Nous avons parlé avec mon professeur (ma professeure?) d'allemand des genres que prenaient les mots dans différentes langues. Cette diversité ne découle-t-elle pas de la vision du monde, forcément variable, de chaque civilisation?

Un exemple m'a particulièrement frappé: les allemands disent "der Krieg" (masculin) pour la guerre, alors que les anglais comme les français utilisent le féminin. Il peut paraître logique que "guerre" soit un mot masculin: c'est traditionnellement une affaire d'hommes. Mais l'emploi du féminin ne traduit-il pas une vision particulière de la femme?

On peut aussi citer l'étrange emploi du neutre (das Mädchen) pour dire "la fille" en allemand.

Je dois dire que ce sujet m'intéresse beaucoup, auriez-vous d'autres exemples (ne pratiquant que l'anglais et l'allemand, je suis forcément limitée), ou des explications (sociologiques, historiques, philosophiques ...) sur ces différences?

Merci d'avance.

Réponses

  • MurielMuriel Membre
    Bonjour,

    Il y a le cas du soleil et de la lune.

    Muriel
  • Ceci est un très grand sujet qui a sûrement été traité de façon très sérieuse et très savante. Il y a forcément des réponses bien établies qu'on peut qualifier, comme on dit de "scientifiques", et des gens sur ce site qui sont au courant.
    Je souhaite que des grammairiens nous éclairent un peu sur ce travail, Lucrétius, par exemple.
  • En allemand tous les diminutifs sont neutres. « Mädchen » comme « Fräulein » sont donc neutres.

    Voir par exemple ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Genre_grammatical
  • ArthurArthur Membre
    Il faut distinguer l'origine historique du genre (qui est souvent assez ancienne ; le genre ne change pas comme ça ; en ce qui concerne le français, il y a quelques évolutions par rapport au latin, par exemple les noms en -or, les anciens neutres ; de même pour le latin par rapport à l'indo-européen), et l'usage (poétique, philosophique) qui peut en être fait. Cela n'a souvent pas grand-chose à voir. Par ailleurs, le genre n'est pas un universel, chaque langue a évolué à sa manière (le persan n'en a plus du tout, certaines en ont conservé trois, certaines ont supprimé le neutre, d'autre ont gardé le neutre et fusionné le masculin et le féminin, etc.).
  • JehanJehan Modérateur
    Eh non... Il n'y a pas en la matière de règles bien établies pour l'attribution des genres dans les différentes langues. Et je pense que dans la plupart des cas, il serait vain de chercher une explication sociologique ou psychologique. Pourquoi par exemple un léopard mâle et une panthère mâle, alors qu'il s'agit du même animal ? Pourquoi un siège et une chaise ? Pourquoi une loi et un code ? De même que le "temps" grammatical (par exemple le temps présent, qui peut exprimer un moment passé) n'a pas forcément grand-chose à voir avec le sens premier du mot "temps", les appellations grammaticales "masculin" et "féminin" n'ont souvent plus rien de sexué, fût-ce symboliquement.
  • PortiaPortia Membre
    Il n'est pas surprenant que les langues évoluent au cours des siècles c'est le contraire qui pourrait attirer l'attention. Cela touche le vocabulaire mais aussi la grammaire. Il y avait par exemple autrefois des déclinaisons en anglais.

    A propos le mot war en anglais est neutre et non pas féminin comme c'est la règle en général pour les choses. Les exceptions sont très limitées.
  • Où puis-je trouver la liste de ces exceptions?
  • J'ai toujours appris qu'en anglais les inanimés étaient neutres, sauf les bateaux et les noms de pays.
    The ship struck an iceberg, which tore a huge hole in her bow.
    Scotland lost many of her bravest men in two great rebellions.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.