Le genre épistolaire, un genre littéraire efficace pour défendre des idées ?

Bonjour, je suis en première et j'ai un sujet de dissertation sur la lettre :

Le genre épistolaire vous semble-t-il un genre littéraire efficace pour défendre vos idées ?

J'ai déja formulé un plan à partir des deux thèses qui se dégagent du sujet :

I / La lettre est un genre utile pour défendre une cause.

J'accuse d'Emile Zola ; Lettre à Monsieur Paul Faber, Vian (Lettres ouvertes)
Lettres philosophiques, Voltaire ; Lettres persanes, Montesquieu
Les liaisons dangereuses, Laclos.

II/ La lettre n'est pas toujours un moyen de persuasion et de conviction.

La lettre d'information ; La lettre pour exprimer ses sentiments.

J'aimerais savoir si mon plan convient et si quelqu'un aurait des idées pour étoffer les exemples de la première et deuxième parties ?Pourriez vous m'aider s'il vous plait ?S'il vous plait ?

Réponses

  • 1 - Maintenant, le genre épistolaire n'existe plus, ou presque plus.
    Mais cela est du à la technique.
    Et, au temps d'Erasme, le livre en était à ses balbutiements et Erasme écrivait des lettres, qui, bien qu'adressées à un correspondant, étaient lues par celui-ci à un cercle de gens autour de lui, et, faute d'autres moyens de communication, ces lettres lues et commentées en commun ont joué, à cette époque, un rôle essentiel.

    2 - D'autres moyens se sont développés et on a développé et diffusé des idées par le livre, le discours, l'enseignement, les médias....
    Mais ces moyens collectifs sont toujours suspects d'utiliser leur puissance technique pour faire de la propagande et de l'endoctrinement. Et, pour échapper à cette propagande et à cet endoctrinement, il reste la manière clandestine. Alors, les échanges de lettres, puis d'e mails permettent, dans un cercle restreint d'échanger des idées.
  • Ok merci de ta réponse.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.