À votre tour, écrivez une défense et illustration de la langue française

"A votre tour, vous écrivez une "défense et illustration de la langue française". Vous y protestez notamment contre la part trop importante prise par la langue anglaise dans le français contemporain"

Ceci est un sujet d'invention.
Le corpus est le suivant:
*ordonnance de François 1er, édit de Villers-Cotterêts (15 août 1539)
* Pierre Saliat, "déclamation contenant la manière de bien instruire les enfants", traduite d'Erasme (1537)
* Jacques Pelletier du Mans, "Vers lyriques", (1547)
* Joachim du Bellay, "défense et illustration de la langue française" chapitre IV, "Que la langue française n'est si pauvre que beaucoup l'estiment", 1549
* Joachim du Bellay, "les Antiquités de Rome, XXX, 1558, Droz

J'ai rédigé une esquisse de poème pouvant répondre au sujet, j'aimerais avoir vos avis et critiques, du moment que cela est constructif :)
Ce n'est en aucun cas une forme définitive donc si vous avez des conseils à me donner je suis preneur.
Peut-être que l'argumentation que je veux développer serait mieux sous forme de texte argumentatif?
A vos avis =)

« Défense et illustration de la langue française »
Après une poésie, des vers et une ordonnance,
Ce poème vient s’ajouter à une défense
D’une langue appelée français,
Qui à cause de la paresse ou de l’ignorance,
Se voit contaminer par l’anglais.
A coups d’anglicismes
Annonçant un certain antagonisme
De la part des convaincus
Qui ne veulent pas voir perdue
Une langue instaurée par la Pléiade
Qui comme les héros de l’Iliade,
Devront se battre des années
Pour un patrimoine en danger.
Menacé par des personnes,
Qui aiment que résonnent
Dans notre beau pays, des mots étrangers
Assénés à grands coups et introduits dorénavant,
Dans une langue qui risque maintenant
De voir sa singularité renversée.
Pourquoi nos dirigeants souhaitent-ils autant,
Que l’anglais soit mis en avant ?
On lui jette des fleurs,
Notre langue ne tient pas la mesure,
face à un envahisseur,
Qui dans nos villes a élu demeure,
Qu’attend la censure ?
L’anglais est plus présent,
Que l’allemand lors de l’occupation
Votre fantasme est notre démission,
Ce n’est qu’un songe ou une vision.

Quelle facilité et quelle ignorance
D’emprunter à une autre langue ses termes,
Alors que le français à lui seul renferme,
bien plus de nuances.
Défendons corps et âme notre patrimoine
Obligeons aux frontières la douane
A repousser les personnes
Qui au nom d’une langue universelle
Veulent changer la donne.

Réponses

  • Moi je verrais bien une fable, racontant après la chute de la tour de Babel, le fossé de différence entre les Hommes s'est élargit mais que les cultures se sont diversifiées approfondies, caractérisées.

    Mais un jours, un peuple las des guerres, injustices et des différences voulais réunifier tout les peuples et donc pour commencer étendre leur langue sur les autres territoires.

    Un peuple a la culture très développée refusait, prônant que leur langue fondait une majeure partie de leur richesse culturelle. Alors ce peuple fut exterminé, autodafés et incendies vinrent a bout de toute traces de l'ancienne culture.

    Ainsi, l'unicité culturelle n'empêchât pas les guerres, injustices par la suite et toutes les autres cultures disparurent. Et l'on peut se demander si la véritable unité ne réside pas dans le fait d'être capable de vivre avec nos différences.


    C'est TRÈS résumé, mais voila l'idée, un truc dépourvus de manichéisme, ou le "méchant" de l'histoire est tout simplement l'ignorance.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.