École des chartes : concours B à Henri IV

Bonjour,

Henri IV préparant à l'Ecole des Chartes via concours A, j'ai vu qu'il existait aussi une préparation au concours B: cependant, il s'agit de 5h d'histoire moderne enseignées au lycée Henri IV, et ouvertes aux Khâgnes des lycées d'Ile-de-France.
J'aimerais savoir comment ces heures sont réparties en semaine; et si les élèves des prépas Chartes ont aussi le droit d'y assister...

Merci.

Réponses

  • Bonjour,

    Je ne comprends pas bien ton problème: es-tu en hypokhâgne ou en hypochartes (ou vises-tu l'une de ces deux classes?)? Si tu es en hypochartes (voie A), il y a peu de chances que tu puisses assister aux cours dispensés aux B (mais je ne pense pas que cela soit le cas, car tu ne demanderais pas pour HIV si tu étais en hypochartes sur Paris, donc dans ce même lycée :P). Si tu es en B, tu peux évidemment assister à ces cours à condition d'être scolarisé dans un lycée d'Ile-de-France.
    Pour résumer:ces 5h sont à réserver aux préparationnaires de la voie B scolarisés dans un lycée d'Ile-de-France.
    Quant à la répartition des heures, je n'en ai pas la moindre idée, désolée.
  • TumaTuma Membre
    5 juil. modifié

    Bonjour,

    Cela fait un temps fou que je recherche des informations - et n'en trouve que très peu... - concernant la préparation assurée par le lycée Henri IV au concours de l'ENC en voie B : je suis étudiant en CPGE A/L dans un lycée d'Ile-de-France et je souhaiterais accéder aux 6h de cours hebdomadaires dispensés par HIV.

    Voici mes questions : Les cours ont-ils bien lieu en présentiel au lycée HIV ? Quelqu'un connaît la répartition de ces six heures de cours ? Existe-t-il un examen du dossier lors de l'inscription à ces cours d'HIV ? Doit-on contacter le lycée Henri IV pour s'inscrire à ces cours ou bien un formulaire d'inscription sera-t-il posté sur leur site ?

    Concernant les étudiants qui seraient déjà passés par là - préparation à l'ENC en sus de l'ENS - est-il réalisable de préparer l'ENS et l'ENC par ce biais, sans se tirer une balle dans le pied, laquelle nous empêcherait d'être admissible à l'ENS comme à l'ENC ? La charge de travail ajoutée par cette préparation, à celle déjà fortement conséquente du concours de l'ENS est-elle supportable ?

    Et si vous avez une idée du nombre d'étudiants qui assistent à ces cours d'HIV, c'est une information toujours bonne à prendre !

    Je vous remercie pour les réponses que vous pourrez m'apporter.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.