Différences entre le passé simple, le passé composé et l’imparfait

Bonsoir,

J'ai une question. Comment je peux reconnaître si je dois utiliser le passé simple/ composé ou l'imparfait?

J'ai trouvé ces explications. Mais, est-ce qu'il y a plus de règles pour ce sujet? (ou vous avez des conseilles concernant cela pour moi?)

• Le sens des verbes
• Des préfixes et des suffixes
• Des adverbes
• Les auxiliaires d’aspect

Merci d'avance! C'est important pour moi.
«13

Réponses

  • Bonsoir.

    Le passé simple désigne une action ponctuelle, soudaine qui s'est déroulée dans le passé.
    Par exemple : Il entra dans la pièce.
    Il faut comprendre : subitement/soudain, il entra dans la pièce.

    L'imparfait quant à lui s'utilise pour désigner une action qui dure dans le passé, ou qui se répète (valeur itérative) mais qui est terminée au moment de l'énonciation.
    Par exemple : Robert était mineur à cette époque-là.
    - action qui dure : Robert a pu être mineur plusieurs mois, voire années ;
    - action révolue : mais maintenant, Robert n'est plus mineur.
    Remarquez que la date à laquelle s'est déroulée l'action reste très évasive, peu déterminée.

    Pour le passé composé, outre qu'il tende remplacer, dans le langage courant, le passé simple, c'est peut-être plus subtil ?! Il sert à raconter des événements que l'on peut situer précisément dans le temps. Par exemple : Marie a eu un enfant en 2004.

    C'est la distinction passé composé / imparfait qui est peut-être moins nette. Avec l'imparfait, contrairement au passé composé, on évoque des événements qui ont commencé avant un moment T et qui durent encore à ce moment T.
    Quand je compare (1) Marie a eu un enfant en 2004 & (2) Marie avait un enfant en 2004, dans (1), c'est en 2004 que Marie a eu son enfant tandis que dans (2), l'enfant de Marie est né avant 2004.

    Attendez éclaircissements, d'autant que je me suis sûrement trompé.

    Amicalement.
  • JehanJehan Modérateur
    Bonsoir.

    En gros, pour simplifier, dans les très grandes lignes :

    Le passé simple exprime une action passée considérée en bloc, et qui a eu un terme, une fin. Il présente cette action comme coupée du présent, à la différence du passé composé. Le passé simple est apte à décrire une succession chronologique d'actions qui se sont terminées les unes après les autres. "Il prit son chapeau, ouvrit la porte et sortit." Ce sont souvent des actions brèves, plutôt soudaines, mais pas forcément : "Il marcha trente jours, il marcha trente nuits." (V. HUGO) C'est presque exclusivement un temps utilisé dans la langue écrite.

    Le passé composé a une coloration affective plus marquée : l'action est maintenant terminée (auxiliaire au présent); elle n'est pas ressentie comme coupée du présent, elle a un certain retentissement dans le vécu présent de celui qui parle. Alors que le passé simple, détaché du présent, considère les choses avec recul et donne davantage une impression (pas toujours fondée) d'objectivité. Comparer : Alors, Pierre cassa le vase et Zut, Pierre a cassé le vase. La première phrase est un "froid constat" d'historien. Pas la seconde. Essayez de dire : "Zut, Pierre cassa le vase !" Bien sûr, le passé composé s'utilise lui aussi pour décrire la succession des événements. C'est un temps très couramment utilisé à l'oral, mais il s'emploie bien sûr aussi à l'écrit.

    L'imparfait, lui, exprime une action passée dans son déroulement, sans que l'on considère le début ni la fin. C'est pour cela que l'imparfait dans une narration sert à camper le décor, la toile de fond des événements, à décrire la situation et l'ambiance. Tandis que le passé simple énonce les événements qui se sont succédé sur cette toile de fond. "Ce soir-là, dehors, il pleuvait. Le vent soufflait en tempête. Le tonnerre grondait. Pierre regardait tranquillement la télé. Soudain, on frappa. Pierre se leva et alla ouvrir."
    L'imparfait peut exprimer aussi l'habitude, la répétition (qui sont aussi des descriptions et n'évoquent pas le terme de l'action. ) "Tous les matins, il prenait son petit café."

    Bien sûr, ces trois temps ont encore d'autres emplois, notamment l'imparfait qui a également des valeurs modales. Mais je me m'en suis tenu ici aux caractères essentiels.

    Quant aux autres questions, elles sont un peu trop vagues et générales pour qu'on puisse y répondre brièvement. Il faudrait les préciser davantage.
  • Merci Zadek et Jehan!

    Mais, j'ai encore beaucoup de doutes (j'étudie le français, mais je fais les plus fautes dans les temps :( )

    1. Ici, le temps est bien précisé. Il n'y a pas d'actions qui est soudain ou quelque chose de cela. Mais, nous utilisons l'imparfait. Je ne saurais pas que c'est une description, comment je pourrais reconnaître que je dois utiliser ce temps au lieu du passé composé?

    Le Carnatic, ayant quitté Hong Kong, le 7 novembre, à six heures et demie du soir, se dirigeait à toute vapeur vers les terres du Japon
  • BTNBTN Membre
    Salut,

    Je suis en train de rédiger une histoire. Plus exactement, je suis en train de traduire une histoire. Le problème est que je n'arrive pas à voir les nuances entre passé simple, composé et imparfait.

    Je sais qu'on utilise l'imparfait pour une action dont la durée n'est pas définie ou encore pour des descriptions. La différence entre passé simple et composé est que le passé composé traite d'une action qui a des conséquences sur le présent.

    Mais ceci est trop abstrait pour moi. Je demande simplement des conseils ou des règles afin de limiter la casse.

    En outre, cette phrase par exemple. Hitler persécutait et tuait les juifs. Ou ceci " Hitler persécuta et tua les juifs pendant la seconde guerre mondiale".


    Merci.
  • JehanJehan Modérateur
    Hitler persécuta et tua les juifs pendant la seconde guerre mondiale.

    L'emploi du passé simple est justifié, parce que les actions sont nettement délimitées dans le temps par le complément "pendant la seconde guerre mondiale".

    Hitler persécutait et tuait les juifs.
    On exprime ici simplement une habitude... sans plus de précisions.
  • BTNBTN Membre
    Merci beaucoup Jehan. :)
  • Salut jai des difficultés sur la conjugaison au passé (passé simple , passé composé , l'imparfait et plus que parfait )
    Svpl c'est quoi la différence là ?
    j'arrive pa à distingué entre eu
    merçi d'avance
    ,,,,

    salut monsieurs
    et ce qui concerne le plus que parfait ??
    vous pouvez expliquez ,,, merci :)
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.
    lamino a écrit:
    et en ce qui concerne le plus-que-parfait ??
    vous pouvez expliquer ,,, merci :)

    Lamino a demandé de l'aide. Il attend la réponse.
    Passé composé.
    Action passée entièrement terminée avant une autre action présente.


    Lamino avait demandé de l'aide. Il attendait la réponse.
    Plus-que-parfait.
    Action passée entièrement terminée avant une autre action passée.
  • bonsoir slvp vous pouvez me dire quelle phrase est juste entre ses trois phrases merci
    :|
    Je suis décidé à l'attendre
    ou
    J'ai décidé à l'attendre
    ou
    je me suis décidé a l'attendre
    ,,, et pourquoi ?
  • JehanJehan Modérateur
    Je suis décidé à l'attendre.
    = Ma ferme intention en ce moment est de l'attendre.
    Ce n'est pas le verbe décider qui est conjugué.
    Ici, "décidé" est employé comme un peu comme un adjectif attribut précédé du verbe être (verbe d'état).
    Je suis ferme dans ma décision.

    J'ai décidé de l'attendre. (verbe décider au passé composé)
    J'ai pris la décision de l'attendre.

    Je me suis décidé à l'attendre. (verbe se décider au passé composé)
    Le sens est à peu près le même, mais le sens est plus progressif, la décision n'a pas été immédiate.
  • donc si j comprend bien c'est que la 1 er phrases s'écrit pas Je suis décidé à l'attendre.
    elle s’écrit Je suis décidé de l'attendre.
    donc la défirence entre
    je suis et je me suis se situe
    je suis ,,,,de (faire qlq chose)
    je me suis ,,,, a (faire qlq chse)
    :)
    alr ?
  • JehanJehan Modérateur
    Bonjour.

    Ce serait bien que tu évites les abréviations du genre "slvp", "alr" "qlq chse".
    Cela ne t'aidera pas à faire des progrès en orthographe française.
    Nous sommes sur un forum, pas de langage SMS... Merci. :)
    Et on écrit "différence", pas "défirence".
    donc si je comprends bien c'est que la 1ère phrase ne s'écrit pas Je suis décidé à l'attendre. elle s’écrit Je suis décidé de l'attendre.
    Tu as mal compris.
    Je suis décidé à l'attendre peut s'écrire. (verbe "être" + adjectif "décidé", temps présent)
    Mais Je suis décidé de l'attendre ne peut pas s'écrire.
    J'ai décidé de l'attendre. peut s'écrire (verbe "décider", temps passé composé)
    Je me suis décidé à l'attendre peut s'écrire (verbe "se décider", temps passé composé).
  • 1. Dans le Bon Usage( §882 b) 1), il est écrit
    Quand il s'agit d'actions multiples, le passé simple les présente comme successives, c'est pourquoi il convient particulièrement à la narration.
    Est-ce seulement une observation ou une règle grammaticale?

    2.
    Il maigrit, sa taille s'allongea, et sa figure prit une sorte d'expression dolente, qui la rendit presque intéressante.
    Est-ce que ''maigrir'' et ''s'allonger'' sont deux actions successives?
    Généralement, une personne maigrit graduellement, et en même temps sa taille s'allonge. N'est-ce pas comme ça?
  • lamaneurlamaneur Modérateur
    Grevisse parle d'actions. Maigrir, s'allonger ne sont pas à proprement parler des actions.
  • Je crois que l'on peut tout de même parler d'actions, même si elles ne sont pas forcément volontaires.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.