdite après et :
    "Et / à moi aussi !"
    Malgré la même rencontre de voyelles, pas de liaison non plus entre le COD et le COS dans :
    "Je donne le jouet / à ma sœur."

    Deux autres cas intéressants parmi bien d'autres, cités par Riegel .

    "Les enfants_intelligents apprennent vite." ("intelligents" épithète : liaison).
    "Je trouve ces enfants / intelligents. " ("intelligents" attribut du COD : pas de liaison,
    malgré la rencontre "an-in")

    "un savant_amoureux" (= un amoureux expert, habile)
    "un savant / amoureux" (= un scientifique amouraché)
  • DelisaDelisa Membre
    Ah! les liaisons...dangereuses! :lol:
  • ZorahZorah Membre
    Non non : Liaisons dangereuses : liaisons avec des hommes ou des femmes dangereuses (Littré).
  • DelisaDelisa Membre
    Merci Zorah de cette précision! Mais ce n'était qu'un jeu de mots! Saute-Gouillets l'avait compris! ;)
    Un soupçon d'humour ne peut nuire!
    Un hommage, même, à Choderlos de Laclos!
  • IthaqueIthaque Membre
    Bonsoir,
    La liaison est phonétiquement correcte puisque la lettre finale du présentatif (c'est) est une consonne et la lettre initiale de la préposition (à) est une voyelle ; c'est le principe même de la liaison en français.En revanche, la phrase "c'est à moi" appartient au registre familier , car, soit on dit " (....) m'appartient", soit on considère que ce type de phrase est réservé au domaine oral, familier....
  • JehanJehan Modérateur
    Comme je viens de le préciser, le "principe" est plus subtil que ça. Pour qu'une liaison soit correcte, il ne suffit pas qu'une consonne finale précède la voyelle initiale du mot suivant. Il y a des cas (comme celui-ci ) où la liaison se fait, et d'autres (et / à moi) où elle est proscrite, d'autres encore où elle est facultative.

    Cela tombe bien que "C'est à moi !" soit plutôt du domaine oral.
    Pour entendre la liaison, il vaut mieux que le mot soit prononcé de vive voix... ;)
    Mais cela n'a rien d'inccorect.

    Et puis, on peut rencontrer aussi la séquence "C'est à moi" dans le langage soutenu :
    "C'est à moi de faire le premier pas."
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.