Fiches méthode Bac de français 2021

Bonjour, je m'apelle Antoine, je suis en première S, j'ai besoin de votre aide pour une dissertation que je dois rendre mercredi prochain, c'est-à-dire dans trois jours.

Voici le sujet de ma dissertation : "Le texte théâtral contient-il, en lui-même, tout ce qui permet de le représenter ?"

Le corpus étant : Dom Juan, L'Ile des esclaves, On ne badine pas avec l'amour, La dispute
Sur une structure binaire.

Voici les axes que j'ai trouvés :
- Ce que le texte théâtral contient qui permet la représentation
- Ce qui manque au texte théâtral pour aboutir à un spectacle complet

Sur la partie une, j'ai assez bien réussi, tandis que sur la seconde je n'ai aucune idée, je vous demande ainsi de m'aider pour cette partie, en me donnant vos conseils et des arguments.

Je vous remercie d'avance de votre aide précieuse !
Mots clés :
«1

Réponses

  • daluidalui Membre
    Bonjour, moi c'est maxime, j'ai une dissertation à faire pour mardi prochain (donc pour dans quatre jours) sur le même sujet ("le texte théâtral contient-il, en lui-même, tout ce qui permet de le réprésenter?") et je voulais savoir si c'était possible que vous m'aidiez.

    J'ai trouvé les mêmes axes que Antoine:
    - Ce que le texte théâtral contient qui permet la représentation
    - Ce qui manque au texte théâtral pour aboutir à un spectacle complet

    Dans les deux, j'ai plusieurs choses à dire mais j'ai bien peur de ne pas en avoir assez pour que mes parties soient consistantes.

    Ce me serait d'une grande aide si vous pouviez me donner des conseils et des arguments.

    Merci d'avance.

    Quel hasard !
  • ScarScar Membre
    Bonjour,

    j'ai une dissertation à faire pour la fin de la semaine sur "Le texte théâtral contient-il en lui même tout ce qui permet de le représenter ?"
    j'ai la première partie, le titre de la seconde mais celle-ci reste desespérement vide. Est ce que je pourrais avoir un coup de pouce svp ?

    I Importance du texte ( je parlerais des didascalies, qu'il permet la compréhension de l'intrigue, que c'est le support des émotions . . .)

    II Mais il reste une importante part de liberté au metteur en scène (?)

    merci d'avance
  • webmestrewebmestre Administrateur
    Bonjour Scar et bienvenue,

    Avez-vous lu cette discussion : L’interprétation du texte de théâtre : gestuelle, éléments scéniques ? Je pense qu'elle pourrait vous aider.

    À bientôt !
  • ScarScar Membre
    Bonjour,
    Oui je suis déjà allez voir mais il me manque quand même des idées dans la seconde partie, c'est pourquoi j'ai lancé cette discussion.
    Si je pouvais avoir de l'aide ( car le français et moi ça fait 3) . . .
    merci
    Scar
  • Pour ton grand II tu peux dire qu'il est parfaitement possible au metteur en scène de faire ressortir certains points plutôt que d'autres (j'entends par là un registre, une critique, un point de vue...) sans pour autant changer le texte et en respectant les didascalies...
  • ScarScar Membre
    Merci beaucoup d'avoir répondu à mon message ( cela m'aide beaucoup ). est ce que vous auriez un ( ou des ) exemple à me donner car pour le moment je n'en ai qu'un. en effet, j'ai vu deux fois la même pièce ( l'île des esclaves de Marivaux ) jouée par des acteurs différents et j'ai pu constater ce qui divergeait d'une pièce à l'autre. mais si je pouvais m'appuyer sur un autre exemple ce serait bien,
    encore merci
    Scar
  • Cher Scar,
    Le rôle du metteur en scène est primordial. Lorsque Molière composait ses pièces, il ne donnait que peu d'indication car c'était lui le metteur en scène il savit donc ce qu'il voulait. A l'époque, la mise en scène insistait résolument sur l'aspect comique. Aujourd'hui, je te met au défi de trouver un metteur en scène qui reprsente Molière de manière comique : l'Avare avec Pierre Arditi représenté au festival d'Avignon en 2002 (je crois) était bien loin de la farce. Je viens de penser à autre chose. Le rôle du comédien est primordial : c'est lui qui incarne le personnage. Il y a le premier, celui qui "crée" le rôle et les autres. Exemple : Cyrano de Bergerac joué par Depardieu ou Francis Veber, deux jeux bien différents.
  • ScarScar Membre
    Bonjour,
    merci pour les exemples.
    si j'ai bien compris, le comédien lui aussi est déterminant dans une pièce. mais ne joue-t-il pas quand même un moindre "rôle" puisqu'il est sous les ordres du metteur en scène ? L'année dernière, j'ai pris des cours de théâtre et ce que j'en ai retenu c'est que le comédien doit pouvoir afficher un air neutre pour ne pas influencer le metteur en scène lorsque celui-ci monte une pièce ( exercice très difficile !). est ce que ce n'est pas un peu contradictoire de dire alors que le ( bon ) comédien fait également la différence entre deux pièces ? n'est ce pas seulement le metteur en scène qui est aux ''commandes" ? c'est en plus lui qui choisit le comédien.

    Help me please !!

    Scar

    PS : Qu'est ce que vous voulez dire par " Il y a le premier, celui qui "crée" le rôle et les autres" ? Qu'on se réfère toujours à la première "incarnation" d'un personnage ?
  • Bonjour scar.
    Un bon metteur en scène est comme un bon chef d'orchestre.
    Il connaît l'œuvre qu'il dirige dans ses moindres recoins pour en puiser l'inspiration de son interprétation.
    Il porte toutes ses connaissances théoriques et pratiques, toutes ses expériences, toute sa comptétence et toute sa capacité artistique à mettre l'œuvre en marche.
    La bonne Direction n'est pas forcément d'estampiller la pièce avec sa 'personnalité'.
    La psychologie est essentielle en dirigeant ses troupes. Chaque membre d'une équipe devrait trouver sa place et jouer de son mieux. Le rôle du Directeur est de les coordonner et de catalyser la réaction entre eux.
    Tel chef cherche surtout l'authenticité, tel metteur en scène cherche de mettre une œuvre à jour.
    De nos jours, le metteur en scène arrive avec une idée maîtresse de la dramaturgie qu'il veut que ses acteurs ressentissent; mais,s'il est bon psychologue et sait profiter des talents et expériences de se acteurs, il n'essayerait pas de les mettre dans un moule préconçu. La pièce évolue (prend forme graduellement) à chaque répétition.
    Sur place, son flair lui dira de quoi un acteur a besoin pour trouver son rôle. On ne dirigerait pas un débutant dans la même façon qu'un Gérard Dépardieu, bien qu'il semble que certaines actrices ont préféré se soumettre à 100% aux exigences d'Alfred Hitchcock, par exemple (ce qui ne lui avait pas exempté de faire des assez mauvais films parfois!)
    Aujourd'hui le public n'a plus la même éducation ni culture que le public de Molière ou Shakespeare.
    Je me demande s'il n'y a pas de différence entre 'Acteur' et 'Comédien'.
    Il y a des acteurs qui 'jouent' en projetant leur personnage vers le public, il y en a d'autres qui 'intègrent' le personnage pour attirer le public vers lui.
    Les metteurs en scène anciens, qui étaient aussi auteurs de leurs comédies et autres tragédies n'avaient pas sous la main tous les moyens techniques dont disposent les théâtres d'aujourd'hui. D'ailleurs autant aujourd'hui, peu de théâtres dispose de la merveilleuse machinerie des théâtres du XVIIème siècle.
    Mettre une pièce en scène en plein air ne demande pas la même approche que ce faire dans une salle.
    Les tissus pour fabriquer les costumes, les techniques de la peinture, la notion de créer une espace en lumière ou d'utiliser les écrans cinéma ou vidéo sur scène comme éléments du décor ne nous obligent plus de nous restreindre à un décor en carton pâte.
    Donc chaque acteur, chaque machinste (le mot est toujours utilisé), chaque figurant, chaque couturier (ou même bottier) porte un élément créatif à la réalisation d'une pièce. Le metteur en scène est ...catalyseur, inspirateur (celui qui souffle la vie dedans), éclaireur (pour expliquer et guider), concepteur. Il y a trois siècles, il est plus probable que, pris par le temps, un metteur en scène se satisfaisait plutôt d'une mise en place conforme aux conventions de son époque.
    De toutes les époques, j'ose penser qu'un metteur en scène est artiste, certes, mais il recrée plus qu'il ne crée.
  • Bonjour Scar,

    Je ne suis pas sûre que tu aies pris la peine de lire les liens indiqués par Webmestre...
    C'est dommage, tu y aurais trouvé beaucoup de réponses aux questions que tu te poses...

    Muriel
  • Scar a écrit:
    j'ai pu constater ce qui divergeait d'une pièce à l'autre. mais si je pouvais m'appuyer sur un autre exemple ce serait bien,
    encore merci
    Scar
    Les films aussi sont véhiculaires des mises en scènes.
    (J'ai un doute, Muriel, sur des traits d'union pour mise en scène et la forme de sa pluriel; en as-tu une idée?)
    Il y a deux versions de "Cyrano" disponibles en DVD (à louer?) avec DEPARDIEU et BELMONDO respectivement dans le rôle principal. Peut-être ça serait un accès possible à un autre exemple. C'est une pièce "classique" mise en scène de deux façons différentes. Je reconnais cependant que le médium cinématographique permets bien des libertés qu'une scène traditionnelle n'autoriserait pas.
  • ScarScar Membre
    Bonjour à tous,
    Merci JSC d'avoir éclairé ma lanterne.( j'ai horreur du noir ;) !!)
    Dans la deuxième partie je pense donc mettre :

    II) Mais il reste une importante part de liberté
    a) au metteur en scène qui décide de mettre en relief certain point, cela dépend de son interprétation quand il a lu la pièce ( comment il l'a imaginé )
    b) aux acteurs qui vont incarner le rôle et donner vie aux personnages. bien qu'il soit sous les directives du metteur en scène, ils amènent eux aussi des idées
    c) ?

    Est-il important que je fasse trois parties ? Où vaut-il mieux que je me débrouille pour réorganiser tout ça ( car je sais que mon petit a)sera long car je vais aussi parler des décors, des costumes . . .)

    Après réflexions . . .

    Et si je laissais plutôt comme II : Mais il reste une importante part de liberté pour le metteur en scène
    a) c'est une interprétation donc il peut comprendre la pièce différement, suivant l'époque saisir des choses en plus, décider de faire ressortir certains points et pas d'autres
    b)les décors et les costumes ne peuvent pas ( ou sont alors très rarement ) être décrits dans leur intégralité dans les didascalies ce qui permet au metteur en scène de faire en fonction de son imagination
    c) de plus c'est lui qui choisit les acteurs, ce qui là aussi aura une répercussion sur la représentation finale

    C'est mieux ?

    Scar

    PS : Si je suis déjà allée voir les autres sites ( entre 6 et 7 )indiqués par webmeste, qui se rapprochaient le plus de ma problématique. Voulant éviter de faire des répétitions dans ce site et réussir le mieux possible ma dissert, j'étais allée les voir avant de lancer cette discussion.
  • La liberté de.....

    Comment le public réagit-il en regardant une œuvre d'art? Connaît-il le texte (ou la technique de la peinture ou de la sculpture)?
    La critique publiée dans les journaux le lendemain des avant-premières, représente-elle le sentiment général dans la salle?
    Est-ce le public collectivement a plus ou moins de 'liberté' que chacun de ses membres, individuellement?
    Par quoi les libertés a) b) c) sont-elle contraintes?

    En peu de mots.....


    {Richard Wagner (1813-1883) fut non seulement un grand compositeur romantique, mais auteur de ses propres textes. On trouve dans ses partitions beaucoup de détail regardant les décors, mises en scène et gestique des chanteurs. C'est un cas exceptionnel. A Bayreuth, dans un théâtre spécialement conçu pour la production de son œuvre, il était son propre metteur en scène. La 'tradition' à Bayreuth ne trouvait sa fin qu'avec la mort de sa veuve, bien que son fils, mort lui aussi dans les années 30 eusse tenté certaines timides innovations. Après-guerre, les productions "psychologiques" et avec peu de décor et bcp d'effets lumineux commençaient d'être à l'ordre du jour. Depuis les années 90, le réalisme trouve de plus en plus sa place de nouveau dans ce théâtre..} C'est juste une info de plus, pas à approfondir dans ta rédaction.

    Je confesse que je ne suis pas le mieux placé pour donner un avis sur le choix à faire entre tes deux idées pour II. Désolé.
  • ScarScar Membre
    Hello,
    Je n'ai pas du tout compris en quoi les libertés a) b) et c) sont contraintes. Tu veux en venir où ?

    Il est vrai que le metteur en scène veut que sont oeuvre plaise au public, que le théâtre ( l'endroit) lui aussi ne permet pas tout, mais le metteur en scène essaye quand même de représenter la pièce suivant son interprétation. Faut-il que j'en parle dans ma dissert ?

    Scar
  • Ne t'inqiète pas, scar. Si mes questions ne te donnent pas d'idée, ignore-les et suis ton instinct.
  • Bonjour,
    J'ai besoin d'un petit coup de pouce pour cette dissertation s'il vous plait. En fait, j'ai trouver l'introduction :

    "Un texte de théâtrale est écrit pour être représenter, le metteur en scène s'inspire donc d'une oeuvre déjà existante. Ainsi, on pourrait se demander si le texte théâtrale contient lui-même tout ce qui permet de le représenter; les didascalies sont-elles suffisantes à la représentation d'un texte théâtrale? En effet, ..."

    En fait je suis un peu bloqué car je sais pas trop de quoi parler je dois donner les pour et les contres de cette idée? Ou je dois dire si oui ou non le texte théâtrale contient tout ce qu'il faut pour le représenter et argumenter en donnant des exemples? Car moi j'avais continué mon introduction comme ça:

    "En effet, nous verrons que les didascalies sont plus ou moins nombreuses selon les auteurs, ensuite nous parlerons des costumes et du décor qui sont indispensable à la représentation et qui des fois ne sont pas précisé dans les didascalies."

    Je sais pas si c'est bien mais en tout cas ça me fait que 2 arguments et ce n'est pas assez pour une dissertation. Les exemples je les ai ce n'est pas un soucis (même si la prof nous a donné cette dissert comme ça sans corpus et sans objet d'étude)

    Je vous remercie de votre aide j'espère que vous m'aiderai a bien comprendre et me dire si je dois débattre sur le sujet ou alors si je répond à un "oui" ou a un "non"

    Bonne journée :) Bon écoutez, si vous ne voulez pas m'aider dites le plutôt que de regarder mes messages sans y répondre. Je veux pas qu'on me fasse mon travail, d'ailleurs je suis pas en retard vu que c'est pour la rentrée, j'aimerai m'en débarasser car j'aimerai profiter de mes vacances. C'est compliqué de me dire si ce que j'ai fait vous pensez que c'est bien ou non? Enfin je comprends pas, il y a un membre qui à laisser un message sur ce forum à 2 minutes près et vous ne lui répondez même pas. Pourtant elle a besoin d'aide cette personne aussi ... C'est un forum d'entraide scolaire ou pas? Je demande de l'aide c'est tout. On a l'impression qu'on vous demande de faire un truc ou vous y risquerez votre vie. Vous regardez mais vous faites rien ...
    Enfin voilà ça m'embête de dire tous ça mais bon je sais qu'il y a des gens qui viennent la pour qu'on leur fasse leur dissert mais c'est pas mon cas alors s'il vous plait aidez moi et aider Laure la fille juste en dessous de moi.
    En tout cas merci a ceux ou celles qui répondront C'est bon ne vous embêtez même plus à le lire c'est trop fatigant. Voilà ce qui ce passe quand on est nul en français et qu'on essaie quand même de faire quelque chose de bien. On nous ignore.
    Ce forum est nul à 100%.
    PS: je le savais qu'il exister ce sujet car il se trouve que j'ai fait des recherches mais comme c'était de 2007 je ne pensais pas qu'on me répondrais. De toute façon ça change rien. On s'en fou que j'ai des difficulté en français. En tout cas vive l'aimabilité des membres du forum. Bonjour,

    F.A.Q. : J'ai posé une question dans le forum, mais personne ne me répond. Pourquoi ?
  • Bonjour,
    je suis nouvelle ici et j'aurai besoin d'un petit coup de main. Je ne cherche personne pour faire ma dissertation. J'ai commencé a travailler dessus. Le sujet est : le texte théâtrale contient il en lui même tous ce qui permet de le représenter ?

    Mon introduction est:Dans la représentation théâtrale, chaque élément a son importance : le décor, les costumes, les déplacements, les gestes, les mimiques, la parole ou son absence, puisque c'est un genre non seulement lu, mais surtout vu et entendu. La représentation théâtrale est le résultat d'un processus d'écriture d'auteur mais aussi celui de l'interprétation de son metteur en scène. Ce texte théâtrale contient il, en lui même, toutes les données permettent de le représenter? Si le texte est suffisant pour prendre connaissance de l'oeuvre théâtrale, c'est bien sa représentation qui permet d'aller au bout des intentions de son auteur.

    (je voulais savoir si cette introduction pouvait convenir au sujet et si pour l'annonce du plan il est préférable d'écrire nous examinerons tout d'abord ... puis ...)

    mon plan :

    1-le texte écrit, un travail de l'auteur

    le préface
    le texte dit
    les didascalies

    2-la représentation théâtrale, un travail du metteur en scène

    A- s'inspire du texte

    éviter les improvisations
    fixer les intentions du dramaturge
    rendre compréhensible la pièce

    B- les touches personnelles

    le décor
    les costumes
    le mise en scène
    les signes sonores


    je voudrais savoir si je dois rajouter des choses ou en supprimer. Je suis une élève motivé avec quelques difficultés,je me répète mais je ne veut pas qu'on me fasse ma dissertation juste un petit coup de main.
    merci beaucoup !
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonjour Peredodue,

    Ce premier jet est bon.
    Dans l'introduction, il manque la problématique après l'énoncé du sujet.
    Par ex. qu'est-ce qui fonde la représentation théâtrale ? ou le texte théâtral est-il suffisant pour la représentation ?
    L'annonce du plan est parfaite.
    Vérifie tes accords de "théâtral".

    Il me semble que tu as oublié un élément important pour le metteur en scène : son interprétation personnelle de l'oeuvre à la lumière de la culture contemporaine.
  • merci de m'avoir répondu mais je me demandais si ma problématique n'était pas " le texte théâtral contient il tout ce qui permet de le représenter? "

    merci pour ce nouvel argument !
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Cette phrase est le sujet lui-même. La problématique est sa reformulation.
    Regarde la fiche de méthode ici.
    Examine les quatre étapes de l'introduction.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.