Fiches méthode Bac de français 2021

Salut tout le monde ! =D

Voila, j'ai une dissertation à faire pendant les vacances que je dois rendre à la rentrée. Je suis dessus depuis trois jours et je ne trouve rien, je n'ai même pas de plan. De plus c'est ma première dissertation donc je ne sais pas tellement comment m'y prendre.

Je vous serai très reconnaissante si vous pouviez m'aider, me donner quelques idées.. =D

Le sujet est :
À partir de la Lettre dite du voyant de Rimbaud à P. Demeny, vous expliquerez cette réflexion de Rimbaud sur la création poétique et vous vous demanderez si une telle conception de l'art peut trouver sa réalisation dans un usage académique et traditionnel de la langue poétique.

Je vous envoie également l'extrait de la lettre à étudier :
Je dis qu'il faut être voyant, se faire voyant.

Le Poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens. Toutes les formes d'amour, de souffrance, de folie ; il cherche lui-même, il épuise en lui tous les poisons, pour n'en garder que les quintessences. Ineffable torture où il a besoin de toute la foi, de toute la force surhumaine, où il devient entre tous le grand malade, le grand criminel, le grand maudit, - et le suprême Savant ! - Car il arrive à l'inconnu ! Puisqu'il a cultivé son âme, déjà riche, plus qu'aucun ! Il arrive à l'inconnu, et quand, affolé, il finirait par perdre l'intelligence de ses visions, il les a vues ! Qu'il crève dans son bondissement par les choses inouïes et innombrables : viendront d'autres horribles travailleurs ; ils commenceront par les horizons où l'autre s'est affaissé !
.../...
Donc le poète est vraiment voleur de feu.
Il est chargé de l'humanité, des animaux même ; il devra faire sentir, palper, écouter ses inventions ; si ce qu'il rapporte de là-bas a forme, il donne forme si c'est informe, il donne de l'informe. Trouver une langue ;
.../...
Cette langue sera de l'âme pour l'âme, résumant tout, parfums, sons, couleurs.
Merci d'avance =D

Réponses

  • commence par définir la réflexion de Rimbaud sur la création poétique à partir de la lettre dite du voyant. Une fois que c 'est fait (ça devrait quand même te demander une bonne heure, il faut analyser la lettre) tu définis ce qu'est l'usage traditionnel et académique de la langue poétique, queks sont les poètes qui représentent cette poésie.
    C'est normal de ne pas avoir de plan tant qu'on a pas posé de problématique. le plan répond à une question posée par le sujet. A toi de dégager la question implicite du sujet. Le plan ne peut venir qu'après cette réflexion qu'on mène au brouillon et qui va constituer ton introduction.
    La première étape c'est de bien bien lire la lettre de Rimbaud. Ensuite je suppose que tu vas utiliser des poèmes de Rimbaud vus en cours pour illustrer tes propositions dans chacune de tes parties.

    Mais tou est dans le sujet : "vous expliquerez" et "vosu vous demanderez" : il faut donc se poser uen question et y répondre. la question est donnée. Bon courage!
  • Bonjour,

    Ici l’auteur évoque la dimension vivante/humaine/profane de l’homme dans le constat de son quotidien, mais sait et sent pertinemment qu’il est appelé à saisir une autre dimension de lui-même et que lui poète perçoit très bien et vers laquelle il tend.
    - lire « Les voyelles » de l’auteur,
    - Egalement « Les illuminations » eu style éruptif (feu) qui vous amèneront à comprendre que l’âme/Esprit aurait un but, une perspective.

    C’est en effet un feu qui anime l’âme (âme/anime, même étymologie) = Souffle/vie/Verbe !
    Il évoque les 5 sens qui permettent à l’homme de se situer et se sentir vivre dans l’espace et le temps. Etc etc…. Entendez et comprenez l’inventaire qu’il fait… travaillez ces pistes entre la matérialité physique et la métaphysique qu’il perçoit, ensuite nous reviendrons à votre aide.
    ;) si, si, si
  • UrsusUrsus Membre
    Le Poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens.
    Dérégler les sens, c'est dérégler sa vision du monde, et par là, sa logique, ses évidences, ses idéologies, etc., pour en faire jaillir l'étrangeté, la part d'inconnu, l'Autre, l'Orient. Nerval disait déjà, après ses voyages, que l'Orient était finalement au seuil même de sa porte. Là où il y a rupture avec la figure romantique du poète, c'est que Rimbaud, en agissant sur les sens, ne se pose plus comme un révélateur (révélateur de correspondances, par exemple) mais comme un inventeur : il dit, quelque part, que "les inventions d'Inconnus réclament des formes nouvelles".
    Trouver une langue
    Une langue véhicule une vision pré-faite du monde, elle ne saurait donc convenir au poète, du moins pas en tant que "code commun". A l'époque de Rimbaud, la langue française continue d'être l'objet d'une fierté nationale, on n'a pas oublié le XVIIIe siècle où l'on disait qu'elle était construite sur le modèle de la pensée même. La poésie de Rimbaud, d'un certain point de vue, blesse cette vision de la langue : on trouve des phrases qui ne respectent pas la triade sujet-complément-verbe, une ponctuation pas toujours logique, etc. Trouver une langue, c'est aussi perdre une langue pour mettre à jour, encore une fois, sa part d'altérité.
    il devient entre tous le grand malade, le grand criminel, le grand maudit, - et le suprême Savant ! [...] Donc le poète est vraiment voleur de feu.
    Dans le livre III de la République, Platon chasse le poète de la cité, parce que ses chants risque de détourner les citoyens de la bonne manière de penser. De la même manière, Prométhée est condamné parce qu'il a donné le feu aux hommes. Si le poète est maudit par la société à laquelle il veut parler, c'est parce qu'il touche au système de valeurs et d'idées dont elle a besoin pour tenir en place, parce qu'il se comporte comme un corps étranger au sein d'un organisme.
  • Merci beaucoup pour les pistes que vous m'avez donné. Je vais orienté mes recherches dans ce sens.

    Merci pour votre aide très précieuse ;)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.