Bonjour, je pensais qu'il n'y avait pas d'accent en latin et jai rencontré les lettres suivantes dans ma grammaire latine:
? ?.

De quoi s'agit-il et y a -t-il des accents en latin?
«1

Réponses

  • Il y a un accent en latin (parfois indiqué par un accent aigu), qui ne sert à... rien, ou presque, surtout à un niveau scolaire.

    Les signes que vous présentez sont des signes de quantité : voyelles brèves, voyelles longues. Chaque timbre se décline en deux quantités : sans compter les diphtongues, il y a donc dix voyelles en latin.
    Toute la scansion latine est basée sur cette opposition entre brève et longues. Ce ne sont toutefois pas les voyelles mais les syllabes qui sont prises en compte : des voyelles brèves peuvent entrer dans la composition de voyelles longues. Connaître la quantité peut toutefois vous aider dans bien des cas à analyser une phrase : par exemple, rosa avec un a bref est un nominatif, un ablatif avec un a long.
    De très nombreux phénomènes de linguistique s'expliquent aussi par la quantité.
  • Je profite de l'occasion... Y a-t-il un manuel complet, et que vous conseilleriez, concernant la métrique latine (quantité des voyelles, scansion, différents mètres, etc.) ? Car j'avoue être complètement perdu en matière de poésie, d'autant que ma grammaire n'est pas très loquace à ce sujet.

    Merci beaucoup :) !
  • PaigePaige Membre
    Sullyvan, j'ai essayé de t'envoyer ma réponse par message privé mais j'ai trois fois un message d'erreur. ( Donc ça se trouve t'as eu trois fois mon message? )

    Je te proposais juste de scanner une page de mon manuel de latin qui est assez complet pour un niveau de terminal.

    Ou est-ce que tu recherche un livre complet? ( Ca me semble étrange, car je fais de la scansion pour le bac et je n'ai pas eu autant de détails. )
  • La métrique occupe bien plus de discussions qu'un simple recto dans une grammaire scolaire. =D Il y a d'ailleurs un séminaire international de métrique grecque auquel participent des élèves de l'ENS, de la SNS et d'une université suisse depuis plusieurs années.

    J'ai sous la main une copie numérisée par mes soins du manuel de Lavarenne, Initiation à la métrique et à la prosodie latines, Magnard, 1948 (environ 160 pages). Il y a des exercices Il faut juste que je trouve un moyen de l'envoyer, je vais y réfléchir. =)
    Sinon, on peut encore trouver le manuel de Nougaret qui est en général la référence la plus commune en langue française dans la matière.
  • Paige a écrit:
    Sullyvan, j'ai essayé de t'envoyer ma réponse par message privé mais j'ai trois fois un message d'erreur. (Donc ça se trouve t'as eu trois fois mon message? )

    Je te proposais juste de scanner une page de mon manuel de latin qui est assez complet pour un niveau de terminal. Ou est-ce que tu recherche un livre complet? ( Ca me semble étrange, car je fais de la scansion pour le bac et je n'ai pas eu autant de détails. )
    Merci, Paige (je n'ai pas encore reçu ton message) ! En fait, ma grammaire -la Magnard- y consacre 3/4 pages, mais c'est une vue trop panoramique à mon goût. Je cherche donc un ouvrage spécialisé.
    Arthur a écrit:
    J'ai sous la main une copie numérisée par mes soins du manuel de Lavarenne, Initiation à la métrique et à la prosodie latines, Magnard, 1948 (environ 160 pages). Il y a des exercices Il faut juste que je trouve un moyen de l'envoyer, je vais y réfléchir. =)
    Sinon, on peut encore trouver le manuel de Nougaret qui est en général la référence la plus commune en langue française dans la matière.
    Merci beaucoup, Arthur : le manuel de Lavarenne semble épuisé. Si ça ne marche pas, ne vous prenez pas la tête ;) ! Il y aura bien des bibliographies sur la métrique en lettres classiques... voire peut-être des cours spécialisés.

    Bonne soirée, et merci à vous deux !
  • -dl.free.fr/rmJVUafHv

    Exaucé.
    (mot de passe : lavarenne)
    Bonne lecture !
  • Merci beaucoup Arthur, c'est très aimable ! Je vais l'explorer de fond en comble, enfin... une fois téléchargé. (Il en faut du courage pour scanner 160 pages ; rassurez-moi, vous ne le faites pas pour tous vos livres quand même :D ?!).

    Bonne soirée !
  • Non, je l'avais fait en terminale, sur l'exemplaire du CDI. Je ne vais pas numériser mes propres livres. Et maintenant que j'ai un peu l'expérience de la recherche bibliographique sur internet (et les moyens financiers), je peux trouver à peu près tout ce qui m'intéresse, et j'en achète une bonne partie (plus d'un livre par jour en prépa en moyenne, un peu moins désormais, car les ouvrages spécialisés coûtent pour beaucoup plus de cent euros...). Pouvoir emprunter 20 ouvrages pendant 9 mois aide aussi...
    Il y aura bien des bibliographies sur la métrique en lettres classiques... voire peut-être des cours spécialisés.
    Je n'ai pas eu une seule bibliographie en linguistique latine ou grecque à l'université cette année... les professeurs ne s'imaginent pas que leurs élèves aient envie d'aller lire substantiellement dans ce domaine, apparemment. Il faut souvent interroger les professeurs pour qu'ils consentent à donner les sources de leurs informations (quand ce ne sont pas leurs propres spéculations personnelles !), c'est assez fâcheux.
  • Ca y est, j'ai feuilleté ledit manuel : c'est tout à fait ce que je cherchais, merci !
    Non, je l'avais fait en terminale, sur l'exemplaire du CDI. Je ne vais pas numériser mes propres livres. Et maintenant que j'ai un peu l'expérience de la recherche bibliographique sur internet (et les moyens financiers), je peux trouver à peu près tout ce qui m'intéresse, et j'en achète une bonne partie (plus d'un livre par jour en prépa en moyenne, un peu moins désormais, car les ouvrages spécialisés coûtent pour beaucoup plus de cent euros...). Pouvoir emprunter 20 ouvrages pendant 9 mois aide aussi...
    Et quel genre de site permet de telles trouvailles si ce n'est pas indiscret (:cool:)?
    Je n'ai pas eu une seule bibliographie en linguistique latine ou grecque à l'université cette année... les professeurs ne s'imaginent pas que leurs élèves aient envie d'aller lire substantiellement dans ce domaine, apparemment. Il faut souvent interroger les professeurs pour qu'ils consentent à donner les sources de leurs informations (quand ce ne sont pas leurs propres spéculations personnelles !), c'est assez fâcheux.
    Je vais de désillusions en désillusions. Je me garderai, pour une fois, de tout commentaire !
  • Et quel genre de site permet de telles trouvailles si ce n'est pas indiscret (:cool:)?
    Déjà, il faut trouver les références. Rien de mieux que les bibliographies des professeurs (j'en ai une copieuse pour les différentes familles de l'indo-européen, et une copieuse consacrée entièrement à la linguistique grecque, je pourrai les scanner et les communiquer en privé si cela intéresse quelqu'un), des ouvrages de référence. Le site du SUDOC et le catalogue général BNF, avec leur indexation par thème, sont aussi des outils utiles. Les articles de recherche renvoient à des ouvrages et d'autres articles, et etc. de fil en aiguille. Avoir accès à une bibliothèque de libre-accès est également très précieux, cela permet de voir les ouvrages voisins de ceux que l'on connaît, de les feuilleter, etc. Il y en a deux principales à Paris : celles de l'ENS (96 % du fonds, 800 000 ouvrages), la bibliothèque de recherche de la BNF (une petite partie, certes, mais déjà substantielle, des 13 millions de documents). Et puis, collationner les autres titres de la collection dont on lit un ouvrage, éplucher une revue systématiquement, tome après tome, à la recherche des articles intéressants. Avec le temps, cela devient une habitude.

    Ensuite, il faut pouvoir se procurer les ouvrages. Il y a évidemment beaucoup de sites internet pour ce faire (presque tout se vend désormais sur internet), il faut chercher, parfois longtemps. Déjà, amazon (ne pas hésiter à jongler entre les différents sites, .fr / .com / .co.uk / .ca / .de, on peut laisser le reste de l'adresse intacte) a beaucoup d'ouvrages, certains épuisés en occasion. Quelques-uns sur abebooks, plus encore sur antiqbook (un site néerlandais au départ, mais il y a des libraires d'un peu partout en Europe). Des sites éditeurs (Belles Lettres et Klincksieck en France, Peeters et Brepols en Belgique, Brill aux Pays-Bas, Ludwig Reichert en Allemagne, Eisenbrauns et Beech Stave Press aux USA, Parimal et Motilal Banarsidass en Inde, et bien d'autres, pour ne citr que des éditeurs de linguistique historique). Des presses universitaires (indigentes en France, mais certaines sont importantes ailleurs : Cambridge, Oxford, quelques universités allemandes, principalement). Ensuite, il faut chercher au cas par cas, surtout quand les ouvrages ont eu de tous petits tirages. Et l'on peut aussi faire de bonnes trouvailles en se déplaçant, mais personnellement j'en ai assez peu le temps, et les prix sont rarement plus intéressants que sur internet. Et enfin, on trouve beaucoup d'ouvrages en téléchargement. Certains légalement (google books, gallica, des sites d'universités, etc.). Pour les articles de recherche sur internet, je crois avoir déjà donné des adresses ailleurs. D'autres circulent entre chercheurs, sur des clés USB. Certains sites (à 90 % pirates) sont de vraies mines d'or. Je ne donne qu'une adresse, le but n'étant pas d'inciter au piratage... ;)
  • Merci Arthur !
    Le Lavarenne me parait plus facile d'accès que le Nougaret !
  • Merci beaucoup à vous tous. =)
  • J'ai en effet l'impression que le Lavarenne va connaître un regain de succès, une nouvelle vie... Le niveau en métrique latine des latinistes de ce forum (et de ceux qui le consultent régulièrement) devrait s'en trouver amélioré ! Merci à Sullyvan et à nicolasimon d'avoir publiquement posé la question, et à Arthur d'avoir mis à la disposition de tous ce livre fort utile ! =)
  • Bonjour,
    Je viens de découvrir le site des Etudes littéraires en cherchant des informations sur la métrique latine. Dans le sujet ouvert en 2010, Arthur donne un lien pour télécharger le manuel de Lavarenne, Initiation à la métrique et à la prosodie latine. Celui-ci me permettrait de débroussailler mes premières difficultés sans harceler les généreux contributeurs de questions triviales, mais il ne fonctionne plus. Arthur -ou quelqu'un d'autre - aurait-il la gentillesse de le redonner ? Merci.
  • Je t'ai envoyé un lien par messagerie privée. Il ne restera valide que quelques jours car je ne tiens pas à payer 300 000 € d'amende ou à rejoindre Arthur pour 3 ans de prison pour violation des droits d'auteurs.
  • Merci Anne pour cette réponse rapide, que je ne vais pas laisser traîner dans ma boîte de réception. Elle ne m'est pas encore parvenue, et ne figure pas dans mes courriers indésirables. Bizarre.
  • Messagerie privée du site, en haut à droite de l'écran, sous Déconnexion. Ca doit être en rouge.
  • Bien reçu ! Je n'ai pas encore dézippé, mais le dossier est téléchargé. Vous pouvez donc supprimer le lien. Merci de votre aide.
  • Prière de respecter scrupuleusement la législation concernant les droits des auteurs et des éditeurs. Merci.
  • L'éditeur n'a certainement plus de droit par défaut d'exploitation, mais pour l'auteur, oui, j'attendrai 2043. ;)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.