La poésie a-t-elle pour seule fonction de célébrer le monde ?

Bonjours à tous,

Je suis en classe de 1ere L, et j'ai une préparation au bac Blanc a faire à la maison.

J'ai choisit comme sujet la dissertation, mais je n'ai pas suffisamment de connaissance et je bloque un peu..

Voilà le sujet:

La poésie a-t-elle pour seule fonction de célébré le monde?
Vous répondrez a cette question en vous appuyant sur les textes du corpus, sur les poèmes que vous avez étudiés et votre culture personnelle.

Corpus:
Charles Baudelaire, les Fleurs du mal, "L'invitation au voyage"
Valéry Larbaud, Les poésie de A.O barnabooth, "Ode"
Apollinaire, Alcools, extrait de "L'émigrant de Landor Road"

J'ai déjà des idées du plan et des différentes parties, seulement je n'ai pas suffisamment d'arguments, et il me manque également des exemples de poètes et de poèmes..

J'envisage de faire un pour et un contre, oui la poésie célèbre le monde, mais elle a beaucoup d'autre fonctions. Je pense également faire une partie sur le voyage, en faire l'éloge, et parler des différentes description que font les poètes sur ce qu'il découvre dans le monde.

Mais je n'ai malheureusement pas assez d'exemple..

Merci d'avance pour votre aide.
«1

Réponses

  • cherche les points communs entre ces textes ....
  • Le problème c'est que je n'arrive pas à faire le bon rapprochement entre la célébration du monde, et les voyages..
  • eh bien la célébration du monde est faite par le biais des voyages dans le monde , sans voyage , pas de connaissance du monde à leur époque .

    D'habitude on affirme que la poésie est l'expression du lyrisme, du monde intérieur et personnel.
    Mais à la fin du XVIIIe siècle, puis avec le romantisme, la nature s'est invitée dans la confidence.
    Note aussi que tout un courant poétique a déversé son mal de vivre, ce qui est quand même contradictoire avec la célébration du monde.
    Pense préalablement à bien définir les termes "célébrer" et "monde"
  • D'accord, merci beaucoup.

    Ais-je le droit dans une dissertation de faire seulement deux parties ?
    Et dois-je donner deux avis différents ou bien choisir oui ou non ?
  • non tu peux faire si sa te chante une reponse "débat" :


    I - oui ....
    II -Non .

    [...] (Message édité)
  • tacotac a écrit:
    I - oui ....
    II -Non
    Quel intérêt à se contredire, si ce n'est à montrer au correcteur que d'une, on n'a rien compris au sujet, de deux, on est incapable de suivre un cheminement réflexif cohérent ?
    Reprenez la construction du plan dialectique !
  • C'est a dire ?
  • Bonsoir,

    Dans une dissertation, rédiger des parties qui se contredisent totalement est une erreur puisque aucune progression n'est permise : si une thèse est infondée, pourquoi en parler ? Pour être un peu plus précis, un plan "dialectique" n'indique pas qu'il faut opposer frontalement deux thèses, mais, plutôt, progresser par acquis conceptuels et montrer une démarche qui éclaire peu à peu certaines ramifications de votre sujet. C'est un peu comme cheminer, perdu, dans une forêt, vous savez...

    Sébastien
  • Dois-je refaire une problématique, même si mon sujet est déjà une question ?
  • Bonjour,
    Pourriez-vous reconsidérer cela !

    Pensez-vous que quelqu’un qui souffre pense à célébrer le monde, à moins qu’il ait déjà conscience qu’il est UN monde à lui tout seul, cet alpha minuscule de l’Omega géant universel ? Je crains que pour beaucoup, ils n’aientt cette conscience précise de l’acte qui lui conduit à parler d'eux, de leur existence, de leur douleur, voire de leur engagement.

    La poésie ne serait-elle pas psychanalytique, tout autant que lyrique, politique, voire loufoque (dadaïsme et oulipo), exalte-t-elle des émotions, des sentiments, ces fameux coinstos bizarre, comme aimait à les nommer B. VIAN, n’est-elle pas qu’une expression de l’âme avant d’être travaillée ou jetée là, sans plus y revenir ? C'est rare que les commetteurs de poèsie n'aiment à revenir se lire !!!

    Pour s'attacher au premier exemple que vous évoquez, nous pouvons certes dire que Ch. BAUDELAIRE, ayant bénéficié d’une vie économique assez libre, il devint libertin. Qu’il est allé vivre des expériences, que d’aucun, occupés à travailler dur n’auraient pas connues. Ses errances sont nées du dilettantisme et du désœuvrement. Aussi ce présent recueil "Les fleurs du mal" fait référence à plusieurs types de « mal à vivre » dont il est conscient mais ne voudrait pour rien au monde remettre en cause !
    Sans morale, sans principe, son existence sans projet s’est délitée, il ne " croyait en rien", qu’en la jouissance du corps et à celles des expériences…Ainsi le phénomène de déchéance, nous pourrions dire qu’il est social, (ou vécu tel) celui de ses pratiques sexuelles « amoral » dans le monde d’alors, ce qui pourrait expliquer que rejetant le monde métaphysique (spirituel), rien ne pouvait le sauver quant à lui-même de ces abysses dans lesquelles ils s'enfonçait !

    Il est intéressant de souligner que Fleurs et Mal semblent ici antonymiques, alors que ces mots mettent l’accent sur la piqûre, l’épine des jours…Il semble caresser avec délices, les douleurs qu’ils s’infligent et qu’il exprime ensuite avec distance. Il regarde et analyse comme de l'extérieur sa propre souffrance, qu'il aime oh bombien..
  • Voici le plan que j'ai pu appliquer.
    Pouvez vous me dire ce que vous en pensez, il si il y a des choses à corriger ?


    Sujet: La poésie a-t-elle pour seule fonction de célébrer le monde ?

    I. La poésie célèbre le monde grâce aux voyages.

    a. La célébration du monde est faîte à travers les voyages
    b. Les différents monde dans lesquelles nous plongent les poètes.
    c. La poésie peut nous aider à comprendre le monde

    II. La poésie a bien d'autres fonctions

    a. La poésie célèbre l'amour
    b. Elle célèbre la liberté
    c. Elle dénonce la violence, les malheurs


    Je manque malheureusement d'exemple..
  • Violaine27310 a écrit:
    II. La poésie a bien d'autres fonctions
    a. La poésie célèbre l'amour
    b. Elle célèbre la liberté
    c. Elle dénonce la violence, les malheurs
    Axe tarte à la crème :P !
  • C'est a dire ?
  • En gros, c" est une partie fourre-tout, trop générale.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.