Grammaire française Participe passé

Bonjour
J'aurais besoin de l'aide de quelques internautes littéraires.Je suis en licence 3 de lettres modernes,à l'approche des examens,je recherche à constituer des fiches sur l'origine de certains mots ,du latin classique jusqu'à notre langue actuelle.(entre autre maison,ostel,mesil,mesnie,fortune,chance,descheance,angoisse,destrece,penser,panser...)
Malheureusement,mes recherches sont infructueuses sur internet .
Ne pouvant me déplacer pour le moment,j'aurais aimer que vous me communiquiez des adresses
utiles ou éventuellement que vous m'aidiez!
je vous remercie à l'avance =)

Réponses

  • Pour être un grand passionné de phonétique je peux te donner quelque pistes
    Hospitalem le i chute >Hosptale le groupe spt la consonne médiane part 3 ou 5 ème ? à voir >Hostal chute du du "e" final 6 ème >Hostael>Hostel>Hotel .
    Penser est un mot savant car le groupe ns s'est simplifié en s très tôt
  • Huit années après, je crois qu'il est trop tard...
  • descheance je ne connais pas ce mot mais malgré tout je pense que l'étymon est discadentia à vérifier.
    (e)= e fermé
    Discadentia>Discadentsa 2eme >Descadentsa 4ème >Destsadentsia 5ème >Destsadentse 7 ème puis dests(e)dentse >Dests(e)ẽntse 11 eme plus de d intervocalique et nasalisation du e +n le ẽ se transforme dans le même siècle en ɑ̃> >Dets(e)ɑ̃ntse le s implosif au 12 ème part >Dech(e)ɑ̃nse simplification des ts en ch devant le a et en s devant le ( e) 13 ème >14 ème dechɑ̃nse disparition du (e)>dechɑ̃s le n part a côté de la nasale 17 ème
    J'espère ne pas avoir fait d'erreurs. Petite précision je ne suis pas un littéraire mais simplement un passionné .
  • Si je puis me permettre, avant de vous lancer dans l'explication d'un mot, contrôlez son étymologie sur les sources sérieuses que vous ai indiquées.

    Si à l'origine de cheance (FM chance) on pose le populaire *cadentia (féminin) ou le classique cadentia (neutre pluriel), ce qui revient au même, pour de(s)cheance, ce n'est pas aussi simple.
    decadentia a bien existé en latin médiéval, mais il n'a pu donner de(s)cheance par dérivation populaire. En revanche, on a tiré de ce dernier le dérivé savant décadence.
    Les étymologues se contentent de renvoyer au verbe *decadere, réfection de decidere, qui a donné decheoir dont de(s)cheance serait le déverbal.
    Il a pu être aussi créé par analogie, tant il était aisé de compléter le système cheoir/cheance vs decheoir/de(s)cheance.
    Viellfranceis a écrit:
    Hospitalem le i chute >Hosptale

    En vertu de quoi ?
    Viellfranceis a écrit:
    le groupe spt la consonne médiane part 3 ou 5 ème ? à voir >Hostal

    Idem
    Viellfranceis a écrit:
    chute du du "e" final 6 ème >Hostael>Hostel>Hotel .

    Le schéma ne correspond pas à l'explication : de quel e parlez-vous ?

    Complément : le -l final est tombé à une époque (XIII- XVIème), puis a été rétabli. On trouve hoste (prononcez hosté) en MF (cf FM saoûl avec le -l non prononcé).
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.