Fiches méthode Bac de français 2021

1235714

Réponses

  • ren92ren92 Membre
    Bonjour,
    dans mon descriptif des textes pour l'oral, il y est marqué que je dois faire un parallèle avec d'autres textes cependant j'aimerais bien savoir si on doit aussi lire à l'oral les textes où on fait le parallèle?
    Merci
  • lacatalacata Membre
    trendy67 a écrit:
    Alors comment ca c'est passé pour ceux qui ont passé l'oral ?
    Quelques témoignages seraient sympa !
    moi je stress car apparemment beaucoup tombent sur "Convaincre, persuader, délibérer" et moi je ne connais pas super bien les textes...
    En plus j'ai l'impression que je ne retiens rien :(
    Comment sais-tu que sa tombe sur convaincre, persuader, delibérer
  • Non je ne dit pas que ça tombe là dessus, on ne peut faire aucun pronostic. Mais c'est une séquence assez importante et les textes sont des classiques que les profs connaissent bien.
  • pat21pat21 Membre
    Bonjour Astrance
    Merci d'avoir répondu. Alors il s'agit du passage où Lord Rochester vient faire la cour à lady Francis. Cromwell arrive et dans le quiproquo qui suit lady Francis en profite pour faire croire que lord rochester est intéressée par la duègne.Pour sauver sa tête le lord joue le jeu.A la fin du passage il sort de la pièce avec la duègne et ce mauvais tour n'a fait qu'attiser sa flamme pour lady francis.Dans mon cours, peu de choses: essentiellement le comique peu détaillé et des explications de vocabulaire ( 1/2 page en tout): en effet, comme je l'ai expliqué, je n'ai pas de lecture analytique : le professeur lisait le passage, le commentait au fur et à mesure sans plan, tout cela dans le chahut.Sur mon descriptif: thème: réflexions sur le rapport entre spectateurs et personnages pris dans un piège au théâtre ( autres textes: Montserrat, extrait de Mithridate). Le passage est long: 7 pages photocopiées du livre.Je suis découragée. Si vous vouliez bien m'aider...Je vous en serais très reconnaissante.
  • Voilà qui est plus clair! La difficulté, je te l'ai dit, c'est que je n'ai pas Cromwell chez moi et donc pas le texte sous les yeux...
    Le plan pour le comique est très simple, et toujours le même : tu organises les procédés à partir des 4 grandes catégories : comique de mot, de geste, de situation, de caractère.
    En ce qui concerne le spectateur, ici il s'agit bien sûr du quiproquo qui fait jouer au spectateur un rôle particulier, puisque grâce à la double énonciation il en sait plus que les personnages. En revanche la notion de "piège" dans la problématique me laisse perplexe (?!?)

    Imaginons comme questions :
    → "Quel rapport s'établit ici entre le spectateur et le personnage?" (reprise de la problématique)

    I) Le quiproquo

    ... qui permet d'installer :
    II) le comique

    → "Quelle est la fonction / l'intérêt de cette scène dans l'intrigue?"
    I) Une fonction dramatique : le quiproquo

    (je te rappelle que "dramatique" renvoie à l'idée d'action, de suspense, de construction de l'intrigue)

    II) Une fonction psychologique : les personnages et leurs relations

    III)Une fonction comique : divertir le spectateur

    → Etudiez les relations des personnages dans cette scène

    I) Une scène de séduction

    II) mais une scène comique


    Est-ce que cela t'aide un peu?!?
  • Bonjour,
    Je passe mon oral le 3 juillet, et je suis tout sauf motivée! Ayant royalement raté l'épreuve écrite je suis découragée!
    Je me pose juste une question, apprendre les lectures analytiques faites en classe, est ce réellement utile?
    Cette question peut paraître irréfléchie mais vu que le cour ne doit pas être ressorti je ne vois pas l'intérêt!
    Je connais les textes, je vois globalement le sens du texte et ce que l'auteur a voulu faire passer etc
    Je suis partie dans ce même état d'esprit passer mon oral blanc de français et je me suis retrouvée avec 14, ce qui de surcroît ne me motive pas a travailler!
    Je ne sais plus vraiment ou j'en suis!
    Pouvez vous m'éclairer sur ce point, est ce vraiment nécessaire d'apprendre par coeur les lectures analytiques qui ont été faites en cour?
  • Il me semble qu'une réponse a déjà été apportée à cette question dans ce post....
  • NENE Membre
    Je suis passé hier, le monologue de Lorenzo où il justifie le meurtre d'Alexandre auprès de Philippe Strozzi.
    => En quoi est-ce un drame romantique?

    Je vous passe les détails, la professeur me semble gentil, je fais mon analyse: 1/ dualité du personnage 2/ politique et meurtre

    Tout se passe bien, je remplis parfaitement mon timing toutefois, l'examinatrice semble trop souvent dubitative vis à vis de ce que je dis, ce qui se confirmera lors de l'entretien, où, durant 10 minutes, elle vérifia mes connaissances sur le romantisme, puis élargit sur le lyrisme, sur le théâtre en général et sur la politique.
    En sortant de l'entretien, j'ai su qu'elle avait fait ça pour tout le monde!

    En bref, l'épreuve et loin d'être insurmontable (ça passe même très vite!) et ne vous laissez pas déstabiliser par l'attitude de votre examinateur(rice).
  • lacatalacata Membre
    bonjour, comment as-tu procédé pour la methode a l'oral? comment as-tu fais ton intro et conclusion?
  • NENE Membre
    Présentation de l'oeuvre: année d'écriture, contexte historique et social, courant et objet d'étude.

    Cl: Brève récapitulation et ouverture.
  • Bonjour,
    Je passe mon oral mardi et je stresse un peu je suis en 1ereES et j'ai pas mal de texte à apprendre.
    Mon 1ere oral blanc mon petit frere m'a dit que j'allais tombé sur un reve d'aloysuis bertrand et je suis tombé dessus .
    A mon 2eme oral blanc il regarde mes textes et dit que je vais tombé sur electre de giraudoux et je tombe desus.
    J'hallucine et lui rigole pretextant avoir des pouvoir de voyance.ah mon petit frere!!!!!
    Pour mon vrai oral mardi il me dit que je vais tombé sur le loup et l'agneau de la fontaine. dois-je le croire.
    N'etant pas superticieux j'ai appri quand meme parfaitement le loup et l'agneau on ne sait jamais
  • lacatalacata Membre
    moi je stress plus que vous tous!!!!!! je dois recommencer tout mes textes!!!! j'ai fais hors sujet car j'apprenais les plans :S aie aie donc depuis tout a l'heure je recommence là j'ai fini la poésie lol il me reste encore 3séquences j'ai procédé d'une manière efficace je présente l'oeuvre, avec biographie légère, le mouvement littéraire et présentation du passage puis j'ai fais un petit plan avec les idées essentiel des diffèrent texte et je trouve que c'est vraiment mieux et plus efficace a retenir . j'espère être l'heure lundi . Bonne chance a tous!!
  • pat21pat21 Membre
    Bonjour Astrance,
    Merci beaucoup pour votre réponse qui m'a donné des pistes. Néanmoins j'ai peur de m'être trompée en parlant de quiproquo: en fait lady francis pour éloigner lord Rochester et pour le sauver de son père Cromwell lui tend un piège: elle dit à Cromwell que Rochester aime en fait sa duègne. Pour sauver sa peau, Rochester est obligé de jouer le jeu. Surgit la duègne qui croit que Rochester veut l'épouser. A la fin de la scène, ils sortent tous deux encadrés par 3 mousquetaires pour se marier.Dois-je parler de piège ou de quiproquo ? De plus, les apartés sont très nombreuses et créent un effet comique. A propos des relations entre les personnages: que dois-je comprendre: comment ils se positionnent les uns par rapport aux autres: amour, crainte...? J'avoue que je suis perdue, rien n'est clair et cela fait 2 jours que je suis sur ce texte.Si vous vouliez bien m'aider encore...je vous en serais très reconnaissante.
  • Bonjour pat21. C'est bien ici un quiproquo (la duègne...).
    Qu'en est-il de Rochester? (j'avoue que si je connais bien la préface, je connais très mal la pièce...) Connaît-il les motivations de L.F. ? Sait-il qu'elle l'aime?
    Pour les personnages, il peut être intéressant de les étudier "individuellement", puis de réfléchir au rapport qui s'instaure dans la scène : rapport de force, éloignement, complicité... Comment la scène fait évoluer (marque une évolution dans) leurs rapports. Sont-ils les mêmes au début et à la fin de la scène?
    Avez-vous travaillé sur le drame romantique? Si c'est le cas, c'est ici un axe intéressant, qui pourrait constituer une problématique générale puisque cette scène me semble (mais sans le texte sous les yeux...) caractéristique du mélange des registres et des genres : malgré le comique, les enjeux sont ici tragiques. Si vous pouvez scanner le texte peut-être pourrais-je en avoir un aperçu? Impossible de le trouver en ligne!
    D'autres candidats ont-ils déjà été interrogés sur cette oeuvre?
  • pat21pat21 Membre
    Merci Astrance,
    Alors pour Cromwell on ne trouve rien sur internet et je ne peux pas scanner le texte, mon scanner étant en panne: je doute d'ailleurs qu'on puisse lire ce texte car le texte photocopié est minuscule ( 8 pages sur 1 feuille A3!) Le texte est brut: on ne sait pas ce qui s'est passé avant, ni d'ailleurs après: je ne sais pas si lady francis aime Rochester car elle l'envoie tout de même se marier avec sa duègne ( même si c'est pour lui sauver la vie: en fait lorsque surgit Cromwell elle dit ( à part)Il faut de l'indulgence. C'est un fou" puis " Mon père le tuerait, le malheureux!" Cromwell a l'air d'être terrifiant car Rochester est obligé de jouer le jeu même s'il fait beaucoup de critiques en aparté sur la duègne " Une peau collée à des os faits en duègne!" "un corps à rebuter les bêtes carnassières"... Lady Francis a l'air ravi de son piège: didascalie " en souriant" elle dit " Comme il est attrapé" lorsque son père veut sur le champ faire marier Rochester à la duègne. De son côté, Rochester à la fin dit" Quel tour m'a joué là cette Francis! Je l'aime encor comme cela; de ruse et decandeur j'adore ce mélange, sa malice d'enfant, joite à sa beauté d'ange. M'arracher à son père! à sa duègne m'unir! Trouver, en me sauvant, moyen de me punir!" puis il sort se marier. Dans 2 librairies, RIEN...ce texte semble délaissé. Sinon, dans le drame romantique nous avons étudié un extrait de Ruy Blas: le seul comique lors de la réapparition de Don sallustre. Je vois beaucoup de comique dans cette scène mais je perçois moins les enjeux tragiques ( la cruauté apparente de Cromwell, ce mariage" forcé"?) Je crois que je vais prier pour ne pas tomber sur ce texte...
    Mille mercis
  • C'est un texte en effet peu étudié ; c'est pour cela que je te demandais si les candidats avaient déjà été interrogés dessus... Tu peux exploiter l'ambiguïté de l'attitude de L.F.
    Mon conseil : ne te rends pas malade avec ce texte. Il me semble que tu as bien travaillé, tes interrogations prouvent que tu l'as bien compris. Tu as assez d'éléments et l'examinateur tiendra compte de la longueur du texte, de sa difficulté. Repose-toi, ou passe à un autre texte, mais ne t'acharne plus sur celui-ci! C'est mon conseil de prof, d'examinatrice, et d'ancienne candidate à plusieurs concours et examens! Je te souhaite un oral plein de succès, tiens-moi au courant!
  • Lacata,
    J'ai du mal à comprendre ton post, en quoi avoir appris les plans est hors-sujet ?
  • pat21pat21 Membre
    Je vais suivre vosconseils. Juste faire une petite fiche avec présentation de l'extrait, l'auteur, le registre...et des idées un peu organisées sur le comique et le drame romantique...Merci beaucoup pour votre aide. Je vous tiendrai au courant. Bon dimanche
  • Bonjour à tous.

    Voilà j'angoisse depuis un certain temps car j'ai peur de tomber à l'oral sur un des 3 textes que nous avons vu très rapidement en classe (juste le plan) et donc j'aurais voulu savoir si au pire des cas je pouvais demander à l'examinatrice de changer de texte ?

    Pensez-vous que ce soit vraiment grave ?
  • LaFeeLaFee Membre
    Je me posais la meme question?... :s
    Meme si je pense que c'est (trèèèès) délicat...

    Question: les profs ne sont-ils pas obligés de donner un plan détaillé pour chaque texte de l'oral? Ou commenter un texte en cours en nous laissant prendre quelques notes c'est considérer avoir vu ce texte?...
    Parce que grace à mon prof (très sympathique au demeurant, mais sur ce coup-ci... --' ), me voilà avec 1/3 de textes sans plan, avec juste quelques notes ou quasiment rien.

    Si je tombe sur un de ces textes sur lequel j'ai été à peine préparé, ai-je le droit de le dire à mon jury ou celui-ci considère-t-il que c'est à l'élève de compléter les informations?
    Je trouve cette dernière chose normale, et c'est ce que je fais depuis quelques jours pour l'ensemble de mes textes. Mais dans le cas où le prof nous a donné la feuille, a lu le texte, donné la traduction de 3 mots un peu difficiles et commenté un ou deux éléments importants... je ne crois pas qu'on puisse considérer ce texte comme "vu".
    Une telle attitude de la part d'un professeur est-elle normale?...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.