Je souhaite faire une première littéraire, mais on me conseille de faire une première S ou ES

Bonjour à tous!
Je suis actuellement en seconde et l'année prochaine je souhaite faire une première littéraire. Le problème c'est que beaucoup de personnes me conseillent de faire une première S ou ES parce que la filière L n'offre pas beaucoup de débouchées. De plus, on m'a dit que beaucoup d'élèves rataient leur épreuve de philo et qu'ils n'avaient donc pas leur bac. J'ai juste besoin qu'on me rassure en me disant qu'en étant sérieuse au travail, je pourrai avoir un avenir avec un bac L. :roll: Je souhaiterai également avoir des témoignages de personnes ayant suivi une filière littéraire. En gardez- vous un bon souvenir? Est-ce que c'était dur?
Merci d'avance pour vos réponses qui me seront, je pense, d'une grande utilité! =D

ps: je me dirige vers une école de journalisme ou bien de traduction. =)
«134

Réponses

  • . De plus, on m'a dit que beaucoup d'élèves rataient leur épreuve de philo et qu'ils n'avaient donc pas leur bac
    C' est vrai que les notes dans cette matière sont extrêment variées et plusieurs paramètres sont à prendre en compte :
    - les sujets : ceux de cette année étaient bien plus abordables que ceux de l' année dernière. Il faut aussi regarder la formulation des sujets : le langage trahit-il la pensée était assez clair ( il fallait cependant voir les deux sens du verbe trahir ) et le sujet sur l' histoire une fois reformulé était aussi assez simple.
    - les profs : les notes varient énormément dans cette matière. C' est un peu quitte ou double : je n' avais pas des notes exceptionnelles, j' ai eu 14 et une amie qui plafonnait à 14-15 a eu 10.
    Tu es en seconde, tu as encore le temps d' y penser mais je te conseille de commencer à lire des ouvrages de vulgarisation sur la philo : il me semble qu' il y a un topic sur le forum.
    Concernant mon " expérience " , je suis arrivé en terminale en ignorant tout de cette matière. Et huit heures par semaine c' est lourd, surtout quand le prof a une capacité extraordinaire à nous endormir et à nous parler de Matrix à tout bout de champ...
    En L, tu auras vingt-six notions à étudier comme l' inconscience, le désir, l' interprétation, la religion... Tu pourras aussi étudier deux notions en une comme la morale et la politique.
    Les méthodes des profs diffèrent : par exemple, les cours de ma soeur se font sous forme de questions alors que pour moi c' était notion par notion.
    Je n' ai pas eu de très bonnes notes dans cette matière : de 7 à 13 . J' avais de très bonnes notes en français et en littérature mais en philo j' avais du mal à cause de la reformulation de la question surtout. J' ai seulement aimé quelques notions comme l' art, la religion, le bonheur ou la politique.
    Le problème dans cette matière, c' est qu' il faut avoir une certaine maturité de l' esprit. Et pour moi, aborder la philosophie en terminale, c' est encore un peu trop tôt.
    Mais bon pour couper court à cette digression, je dirais que si tu choisis la filière littéraire et qu' une fois arrivé(e) en terminale tu as des difficultés dans cette matière, ne t' inquiète pas !
    Au bac, je n' étais pas stressé, j' avais fait de petites fiches. J' ai rendu une copie double sans saut à la ligne et j' ai eu 14. Comme quoi...
    En L, à part la philo, les matières sont très équilibrées. Toutes coeff 4 ( histoire, LV1, LV2, littérature...) Tu peux donc tout à fait te rattraper. En première, tu auras cinq heures de français et tu étudieras sept objets d' étude. Là encore le programme est lourd et tu vas devoir ingurgiter pas mal de lecture pour l' écrit et l' oral.
    Tu dis que tu veux peut-être te diriger dans des études d' interprète. Tu dois donc avoir un très bon niveau en langues et ça c est très bien pour ton bac ! Si tu peux, prends une LV3, ce sont des points faciles à prendre ! De plus les langues; comparées à l' histoire ou à la philo, ne demandent pas beaucoup de révisions. Et c' est là où j' ai eu mes meilleures notes ( 18 en anglais, 18 en esp écrit, 19 à l' oral et 18 en russe ). Tu peux même intervertir tes langues si tu veux, c est le même coeff !
    En terminale, tu auras aussi de la littérature : quatre oeuvres d' époques et de thèmes variés à étudier. Matière passionnante surtout si les oeuvres le sont aussi !
    Enfin, l' histoire-géo : programme énorme, beaucoup de dates à retenir, des cartes... Encore une fois, on a été gâté cette année par les sujets qui étaient exactement les énoncés du cours ( l' Asie ou les Etats-Unis ) . Prévois des fiches !
    Alors si tu veux faire L, fonce ! J' ai passé deux très bonnes années à étudier des matières que j' aimais ( sauf la philo =p ) . Le programme est très intéressant et pour tes études, c' est la filière idéale !
  • Il y a eu sur ce forum de très, très longues discussions sur les filières. Le taux de réussite au bac varie plus localement suivant les lycées que globalement suivant les filières. Au niveau national les trois filières ont des pourcentages de réussite qui sont similaires. Regarde les résultats dans ton lycée spécifiquement.
  • Merci pour vos réponses! =)
    Thomas 1604, tu m'as rassuré pour la philo et je vais suivre ton conseil qui est de " de commencer à lire des ouvrages de vulgarisation sur la philo".Je pense que mon point fort est l'étude des langues puisque je suis déjà bilingue français/espagnol, qui est ma LV3. Pour ce qui est de l'anglais, je m'en sors assez bien et pour le chinois également (quand je travaille bien sûr). =D Après j'adore le français et l'Histoire et pour ce qui est de la philo, on verra bien!
  • ComateenComateen Modérateur
    Si tu as envie d'aller en L, n'hésite pas (en plus, c'est une filière passionnante). Sauf si passer deux ans dans une filière que tu n'aimes pas plus que ça ne te fait pas peur, mais je pense qu'il y a mieux pour s'épanouir :/. Après, tout dépend aussi de tes notes dans les matières scientifiques : sont-elles très basses ? Tu peux tout à fait aller en S ou ES si tu n'es pas encore fixée sur ton futur métier et faire des études littéraires après le bac.
  • Fais ce que tu as envie de faire du moment que tu es passionné c'est l essentiel
  • JehanJehan Modérateur
    Vraiment, Saliana, tes messages sont passionnants... et si utiles, surtout !
  • Je suis actuellement en terminale littéraire il es vrai que je rame mais pour rien au monde je regretterai ce choix quand tu as une passion il faut la vivre à 100 % et quand tu aimes ce que tu fais tu peux toujours te surpasser moi j ai été atteinte de non-foutisme c'est tout autre chose mais si tu bosse tu y arrive pourquoi les autres y arriveraient et pas toi.après il faut être super rigoureux en L comme partout ailleurs car ce n'est pas forcement dur c'est juste qu'avec le temps tu vas t amuser plus sortir plus ...Tu vas être à un age ou tu va vouloir t éclater c'est la tentation et petit conseil ne cède pas à la tentation lâche pas les coursps: J'ai pas compris la petite réflexion de jehan ou je ne sais quoi.Si c'est ironique garde ça pour toi
  • ComateenComateen Modérateur
    Jehan a écrit:
    Vraiment, Saliana, tes messages sont passionnants... et si utiles, surtout !
    Ta remarque ne l'est pas moins, Jehan :roll:
  • C'est clair qu'il y a des problèmes de débouchés avec la filière L, je m'en rends encore plus compte aujourd'hui, sans compter que les littéraires sont mal considérés et passent souvent pour les feignants de service =(

    Si tu veux vraiment faire cette filière, il faut que tu sois certaine de vouloir faire un métier qui ait un rapport avec elle. Si tu es sûre de ton projet de traductrice ou de journaliste, fonce, c'est là que tu auras la meilleure préparation parce que tu auras un niveau de rédaction et d'analyse supérieur à ceux qui viennent d'ailleurs.

    Une fois que tu seras assurée là-dedans, ne t'inquiète pas, le bac L est tout à fait accessible à ceux qui ont vraiment la fibre qu'il faut pour ça. Le programme de philo est très lourd mais, pour peu que tu tombes sur un prof intéressant, ça va te passionner et ensuite c'est comme les autres matières, le travail paye toujours.
  • Merci pour vos réponses et maintenant je suis sûr de vouloir faire une filière littéraire! :) :)
  • Salut !!

    Je vais franchement casser l'ambiance mais j'étais tout à fait dans le même cas que toi en Seconde et je pense très franchement que c'est une erreur de faire L si tu envisages des études de journalisme.

    Dis-toi un truc : c'est bien beau de dire "j'aimerais devenir journalisme alors je fais L" quand on est en 2de. Mais la réalité, c'est que :

    * les écoles de journalismes, auxquelles on n'accède qu'à bac +3, sont très sélectives et au contraire de toute logique, (proéminence de la filière S oblige) ce sont les ES et les S qui y sont majoritaires.
    Si tu veux y être admise, trois moyens :
    - via Sciences Po [tu vas forcément en entendre parler dès l'année prochaine] ou
    - via une classe prépa [passage conseillé si tu veux intégrer une école de journalisme et que tu as un bon niveau]
    - ou via un passage à l'université mais il faudra cartonner
    Quoique tu choisisses, tu as des chances avec un bac L, mais il faudra te hisser PARMI LES MEILLEURS ! Faire L, c'est abandonner l'économie et la sociologie que tu auras en ES et qui sont primordiales pour devenir journaliste et c'est avoir de fortes lacunes en maths qui te seraient pourtant nécessaires pour intégrer une école de journalisme.

    * à ta place, je n'aurais pas peur de la philo. J'aurais peur des dissert parce que la filière L, c'est savoir disserter. Si tu ne gères pas la dissertation et que tu ne sais pas écrire dans une langue étrangère, tu n'as aucune chance d'obtenir le bac (ou alors prie pour un 20 en sport et en maths).

    * n'oublie pas qu'en L, si tu prends spé maths, tu n'as PAS D'EPREUVE ORALE en langue vivante. Idem en S.
    Or je pense que c'est hyper important de s'exercer à l'oral dès le lycée si tu veux travailler dans la com.

    Pour toutes ses raisons, considère la filière ES. C'est mon conseil...
    Je n'y avais jamais pensé jusqu'à un rdv chez une conseillère d'orientation et c'est vraiment LA filière qu'il me fallait. Je m'y épanouie, je me passionne pour ce que je fais et je ne saurais que trop te conseiller d'y songer. Mon cas n'est pas un cas isolé, crois-moi.

    Sérieusement, ne fais pas comme la plupart des clampins qui s'imaginent qu'il n'y a que S ou L. ES est une filière très complète et je peux te garantir que tu seras peut-être, comme moi, contente que quelqu'un t'ai fortement conseillé d'y songer.

    PS : s'il vous plait les L, ne me tapez pas dessus : je vous aime bien quand même.
  • milou25 a écrit:
    * à ta place, je n'aurais pas peur de la philo. J'aurais peur des dissert parce que la filière L, c'est savoir disserter. Si tu ne gères pas la dissertation et que tu ne sais pas écrire dans une langue étrangère, tu n'as aucune chance d'obtenir le bac (ou alors prie pour un 20 en sport et en maths).
    :lol:
    Si on devait maîtriser parfaitement la dissertation (et le commentaire, d'ailleurs) en TL, beaucoup beaucoup de moins gens auraient leur bac...
    (Des élèves de 2ème année de Lettres Modernes ne savent pas ce qu'est un plan dialectique, pourtant ils ont eu le bac, littéraire pour beaucoup d'entre eux.)

    Idem pour la langue (les langues, d'ailleurs) : les exigences du bac sont tellement basses qu'on peut s'en tirer avec une très bonne note en étant loiiiiiin d'être bilingue.
  • Idem pour la langue (les langues, d'ailleurs) : les exigences du bac sont tellement basses qu'on peut s'en tirer avec une très bonne note en étant loiiiiiin d'être bilingue
    Tout à fait ! J' avais choisi espagnol en lv1 et dans la partie compréhension il nous demandait de cocher des cases -- ' C' est un peu nous prendre pour des idiots... Heureusement, il y a la partie expression sinon tout le monde aurait 20.
  • Idem pour la langue (les langues, d'ailleurs) : les exigences du bac sont tellement basses qu'on peut s'en tirer avec une très bonne note en étant loiiiiiin d'être bilingue.
    Justement tu te prends une grosse gamelle quand tu débarques en études supérieures parce que tu découvres que tes petits 16/17 ils valent même pas 6. ça je suis d'accord le niveau du bac il est super bateau. J'ai 18 en anglais parce que je sais aligner cinq phrases mais fous-moi en Angleterre et je pleure comme un bébé.

    D'où ce que je disais : faut que tu te hisses parmi les meilleurs pour les écoles de journalismes.
  • Et si par exemple je décide définitivement de faire une carrière de traductrice, est-ce qu'un bac L serait convenable?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.