Prépa littéraire Licence lettres modernes
Capes lettres modernes

2»

Réponses

  • Je me doute qu'on y rentre pas aussi facilement que ça, mais bon ceci dit qui ne tente rien n'a rien, et si je n'essaie pas je m'en voudrai longtemps je pense...

    Pour ce qui est de mes questions sur l'EDL j'en ai beaucoup et je risque très certainement d'en oublier pas mal...
    J'aimerais savoir si il y a un hébergement prévu pour les étudiants et si c'est le cas connaître le coût, le fonctionnement...
    Connaître les débouchés (spécialement pour les conservateurs) et les différentes spécialités qui y amènent (à ce que j'ai cru comprendre il y a différentes spécialités selon la spécialisation en tant que conservateur que l'on choisit)...
    Le coût de l'école en elle-même et toutes sortes d'informations dans le même genre (plus je pourrais en obtenir mieux ce sera).

    Sinon j'aimerais savoir si l'EDL est plus valorisante que l'Hypokhâgne ou l'école des Chartes?

    voilà j'ai sûrement dû en oublier mais ça devrait revenir bientôt au pire

    Et merci à tous pour vos conseils et avis
  • PoilDeCarotte a écrit:
    J'aimerais savoir si il y a un hébergement prévu pour les étudiants et si c'est le cas connaître le coût, le fonctionnement...
    Non. Vous n'imaginez pas habiter au Louvre tout de même ? =) Aucun internat, et pas non plus de résidences universitaires intra-muros avant la troisième année (mais vous pouvez habiter en banlieue).
    Connaître les débouchés (spécialement pour les conservateurs) et les différentes spécialités qui y amènent (à ce que j'ai cru comprendre il y a différentes spécialités selon la spécialisation en tant que conservateur que l'on choisit)...
    L'école dispense une préparation (réputée) aux concours d'entrée à l'Institut national du patrimoine. Elle forme principalement des conservateurs de musées. Ceux des archives viennent plutôt de l'Ecole des Chartes, ceux des bibliothèques d'horizons assez variés mais généralement plus strictement littéraires.
    Le coût de l'école en elle-même et toutes sortes d'informations dans le même genre (plus je pourrais en obtenir mieux ce sera).
    Vous le trouverez sur le site, je crois, il n'est pas spécialement élevé (similaire à celui d'une université, peut-être un petit peu plus).
    Sinon j'aimerais savoir si l'EDL est plus valorisante que l'Hypokhâgne ou l'école des Chartes?
    Fausse question... les prépas (HK-KH ou Chartes) ne sont pas diplômantes ; réussir à intégrer l'ENS apporte un prestige incontestablement supérieur à celui de l'EDL, mais le concours n'est pas vraiment de la même trempe... quant à l'ENC, c'est aussi plus prestigieux, mais n'offre pas vraiment les mêmes débouchés, et pas du tout la même formation.
    Bref, entre une prépa qui vous apporte d'hypothétiques chances de réussir des concours très prestigieux, et l'EDL qui s'offre potentiellement à vous dès bac + 0, c'est essentiellement une question de pari, comme dirait l'autre... et de goût. ;)

    Cordialement.
  • Je tiens à préciser que l'EDL ne forme pas QUE des conservateurs. D'ailleurs elle ne forme pas du tout des conservateurs, puisque ceux-ci doivent passer par l'Institut du Patrimoine après avoir réussi le concours d'entrée. Tout au plus, l'EDL propose une classe préparatoire à ce concours, cette classe préparatoire étant totalement déconnectée du reste de la formation (1er et 2ème cycle).
    Le 1er cycle est essentiellement généraliste (histoire de l'art), tandis que le 2ème cycle est plus spécialisé: la 1ère année est consacrée au monde culturel (droit de la culture, muséographie, conservation restauration, médiation... avec UN SEUL cours d'histoire de l'art), tandis que la 2ème année offre plusieurs options:
    - soit un master 2 recherche
    - soit un master 2 professionnel, avec comme spécialités "marché de l'art", "métiers du patrimoine" ou "médiation".
    Ces différentes formations forment donc à des métiers très différents: médiateurs, commissaires priseurs (à compléter avec une formation en droit), commissaires d'expo....
    De façon générale, je ne conseille pas de faire les 2 cycles de l'EDL. Il vaut bien mieux faire le 1er cycle, puis une autre formation complémentaire en fonction de son projet professionnel; soit une autre formation avant et ensuite le 2ème cycle de l'EDL.
    Ou pour les plus courageux, faire l'ensemble de la formation, puis une spécialité....
  • Merci beaucoup pour toutes ces infos, je vais pouvoir y voir plus clair désormais.
    J'aurais juste une dernière petite question puisque l'hypokhâgne n'amène pas vraiment à un diplome, contrairement à l'EDL, mais qu'elle est plus valorisante. Serait-il plus judicieux et est-il réellement possible d'allier les deux l'un après l'autre?
    Merci encore
  • Bien sûr! une grande partie des élèves de l'EDL sont d'abord passés par une prépa!
  • Dans ce cas là, après une prépa, peut-on rentrer en 1er cycle ou bien avec une equivalence à l'EDL?
  • Il faut passer le test probatoire pour pouvoir entrer en première année.
  • Ok merci beaucoup pour toutes ses infos en tous cas, et merci d'avoir répondu à mes questions :)
  • a2a2 Membre
    Bonjour à tous,

    Je ferai ma dernière année de lycée à la rentrée prochaine. N'étant pas latiniste, je me pose la question suivante: Est-il possible d'accéder à une prépa chartes B juste après l'année de terminale. J'ai vaguement pu lire qu'elle était envisageable uniquement après une hypokhâgne de type A/L ... Voilà j'aurais aimé éclaircir mon esprit :)
    Merci d'avance et bonne soirée à tous.
  • On peut entrer dans cette école selon deux voies distinctes :
    - la voie A qui s’effectue en deux années de préparation spécifiques (« Hypochartes » puis Première supérieure Chartes)
    - et la voie B où la préparation spécifique au concours se fait en deuxième année après une première année de Lettres supérieures.

    Les établissements proposent des classes préparatoires spécifiques à la section B : lycées Carnot à Dijon, Faidherbe à Lille, Alphonse Daudet à Nîmes, Camille Guérin à Poitiers, Chateaubriand à Rennes, Fustel de Coulanges à Strasbourg et Pierre de Fermat à Toulouse.
  • a2a2 Membre
    Merci beaucoup pour ces précisions :)
  • J'arrive un peu tard (vacances obligent), mais je voulais quand même préciser que si la plupart des établissements qui proposent une préparation au concours B de l'ENC le font à travers une option supplémentaire à prendre en seconde année de prépa A/L, il existe bien une formation spécifique à ce concours dans deux établissements : Fermat à Toulouse et Fustel à Strasbourg. Dans les faits, le taux de réussite au concours avec cette préparation spécifique est meilleur, mais les débouchés de ces classes sont plus réduits !
  • Bonjour à tous,

    Je viens à vous en espérant que vous pourrez m'éclairer sur plusieurs choses.
    Je vais passer en première littéraire section anglais européen et latin en enseignement spécifique. Depuis plusieurs années j'ai pour ambition de devenir enseignant chercheur en histoire en passant par une hypokhâgne et en essayant Ulm ou en cas d'échec de bifurquer vers la fac, rien de très original donc.
    Mais en faisant quelques recherches je suis tombée sur le site de l'école du Louvre et je dois bien avouer que depuis je suis tomber amoureuse de cette école et des enseignements qu'elle propose. Je me demande donc s'il existe des équivalences entre Ulm et l'école du Louvre afin de pouvoir obtenir le diplôme de conservateur du patrimoine (est-il d'ailleurs délivré à la fin du troisième cycle ou faut-il faire une autre école ?) et d'avoir la possibilité de passer une thèse à Ulm, ou bien cela est-il impossible ou inutile ?

    Je vous remercie d'avance
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.