Fiches méthode Bac de français 2020

13468919

Réponses

  • Bonjour tout le monde
    En fait en apprenant mes lectures analytiques j'essaye de les enrichir avec de nouveaux éléments, issus de mes recherches parce que je pense qu'en français il ne faut pas se contenter d'être trop scolaire en restituant mot à mot le travail fait en classe...
    Bref j'essaie d'établir des parallèles avec d'autres auteurs ou d'autres oeuvres ou des citations latines pour compléter...
    Je voudrais savoir si cet enrichissement du travail est possible ou ne peut se faire qu'en ouverture ?
    Normalment la lecture analytique est un exposé, elle peut être agrémentée de parallèles etc, tant que ce n'est qu'évoqué rapidement je pense...
    Aussi, voulais-je demander si vous pouviez me conseiller une ouverture originale sur une oeuvre libertine pour des textes de Crébillon fils, Laclos et Cyrano de Bergerac. ( Par exemple une oeuvre récente, autre que "Le libertin" D'E.E Schmitt parce qu'on la déjà étudié en classe)
    Merci d'avance
  • pat21pat21 Membre
    Bonsoir, Je relance mon sos sur le texte de Cromwell 'acte 3 scène9 ( voir p7). S'il vous plait, Astrance, pourriez-vous m'aider ? Je ne sais pas comment exploiter ce texte. Merci infiniment.
  • pat21, je n'avais pas répondu car :
    - je n'ai pas le texte de Hugo chez moi et sans support...
    - je ne suis pas supposée me substituer à l'enseignement que vous avez reçu cette année.

    De quels éléments disposes-tu sur ce texte? On peut réfléchir ensemble à une organisation possible des idées. Quelle est la problématique de la séquence?
  • Bonjour tout le monde Je relance mon petit sos, c'est une question toute simple
    En fait en apprenant mes lectures analytiques j'essaye de les enrichir avec de nouveaux éléments, issus de mes recherches parce que je pense qu'en français il ne faut pas se contenter d'être trop scolaire en restituant mot à mot le travail fait en classe...
    Bref j'essaie d'établir des parallèles avec d'autres auteurs ou d'autres oeuvres ou des citations latines pour compléter...
    Je voudrais savoir si cet enrichissement du travail est possible ou ne peut se faire qu'en ouverture ?
    Normalment la lecture analytique est un exposé, elle peut être agrémentée de parallèles etc, tant que ce n'est qu'évoqué rapidement je pense...
  • Alors comment ca c'est passé pour ceux qui ont passé l'oral ?
    Quelques témoignages seraient sympa !
    moi je stress car apparemment beaucoup tombent sur "Convaincre, persuader, délibérer" et moi je ne connais pas super bien les textes...
    En plus j'ai l'impression que je ne retiens rien :(
  • ren92ren92 Membre
    Bonjour,
    dans mon descriptif des textes pour l'oral, il y est marqué que je dois faire un parallèle avec d'autres textes cependant j'aimerais bien savoir si on doit aussi lire à l'oral les textes où on fait le parallèle?
    Merci
  • lacatalacata Membre
    trendy67 a écrit:
    Alors comment ca c'est passé pour ceux qui ont passé l'oral ?
    Quelques témoignages seraient sympa !
    moi je stress car apparemment beaucoup tombent sur "Convaincre, persuader, délibérer" et moi je ne connais pas super bien les textes...
    En plus j'ai l'impression que je ne retiens rien :(
    Comment sais-tu que sa tombe sur convaincre, persuader, delibérer
  • Non je ne dit pas que ça tombe là dessus, on ne peut faire aucun pronostic. Mais c'est une séquence assez importante et les textes sont des classiques que les profs connaissent bien.
  • pat21pat21 Membre
    Bonjour Astrance
    Merci d'avoir répondu. Alors il s'agit du passage où Lord Rochester vient faire la cour à lady Francis. Cromwell arrive et dans le quiproquo qui suit lady Francis en profite pour faire croire que lord rochester est intéressée par la duègne.Pour sauver sa tête le lord joue le jeu.A la fin du passage il sort de la pièce avec la duègne et ce mauvais tour n'a fait qu'attiser sa flamme pour lady francis.Dans mon cours, peu de choses: essentiellement le comique peu détaillé et des explications de vocabulaire ( 1/2 page en tout): en effet, comme je l'ai expliqué, je n'ai pas de lecture analytique : le professeur lisait le passage, le commentait au fur et à mesure sans plan, tout cela dans le chahut.Sur mon descriptif: thème: réflexions sur le rapport entre spectateurs et personnages pris dans un piège au théâtre ( autres textes: Montserrat, extrait de Mithridate). Le passage est long: 7 pages photocopiées du livre.Je suis découragée. Si vous vouliez bien m'aider...Je vous en serais très reconnaissante.
  • Voilà qui est plus clair! La difficulté, je te l'ai dit, c'est que je n'ai pas Cromwell chez moi et donc pas le texte sous les yeux...
    Le plan pour le comique est très simple, et toujours le même : tu organises les procédés à partir des 4 grandes catégories : comique de mot, de geste, de situation, de caractère.
    En ce qui concerne le spectateur, ici il s'agit bien sûr du quiproquo qui fait jouer au spectateur un rôle particulier, puisque grâce à la double énonciation il en sait plus que les personnages. En revanche la notion de "piège" dans la problématique me laisse perplexe (?!?)

    Imaginons comme questions :
    → "Quel rapport s'établit ici entre le spectateur et le personnage?" (reprise de la problématique)

    I) Le quiproquo

    ... qui permet d'installer :
    II) le comique

    → "Quelle est la fonction / l'intérêt de cette scène dans l'intrigue?"
    I) Une fonction dramatique : le quiproquo

    (je te rappelle que "dramatique" renvoie à l'idée d'action, de suspense, de construction de l'intrigue)

    II) Une fonction psychologique : les personnages et leurs relations

    III)Une fonction comique : divertir le spectateur

    → Etudiez les relations des personnages dans cette scène

    I) Une scène de séduction

    II) mais une scène comique


    Est-ce que cela t'aide un peu?!?
  • Bonjour,
    Je passe mon oral le 3 juillet, et je suis tout sauf motivée! Ayant royalement raté l'épreuve écrite je suis découragée!
    Je me pose juste une question, apprendre les lectures analytiques faites en classe, est ce réellement utile?
    Cette question peut paraître irréfléchie mais vu que le cour ne doit pas être ressorti je ne vois pas l'intérêt!
    Je connais les textes, je vois globalement le sens du texte et ce que l'auteur a voulu faire passer etc
    Je suis partie dans ce même état d'esprit passer mon oral blanc de français et je me suis retrouvée avec 14, ce qui de surcroît ne me motive pas a travailler!
    Je ne sais plus vraiment ou j'en suis!
    Pouvez vous m'éclairer sur ce point, est ce vraiment nécessaire d'apprendre par coeur les lectures analytiques qui ont été faites en cour?
  • Il me semble qu'une réponse a déjà été apportée à cette question dans ce post....
  • NENE Membre
    Je suis passé hier, le monologue de Lorenzo où il justifie le meurtre d'Alexandre auprès de Philippe Strozzi.
    => En quoi est-ce un drame romantique?

    Je vous passe les détails, la professeur me semble gentil, je fais mon analyse: 1/ dualité du personnage 2/ politique et meurtre

    Tout se passe bien, je remplis parfaitement mon timing toutefois, l'examinatrice semble trop souvent dubitative vis à vis de ce que je dis, ce qui se confirmera lors de l'entretien, où, durant 10 minutes, elle vérifia mes connaissances sur le romantisme, puis élargit sur le lyrisme, sur le théâtre en général et sur la politique.
    En sortant de l'entretien, j'ai su qu'elle avait fait ça pour tout le monde!

    En bref, l'épreuve et loin d'être insurmontable (ça passe même très vite!) et ne vous laissez pas déstabiliser par l'attitude de votre examinateur(rice).
  • lacatalacata Membre
    bonjour, comment as-tu procédé pour la methode a l'oral? comment as-tu fais ton intro et conclusion?
  • NENE Membre
    Présentation de l'oeuvre: année d'écriture, contexte historique et social, courant et objet d'étude.

    Cl: Brève récapitulation et ouverture.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.