Deux mises en scène différentes : est-ce voir la même pièce deux fois ou est-ce voir deux pièces dif

Bonjour, je suis éleve en premiere S et j'ai quelques difficultées en francais c'est pourquoi j'aimerais savoir si quelqu'un pourrait m'aider sur le sujet suivant : "voir deux pieces de theatre dans deux mise en scenes differentes, est ce voir la meme piece deux fois ou est voir deux pieces differentes ?"

En attendant une reponse possible je vous remercie d'avance

J'ai donc un petit peu avancé sur le sujet voici mon plan :
1/ OUi, c'ets voir la meme piece
a) L'histoire de l'oeuvre est à chaque fois la meme
b) Les intrigues sont les memes
c) Les didascalies renseignent sur les obligations sur metteurs en scenes

2/ Voir deux mises en scenes se reduit ainsi à voir une seule et meme piece mais avec une interpretation propre à chaque metteur en scene ainsi des difference sont créees

J'ai un peu de mal pour cette deuxime partie Jean uc pourrait tu me dire si mon plan est convenable et pourrais tu me donner quelques argumen pour ma deuxieme partie qui comme tu le vois reste assez courte .
«1

Réponses

  • Vincemax
    Tu n'as pas d'exemples d'une pièce que tu aurais vue ? ça t'aiderait beaucoup
  • Non pas vraiment je 'est pas vue beaucoup de piece seulemnt dom Juan... peux tu m'aider leah?
  • Désolée je ne connais pas trop ce domaine :) :)
  • Donc decidement personne peut m'aider lol ! Bon j'auais quand meme essayée de trouver de l'aide
  • Pour un peu de soutient entre première S, essaye de structurer ton plan de manière a avoir un plan dialectique. Avance les deux arguments dans deux axes différents c'est à dire pourquoi est-ce la meme pièce, et pourquoi ca ne l'est pas, et dans ton troisième axe elargit ta vision de manière à faire une petite synthèse => thèse - antithèse-synthèse
  • Bonjour à tous ,
    J'ai un Sujet de dissertation qui me laisse assez perplexe vus la multitudes des Plans qu'il est possible de faire..
    Mon Sujet : Voir une pièce de théâtre dans deux mises en scène différentes, est-ce voir la même pièce deux fois ou est-ce voir deux pièces différentes ?
    Donc tout d'abord je comptais faire ma dissertation sur La Pièce de Dom juan que j'ai vu en cours, j'ai pu voir différente interprétation dont celle de Mesguish et de Bluwal .
    Donc je pensais utilisais le Telefilm de Bluwal pour montrer l'aspect tragique amplifié par la mise en scène de Bluwal et par ailleurs La Piéce de Mesguish qui au contraire accentue l'aspect comique.
    Cependant je ne sais pas quel plan choisir , pourriez vous m'éclairer d'avantage ?
    Solune
  • Pose-toi plusieurs questions (sur l'interprétation que tu as déjà vu) :
    - l'histoire est-elle la même à chaque fois ? (intrigue, et ordre des scènes)
    - Le dialogue est-il nécessairement le même ?
    - Les décors sont-ils les mêmes ?
    - Chaque interprétation a-t-elle le même budget ?
    - S'adressent-elles au même public ?
    - Les acteurs sont-ils les mêmes ou ont-ils le même talent ?
    - Sont-elles de la même époque et n'évoluent-elles pas avec leur temps ?
    - Y a-t-il des aspects privilégiés (religion, suspens, comique,...) dans les interprétations ?


    Ces questions ne constituent pas forcément des parties, ni des sous-parties, mais tu peux t'en inspirer. A force d'y réfléchir, le plan te viendra tout seul.(enfin, j'espère )
  • Tout d'abord, les mises en scène au théâtre sont primordiale. Certes l'œuvre reste la même, mais l'interprétation peut être totalement différente.

    Si l'on prend deux mise en scène d'un texte classique comme une pièce de Molière. Par exemple Dom Juan

    Rien n'empêche un metteur en scène de choisir une femme pour jour Don Juan, et ainsi modernisé l'œuvre.
    Les didascalies sont très rarement respectées. Sauf peut-être avec les œuvres modernes du genre, Rhinocéros de Ionesco (qui dans un texte avait critiqué le fait d'un metteur en scène n'avait pas scrupuleusement respecté les indications) ou encore chez Beckett ou les didascalies ont une place très importante.

    Bref, ne pas oublier que le théâtre a pour vocation d'être joué. C'est un art vivant et donc par définition jamais identique d'une représentation à l'autre.

    Par exemple, concernant la modernisation d'une œuvre, j'ai vu le misanthrope de Molière éclaire par des néons rose, et ponctué de chanson année 80'
    Alors que quand on entend Molière on pense costumes d'époque etc..

    Bref, je m'égare, j'espère t'avoir donné quelques pistes.
  • Je pensais faire un Plan Dialectique et donc utiliser la méthode de thèse , antithèse et synthèse , cependant je n'arrive pas a Problématiser mon Sujet .. Je pensais Opposer l'interprétation tragique de Bluwal et l'interprétation Comique de Mesguish .
    Si quelqu'un pouvais m'aider :) ?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir Solune,

    Pour trouver la problématique dans ce sujet, il faut t'interroger sur ce qui fonde en dernier ressort l'identité d'une pièce.

    Il me semble que dans le théâtre occidental, c'est le texte et non la mise en scène. Sauf à trahir le texte, on ne peut faire dire à une pièce autre chose que le projet de son auteur. L'essentiel est dans l'intrigue, les caractères, le registre...

    La mise en scène peut éclairer tel ou tel aspect qui aurait été gommé, refléter une interprétation, une lecture personnelle de l'oeuvre, surtout actualiser des préoccupations avec un regard contemporain et ainsi souligner l'éternelle jeunesse de nos grands classiques.

    Le choix d'illustrer le propos par Dom Juan est judicieux car Molière nous a livré une pièce ambiguë en forme de tragi-comédie. Selon le metteur en scène, les aspects comiques ou tragiques seront renforcés mais la représentation ne pourra effacer la part secondaire. Remarque bien qu'il est toujours possible de faire surgir le pathétique ou le tragique caché dans une comédie, l'inverse est quasiment impossible (sauf dans la parodie).

    Le sujet débouche sur le métier de metteur en scène : simple serviteur d'un auteur ? ou créateur du spectacle ? Aujourd'hui trop de metteurs en scène cherchent à briller au détriment des auteurs. Ils se livrent à un travail de distanciation, de distorsion, voire de trahison qui parfois frise le ridicule ou le mauvais goût.
  • Bonjour,
    J'ai moi même la même question à préparer suite à l'étude de plusieurs interprétations de Dom Juan: Marcel Bluwal, Daniel Mesguich, Delcampe ...

    j'ai repris en quelque sorte la confiuration du plan fait précedemment ... J'aimerais savoir s'il convient ou ce qui est à changer ...

    Plan :
    1/ OUI, c'est voir la meme piece
    a) L'histoire et le but de l'oeuvre sont à chaque fois les mêmes
    b) Les intrigues sont les mêmes
    c) Les didascalies renseignent sur les obligations que doit suivre le metteur en scene

    2/ NON
    a) l'interprétation diffère car les personnages diffèrent
    b) le metteur en scène peut opter pour une adaptation qui n'appartient pas au même genre littéraire
    ===> Marcel Bluwal → tragédie
    ===> Daniel Mesguich → comédie _ burlesque
    c) les costumes et les décors ne sont pas les mêmes

    Merci d'avance pour l'aide
    Bonne soirée
  • Il faut faire une thèse, antithèse et synthèse...
    Je suis en première littéraire en option théâtre, donc je pense que je pourrais te donner un coup de main...
    Je peux te donner des pistes, mais sur le forum, c'est trop long à expliquer, donc tu n'as qu'à m'envoyer un messege privé, mon pseudo c'est marinelle62.
    Et j'ai plusieurs choses (même beaucoup) à dire sur ce sujet, du fait que je pratique cette option!!!
  • Bonsoir Marinelle,

    Tu sais, il faudrait que tu comprennes ce principe important du forum :
    La vocation de ce forum est de venir en aide au plus grand nombre.
    donc, tes interventions seraient plus utiles sur le forum qu'en privé...

    Muriel
  • ^Bonjour,
    Je suis en hypokhâgne en option lourde dramaturgie moderne et classique.
    Je ne pense pas qu'il faille pour ce sujet recourir à un plan dialectique car il faut d'emblée, je pense, dépasser le discours qui consiste à dire que "voir deux fois la même pièce dans deux mises en scènes différentes, c'est voir la même pièce deux fois "
    En effet, c'est absurde de faire toute une partie là dessus car si c'était le cas, pourquoi irait-on au théâtre voir des pièces que l'on a déjà vu dans d'autres mises en scènes. Combien de fois le Tartuffe de Molière a-t-il été mis en scène? Et à chaque fois avec une interprétation différente du texte, un parti pris esthétique et scénographique différent... La mise en scène de Stéphane Braunschweig qui a été crée récemment en témoigne : il arrive à faire en sorte que des scènes qui se voulaient comiques dans le texte deviennent tragiques et angoissantes (notamment la scène où Elmire tend un piège à Tartuffe pour que son hypocrisie se révèle au mari, Orgon, caché sous la table)
    De plus, les metteurs en scène peuvent s'accorder des libertés par rapport au texte et aux didascalies qui peuvent métamorphoser une pièce!
    L'enjeu ici, serait donc plutôt, à mon avis, "pourquoi voir deux fois la même pièce dans deux mises en scènes différentes n'est pas voir la même pièce deux fois". Ca serait là-dessus que je formerais ma problématique...
    Du coup, une réflexion intéressante serait "voir deux pièces différentes du même metteur en scène, est-ce voir deux fois la même pièce?"... C'est un autre sujet!
    bon courage
  • Bonjour,
    Suite à vos messages j'ai cru comprendre qu'il fallait que je change de plan et que je ne change pas ... Si quelqu'un pouvait me dire concretement s'il convient ou pas car je n'ai encore fait que deux dissertations où notre prof. nous donnait déjà le plan ... Donc je ne connait pas les différentes formes ..

    Problèmatique : Pourquoi voir deux fois la même pièce dans deux mises en scènes différentes n'est pas voir la même pièce deux fois.

    Plan :
    1/ Voir une pièce deux fois ne revient pas à voir deux fois la même pièce car :
    a) l'interprétation diffère selon les metteurs en scène qui peuvent s'accorder des libertés par rapport au texte et aux didascalies permettant de métamorphoser la pièce
    b) le metteur en scène peut opter pour une adaptation qui n'appartient pas au même genre littéraire
    ===> Marcel Bluwal → tragédie
    ===> Daniel Mesguich → comédie _ burlesque
    c) les costumes, les décors et les personnages ne sont pas les mêmes


    2/ Cependant, on en revient à voir la même pièce car :
    a) le but de l’oeuvre et l'histoire sont à chaque fois les mêmes
    b) les intrigues sont les mêmes
    c) les didascalies renseignent sur des obligations que doit suivre le metteur en scène

    Voili voilou ...
    Bonne journée et merci d'avance ...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.