Fiches méthode Bac de français 2020

Bonjour, je suis une élève de 1ere L. Notre professeur de français nous a donné un sujet d'invention à propos du livre << En attendant Godot>>;Nous devons rédiger un article en tant que critique de théâtre et nous devons faire un résumé de la pièce puis donner nos impressions de spectateur à la fin de la représentation tout en tenant compte de la mise en scène. Je suis totalement perdue et je ne sais pas du tout comment m'y prendre.
Merci d'avance à ceux qui voudront bien m'aider.

Réponses

  • Aide toi de l'impression que t'a laissée la pièce : as-tu trouvé la pièce drôle, énigmatique, sans queue ni tête... Fait-elle réfléchir ? Si tu dois écrire sur une mise en scène fais attention aux didascalies (indications de mise en scène). Imagine comment les acteurs pourraient jouer tel ou tel passage. Commence par choisir le type de mise en scène, un parti-pris qui insiste sur un aspect du texte.
  • Merci beaucoup. Je vais m'y mettre alors mais je sense que ce n'est pas gagné d'avance.
  • as-tu vu une représentation de la pièce ? laquelle ?
  • La meilleure représentation (que nous a dit notre prof de francais et qu'on a vu) c'est la version avec la mise en scène de Beckett et avec Balmer, Rufus (les autres nom jmen rapelle plus ...)
    Voila ...
  • Personnellement je sais que cette anée on va voir des pièces de théâtre mais pas de cette pièce, on a juste lu le livre.
  • Bonsoir. Je suis navrée de vou dire qe "En attendant Godot" est la pire des pièces que j'aie jamais lues. Mais bon... Il faut faire attention à la dimension symbolique de cette pièce: Godot est Dieu qu'on attend. Le ot est un diminutif ( c'est clair =). Mais la pièce mousse d'éléments et de connotations religieuses. Attention aux didascalies puisqu'elles sont plus importantes que la parole dans ces pièces, au contexte historico-politique également ( période d'après-guerre). Et bonne chance!
  • C'est vrai que ce n'est pas vraiment intéréssant, Le temps est vraiment long quand on lit ce livre x).
    Merci pour les informations
  • Oui j'ai aussi trouvé le temps long surtout quand on a regardé la pièce en cours ... Bonne chance ! Mais si t'as à lire FIN DE PARTIE c'est exactement pareil ...
  • Il faut simplement s'habituer au style de la pièce...
    Evidemment, il y a une grande différence entre Molière et Beckett, les 2 pièces ne se lisent pas vraiment de la même manière.
    Et maya90, une citation de Beckett disait qu'il n'y connaissait rien au théâtre, qu'il ne savait pas ce qu'attendaient les personnages principaux... Et d'où as-tu trouvé l'idée par laquelle Beckett voulait parler de Dieu? En effet, il y a des coincidences mais il faut faire attention à ce que l'on interprète soi-même et à ce qu'on prend pour une vérité.
    Les oeuvres d'art, à mon sens, parlent de vérité, mais non de vérité universelle, la vérité de l'auteur qui est reçue comme étant une autre vérité par le spectateur...
    Voila c'est tout :)
    Amicalement :-P
  • (Becket est fabuleux, je pense juste qu'il faut être un peu plus mûr pour le lire et l'apprécier pleinement. Ceux qui sont omnibulés par le désir d'avoir une histoire en bonne et due forme avec son petit début et sa petite fin seront déçus, c'est indéniable. Justement il faut voir au-delà et ouvrir un peu son esprit...)
  • Je ne comprends pas pourquoi en étant une pièce absurde et surréelle en même temps, En attendant Godot, est spéciale. Dans Ruy Blas ou bien Hernanai de Victor Hugo, le message est aussi important que dans en attendant godot... mais là il est clair et non pas à déchiffrer. En plus il est transmis d'une manière très littéraire voilà. En attendant Godot est rédigé très superficiellement et avec une langue qui passera pour celle d'un homme ordinaire et non pas pour celle d'un écrivain.
  • 25p25p Membre
    maya90 a écrit:
    Bonsoir. Je suis navrée de vou dire qe "En attendant Godot" est la pire des pièces que j'aie jamais lues. Mais bon... Il faut faire attention à la dimension symbolique de cette pièce: Godot est Dieu qu'on attend. Le ot est un diminutif ( c'est clair =). Mais la pièce mousse d'éléments et de connotations religieuses. Attention aux didascalies puisqu'elles sont plus importantes que la parole dans ces pièces, au contexte historico-politique également ( période d'après-guerre). Et bonne chance!
    C'est toi qui avait dit que ton talent n'est pas reconnu car tu n'as pas été pistonnée
    Et c'est toi qui dit que Beckett "est la pire des pièces que j'aie jamais lues" Peut-être qu'il a été pistonné...
    maya90 a écrit:
    Je ne comprends pas pourquoi en étant une pièce absurde et surréelle en même temps, En attendant Godot, est spéciale. Dans Ruy Blas ou bien Hernanai de Victor Hugo, le message est aussi important que dans en attendant godot... mais là il est clair et non pas à déchiffrer. En plus il est transmis d'une manière très littéraire voilà. En attendant Godot est rédigé très superficiellement et avec une langue qui passera pour celle d'un homme ordinaire et non pas pour celle d'un écrivain.
    à lire ça, je suis heureux que tu ne sois pas pistonnée ! ;-)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.