Hugo, Ce que c'est que la mort

Bonjour, je souhaiterai savoir comment victor Hugo percoit la mort, et particulièrement dans ce poème " ce que c'est que la mort". (Je dois en réalité réaliser une anthologie poétique et j'ai choisi le thème de la mort)

Voici le poème :
Ne dites pas : mourir ; dites : naître. Croyez.
On voit ce que je vois et ce que vous voyez ;
On est l'homme mauvais que je suis, que vous êtes ;
On se rue aux plaisirs, aux tourbillons, aux fêtes ;
On tâche d'oublier le bas, la fin, l'écueil,
La sombre égalité du mal et du cercueil ;
Quoique le plus petit vaille le plus prospère ;
Car tous les hommes sont les fils du même père ;
Ils sont la même larme et sortent du même oeil.
On vit, usant ses jours à se remplir d'orgueil ;
On marche, on court, on rêve, on souffre, on penche, on tombe,
On monte. Quelle est donc cette aube ? C'est la tombe.
Où suis-je ? Dans la mort. Viens ! Un vent inconnu
Vous jette au seuil des cieux. On tremble ; on se voit nu,
Impur, hideux, noué des mille noeuds funèbres
De ses torts, de ses maux honteux, de ses ténèbres ;
Et soudain on entend quelqu'un dans l'infini
Qui chante, et par quelqu'un on sent qu'on est béni,
Sans voir la main d'où tombe à notre âme méchante
L'amour, et sans savoir quelle est la voix qui chante.
On arrive homme, deuil, glaçon, neige ; on se sent
Fondre et vivre ; et, d'extase et d'azur s'emplissant,
Tout notre être frémit de la défaite étrange
Du monstre qui devient dans la lumière un ange.
Merci d'avance !

Réponses

  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Bonsoir,

    Hugo expose une conception de la mort inspirée du christianisme. Après la mort, il y a la résurrection.
  • Ah d'accord! Merci :)
    Hugo croyait donc en la religion... Est-ce le cas aussi pour Baudelaire ? Croit-il lui aussi au notions de résurrection et au Christianisme ?
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Baudelaire croyait aussi à sa manière à un au-delà. Mais son christianisme est hérétique, voire blasphématoire, car fortement teinté de satanisme.
  • Je n'ai pas bien compris la vision de Baudelaire par rapport à cette idée de résurrection :(
    Pourriez-vous me réexpliquer avec des mots plus simples ? Merci d'avance :)
  • Jean-LucJean-Luc Modérateur
    Le sujet est complexe.

    Pour mieux faire comprendre mon propos, je me contenterai de deux affirmations :
    1 - Baudelaire croit en un au-delà, une autre vie après la mort. (voir en particulier le dernier poème des Fleurs, "Le Voyage")
    2 - Baudelaire défie Dieu qu'il accuse de tyrannie et de création imparfaite ("Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or"). Il se place sous le signe de la révolte satanique.
  • Bonjour, je voulais savoir quand avait été ecrit ce poeme
    Bonne journee
  • «Ne dites pas : mourir. Dites : naître. Croyez.»
    Victor Hugo ; Les Contemplations, Ce que c'est que la mort novembre 1854)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.