Fermeture du forum cet été

Du 1er juillet au 1er septembre 2022, le forum littéraire est en lecture seule : les discussions restent accessibles, mais il n’est pas possible d’envoyer une contribution.

Bon été à toutes et à tous ! 🌞

Baudelaire, Le Balcon — Forum littéraire

Méthode commentaire Méthode dissertation

Baudelaire, Le Balcon

Bonjour...j'ai un commentaire compose sur le poeme "le balcon" de Baudelaire,jvais commencer a travailler sur le texte aujourd'hui mais comme meme je voudrais avoir vos opinions...donc svp si vs avez des idees sur ce poeme, n'hesiter pas de les ecrire ici...je vous remercie.
LE BALCON

Mère des souvenirs maîtresse des maîtresses
O toi, tous mes plaisirs! O, toi, tous mes devoirs!
Tu te rappelleras la beauté des caresses,
La douceur du foyer et le charme des soirs,
Mère des souvenirs maîtresse des maîtresses,

Les soirs illuminés par l'ardeur du charbon,
Et les soirs au balcon, voiles de vapeurs roses.
Que ton sein m'était doux! Que ton coeur m'était bon!
Nous avons dit souvent d'impérissables choses
Les soirs illuminés par l'ardeur du charbon,

Que les soleils sont beaux dans les chaudes soirées!
Que l'espace est profond! Que le coeur est puissant!
En me penchant vers toi, reine des adorées,
Je croyais respirer le parfum de ton sang.
Que les soleils sont beaux dans les chaudes soirées!

La nuit s'épaississait ainsi qu'une cloison,
Et mes yeux dans le noir devinaient tes prunelles,
Et je buvais ton souffle, O douceur! O poison!
Et tes pieds s'endormaient dans mes mains fraternelles.
La nuit s'épaississait ainsi qu'une cloison,

Je sais l'art d'évoquer les minutes heureuses,
Et revis mon passé blotti dans tes genoux.
Car à quoi bon chercher tes beautés langoureuses
Ailleurs qu'en ton cher corps et qu'en ton coeur si doux?
Je sais l'art d'évoquer les minutes heureuses!

Ces serments, ces parfums, ces baisers infinis,
Renaîtront-ils d'un gouffre interdit à nos sondes,
Comme montent au ciel les soleils rajeunis
Après s'être lavés au fond des mers profondes?
O serments! O parfums! O baisers infinis!

Réponses

  • Bonjour,
    Sur ce texte, très symbolique vous devriez trouver sur des moteurs de recherches, bien des options.
    - Mère, terre, nourrice, amante, souvenirs, jouissances..... Intérieur et extérieur... Les expressions graveleuses de "balcon" ne font-elles pas saisir tout ce que ce poème évoque ?
  • Bonjour,

    je suis étudiant de littérature français à la fac en Italie mais le français n'est pas ma première langue. Je dois faire un commentaire de la poésie "Le Balcon" mais j'ai un doute.

    La femme assume ici des connotations ambivalents elle est à la fois mère protectrice et maitresse sensuelle mais à la fin Baudelaire se demande si à travers la femme eil st possible de récupérer un passé qu'on croyait perdu, c'est comme ça ou pas?

    Je vous laisse cette strophe dont j'ai pas compris le sens

    Ces serments, ces parfums, ces baisers infinis,

    Renaîtront-il d'un gouffre interdit à nos sondes,

    Comme montent au ciel les soleils rajeunis

    Après s'être lavés au fond des mers profondes ?

    - Ô serments ! ô parfums ! ô baisers infinis !

  • Bonjour,

    Dans la dernière strophe, Baudelaire se demande (forme interrogative) si la poésie a vraiment le pouvoir de faire renaître les souvenirs (il l'affirme à la strophe précédente : "Je sais l'art d'évoquer les minutes heureuses")

    Sinon, oui : la femme qu'il aime est à la fois mère et maîtresse (et on peut rajouter : une sœur => "mains fraternelles".

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.