Rimes riches, suffisantes et rimes pauvres

Bonjour,
Je suis en troisième et je travail sur un texte de Rimbaud . Je bloque sur une question concernant la qualité d'une rime !

J'ai donc relevé les rimes, leurs dispositions et leur type (masculines, féminines) mais j'ai du mal à distinguer la qualité de toutes les rimes :

Les rimes sont les suivantes et voici ce que j'aurai mis :

Sentiers et Pieds : pauvre
Menue/Nue : Pauvre
Rien/Bohémien : Pauvre
Ame/Femme : suffisante

Réponses

  • Sentiers et Pieds : pauvre
    Celle-ci est suffisante car la rime se porte sur deux phonèmes, en gros [ié]
    Menue/Nue : Pauvre
    Pareil, pour la même raison : [nu]
    Rien/Bohémien : Pauvre
    Pareil : [i in]
    Ame/Femme : suffisante
    Pareil: [am]

    Voilà.
  • Merci beaucoup,
  • bonjour marvinalmi donc tu te demande si tu as bon je vais essayer de te repondre donc voila

    sentiers et pieds : pauvre BONNE REPONSE !

    menue et nue : pauvre ou suffisante

    rien bohémien c'est pauvre

    ame femme suffisante



    allez bon courage
  • Merci pour vos réponses.
  • JehanJehan Modérateur
    Mais tiens plutôt compte des réponses de NE !
  • Jehan a écrit:
    Mais tiens plutôt compte des réponses de NE !
    Ah oui ! =D
  • Bonjour, Aloors je n'ai pas vraiment bien compris se que rimes " riche " signifiait.
    Est ce que quelqu'un pourrai m'expliquer svp ? :)
  • Les rimes riches ont au moins trois sons en commun. Ex : douleur et malheur [l - eu - r]
  • Bonjour,
    Je suis en troisième et je dois apprendre une leçon sur les rimes riches suffisantes et pauvres, mais je ne sais pas comment les différencier les unes des autres ?
    "Les rimes sont riches quand elles portent sur plus de deux sons : ex : p-l-eu-rs"
    comment puis-je savoir que dans le mot pleurs il y a plus de deux sons ?
    Merci d'avance et j’espère que c'est assez clair.
  • (HS : un pavé sur la rime.)

    En syllabant un mot, on obtient des phonèmes. Ce sont les plus petites unités de son, et sont donc perceptibles par l'ouïe.
    Le mot pleur(s) est composé de 4 phonèmes : p-l-eu-r(s) ou – pour être plus précis – [p-l-œ-ʁ].
    Prenons maintenant le mot douleur(s), composé de 5 phonèmes : d-ou-l-eu-r(s) ou – plutôt – [d-u-l-œ-ʁ].
    Combien pleur(s) ([p/lœʁ]) et douleur(s) ([du/lœʁ]) ont-ils de phonèmes en commun ? Trois. Lorsque deux mots ont au moins 3 phonèmes ou plus en commun, on parlera d'une rime riche. Lorsqu'ils n'en ont que 2 en commun, on aura affaire à une rime suffisante. Dans le cas où il n'y a qu'un seul phonème commun, la rime sera bien évidemment pauvre.
  • JehanJehan Modérateur
    Dans le cas où il n'y a qu'un seul phonème commun, la rime sera bien évidemment pauvre.
    Oui, mais à condition que ce soit un phonème vocalique...
    Deux vers n'ayant en commun qu'un son-consonne final ne riment évidemment pas.
  • Voici une leçon sur la qualité des rimes :

    -Rime pauvre : 1 son identique (voyelle) ex : j'allais / muguet : [ è ]
    -Rime suffisante : 2 sons identiques ex : encore / aurore : [ o - r ]
    -Rime riche : 3 sons identiques ou plus ex : monastère / terre : [ t - è - r ]
  • JehanJehan Modérateur
    Merci, mais inutile dans cette rubrique de donner des "leçons" qui ne viennent pas en réponse à un message.
    J'ai déplacé ton message dans cette discussion déjà existante.
    Et puis, le site offre des fiches d'aide plus détaillées :
    https://www.etudes-litteraires.com/versification.php
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.