Fiches méthode Bac de français 2021

123578

Réponses

  • ComateenComateen Modérateur
    Choups a écrit:
    (Au passage, suis-je la seule à m'être étonnée des nouvelles copies fournies par l'éducation nationale? Des petits carreaux et sur une feuille démesurée !)
    Les copies ont toujours été ainsi, non ?
  • YoanB13 a écrit:
    mariebueno a écrit:
    et pour tout ceux qui ont dit que Merteuil voulait venger son sexe, cest faux, elle pourrit la vie des femmes au contraire. Cest là un contre sens total !
    Elle dit qu'elle est née pour venger son sexe xD mais le venge t'elle c'est une autre question, enfin je dirais qu'elle pourrit la vie des prudes, et de la cruche Cécile.
    Elle pourrit peut être la vie des femmes également, mais ce n'est pas faux d'avoir dit qu'elle voulait venger son sexe puisqu'elle le dit elle même dans la lettre 81 il me semble, après ce n'est pas totalement ce qu'elle fait, ou du moins à sa manière.

    ( J'ai pris LAMPEDUSA)
  • ChoupsChoups Membre
    Comateen a écrit:
    Choups a écrit:
    (Au passage, suis-je la seule à m'être étonnée des nouvelles copies fournies par l'éducation nationale? Des petits carreaux et sur une feuille démesurée !)
    Les copies ont toujours été ainsi, non ?
    L'année dernière pour mes épreuves anticipées elles n'étaient pas comme ça, enfin ça n'est qu'un détail mais tout de même, c'est dépaysant les deux premières minutes =)
  • Elle est en apparance féministe, mais il faut bien, oui, souligner ses limite: Elle n'a aucun scrupule de livré Cécile à la merci de Valmont pour se venger, elle tue Mme de Tourvel par le biais de Valmont, elle utilise les duegne, notament sa cousine, pour se proteger, elle les manipule, elle tient meme par le secret sa femme de chambre Victoire....


    Sinon pour les copies, pareil >< "Madame, on colle comment la partie qui doit resté caché? "Eu, je sais pas, je vais demander".
    Bon pur les petits carreaux, c'était un teste: On ecrit gros=> on saute les ligne, petit=>on les saute pas, ainsi, ils voyent vite ceux qui ecrit gros et petit.... Nan c'est pas vrais.
    Je suis sur que ceux qui n'ont pas sauté de ligne seront avantagés car écolo :D
  • Jai lu un corrigé des Liaisons et il semblerait qu'il ait fallu faire un axe entier sur le fait que Valmont est au fond un etre bon, qui aime faire le bien.
    Je vais me pendre....
  • Ceux qui ont fait les corrigés ils ont pas fumé un petit join ? looool

    Parce que Valmont fait la charité juste par calcule, il regarde bien que la famille n'ait pas de fille en âge d'être séduite etc

    Valmont est la figure type du libertin, dont le seul plaisir est de faire le mal, sauf avec Tourvel où on peut penser qu'il l'aime vraiment ...
  • En effet, c'est plus qu'étonnant... Mais n'oublions pas que Laclos étant mort, on ne peut savoir ce qu'il voulait dire vraiment, libre court donc à toute interprétation... Je suppose que si c'est le corrigé, il est complet et bien expliqué, il dois se justifier... faut voire avant de juger, mais j'avoue que ça m'intrique aussi ><
  • 76man76man Membre
    mariebueno a écrit:
    Jai lu un corrigé des Liaisons et il semblerait qu'il ait fallu faire un axe entier sur le fait que Valmont est au fond un etre bon, qui aime faire le bien.
    Je vais me pendre....
    En effet Valmont n'a pas une âme aussi laide que Merteuil, et ne prend pas vraiment beaucoup de plaisir à faire le mal, sinon qu'il est un cheminement vers un plaisir charnel. Cette "bonne" action renvoie aussi à la faiblesse de Valmont qui est influencé par Merteuil, qui est l'origine véritable des perversions de celui-ci. Le film le montre très bien aussi, et le fait qu'il se livre en quelque sorte à la mort le démontre, c'est une sorte de rédemption. L'extrait mettait en perspective toute l'intrigue du roman, et en quelque sorte annonçait la fin de Valmont; c'est cette faiblesse qui le perdra.
    Comateen a écrit:
    Choups a écrit:
    (Au passage, suis-je la seule à m'être étonnée des nouvelles copies fournies par l'éducation nationale? Des petits carreaux et sur une feuille démesurée !)
    Les copies ont toujours été ainsi, non ?
    Je crois oui ;)
  • ChoupsChoups Membre
    Choups a écrit:
    Bonsoir tout le monde,

    comme vous tous j'ai passé cette après-midi l'épreuve de littérature et à ma grande surprise comme vous tous, j'ai découvert le Guépard de Lampedusa. Choix de sujet qui me paraissait cependant totalement possible de la part des examinateurs, c'est pourquoi je n'avais pas fait l'impasse sur ce roman, bien que l'ayant moins révisé que les autres. Je fais donc partie de ceux qui ont pris le Guépard, en espérant qu'on ne soit pas trop et que cela puisse nous porter chance =)

    Voici mon plan pour la deuxième question, qui m'a posé problème et notamment dans la deuxième partie, j'ai peur d'avoir fait un hors-sujet, qu'en pensez-vous ?

    I/ Roman de la décadence et du déclin
    A/ Déclin du prestige du prince
    B/ Déclin d'une classe sociale : l'aristocratie sicilienne (Plébiscite)
    C/ Ascension de la bourgeoisie : mariage Tancredi/Angelica

    II/ Une expression qui révèle l'extrême lucidité du prince quant à sa propre condition, autrement dit une vision pessimiste.
    A/ Don Fabrizio = personnage qui ne tente en rien de changer le cours des choses et qui semble résigné (mariage, vote du plébiscite, refus de la proposition de Chevalley)
    B/ Don Fabrizio = conscient du sort qui est réservé à l'aristocratie, disparition de sa classe.
    C/ Don Fabrizio = conscient de sa condition de mortel (petite référence à Pascal au passage, sait-on jamais)

    J'ai l'impression que tout ça n'est pas vraiment une réponse à la question, cependant celle-ci demeurait assez vaste et floue "le sens du roman" ?

    Merci !

    (Au passage, suis-je la seule à m'être étonnée des nouvelles copies fournies par l'éducation nationale? Des petits carreaux et sur une feuille démesurée !)
    Je réitère, personne pour m'aider ?
  • Pour Valmont, le mieux serait je pense de lire ce que les grands critiques des liaisons ont dit sur lui, par exemple Baudelaire etc
  • 76man76man Membre
    YoanB13 a écrit:
    Pour Valmont, le mieux serait je pense de lire ce que les grands critiques des liaisons ont dit sur lui, par exemple Baudelaire etc
    Même si Baudelaire mâtinait ses critiques et analyses de sa propre esthétique...
  • Je suis d'accord sur le fait que Valmont n'a pas l'âme aussi laide que Merteuil, mais je trouve que ça bonté se fait voir plutot à la fin, quand il tombe "dans les filets" de Mme de Tourvel ' Là c'est le tout début, n'oublions pas qu'il viole Cécile, c'est pas rien . de plus, son étonement de voir une famille si pauvre montre qu'il est pas vraiment habitué à cotoyé la mière et donc, a se rendre charitable...
    Je conçoit tout a fait que l'ont puisse faire un tel interpretation sur Valmont, mais à en faire un axe du BAC ... Je pense que beaucoup, dont moi, écoute attentivement leur prof et lisent les profil BAC ... Qui ne tiennent pas vraiment ce genre de discours. On est que des terminales zut :'(
  • 76man a écrit:
    YoanB13 a écrit:
    Pour Valmont, le mieux serait je pense de lire ce que les grands critiques des liaisons ont dit sur lui, par exemple Baudelaire etc
    Même si Baudelaire mâtinait ses critiques et analyses de sa propre esthétique...
    J'ai dit Baudelaire au pif parce que j'ai lu qu'il avait beaucoup écrit sur les Liaisons...
  • Choups a écrit:
    Choups a écrit:
    Bonsoir tout le monde,

    comme vous tous j'ai passé cette après-midi l'épreuve de littérature et à ma grande surprise comme vous tous, j'ai découvert le Guépard de Lampedusa. Choix de sujet qui me paraissait cependant totalement possible de la part des examinateurs, c'est pourquoi je n'avais pas fait l'impasse sur ce roman, bien que l'ayant moins révisé que les autres. Je fais donc partie de ceux qui ont pris le Guépard, en espérant qu'on ne soit pas trop et que cela puisse nous porter chance =)

    Voici mon plan pour la deuxième question, qui m'a posé problème et notamment dans la deuxième partie, j'ai peur d'avoir fait un hors-sujet, qu'en pensez-vous ?

    I/ Roman de la décadence et du déclin
    A/ Déclin du prestige du prince
    B/ Déclin d'une classe sociale : l'aristocratie sicilienne (Plébiscite)
    C/ Ascension de la bourgeoisie : mariage Tancredi/Angelica

    II/ Une expression qui révèle l'extrême lucidité du prince quant à sa propre condition, autrement dit une vision pessimiste.
    A/ Don Fabrizio = personnage qui ne tente en rien de changer le cours des choses et qui semble résigné (mariage, vote du plébiscite, refus de la proposition de Chevalley)
    B/ Don Fabrizio = conscient du sort qui est réservé à l'aristocratie, disparition de sa classe.
    C/ Don Fabrizio = conscient de sa condition de mortel (petite référence à Pascal au passage, sait-on jamais)

    J'ai l'impression que tout ça n'est pas vraiment une réponse à la question, cependant celle-ci demeurait assez vaste et floue "le sens du roman" ?

    Merci !

    (Au passage, suis-je la seule à m'être étonnée des nouvelles copies fournies par l'éducation nationale? Des petits carreaux et sur une feuille démesurée !)
    Je réitère, personne pour m'aider ?
    J'ai aussi fait Le Guépard, et sincèrement j'ai fait comme toi, sauf pour la deuxième partie, enfin presque, car j'ai mis que c'est une mise en abîme de sa propre mort et de la réflexion philosophique sur la finitude, le déclin de l'être humain en général mais j'ai peur que ce soit hors sujet... Et je ne voyais pas de troisième partie. S'il est le dernier des Salina c'est qu'après lui il n'y aura personne puisque sa classe va à sa perte et qu'il va mourir. Puis c'est tout, enfin je ne voyais pas quoi dire d'autre,... :)
  • Choups a écrit:
    Choups a écrit:
    Bonsoir tout le monde,

    comme vous tous j'ai passé cette après-midi l'épreuve de littérature et à ma grande surprise comme vous tous, j'ai découvert le Guépard de Lampedusa. Choix de sujet qui me paraissait cependant totalement possible de la part des examinateurs, c'est pourquoi je n'avais pas fait l'impasse sur ce roman, bien que l'ayant moins révisé que les autres. Je fais donc partie de ceux qui ont pris le Guépard, en espérant qu'on ne soit pas trop et que cela puisse nous porter chance =)

    Voici mon plan pour la deuxième question, qui m'a posé problème et notamment dans la deuxième partie, j'ai peur d'avoir fait un hors-sujet, qu'en pensez-vous ?

    I/ Roman de la décadence et du déclin
    A/ Déclin du prestige du prince
    B/ Déclin d'une classe sociale : l'aristocratie sicilienne (Plébiscite)
    C/ Ascension de la bourgeoisie : mariage Tancredi/Angelica

    II/ Une expression qui révèle l'extrême lucidité du prince quant à sa propre condition, autrement dit une vision pessimiste.
    A/ Don Fabrizio = personnage qui ne tente en rien de changer le cours des choses et qui semble résigné (mariage, vote du plébiscite, refus de la proposition de Chevalley)
    B/ Don Fabrizio = conscient du sort qui est réservé à l'aristocratie, disparition de sa classe.
    C/ Don Fabrizio = conscient de sa condition de mortel (petite référence à Pascal au passage, sait-on jamais)

    J'ai l'impression que tout ça n'est pas vraiment une réponse à la question, cependant celle-ci demeurait assez vaste et floue "le sens du roman" ?

    Merci !

    (Au passage, suis-je la seule à m'être étonnée des nouvelles copies fournies par l'éducation nationale? Des petits carreaux et sur une feuille démesurée !)
    Je réitère, personne pour m'aider ?
    Je pense que ça tient la route, enfin j'ai compris et c'est cohérent, c'est déjà bien. Si tu veux une idée, je peux te donner le mien pour la deuxième question (même si je sais que c'est vraiment bidon)

    I- "Le dernier des Salina" = Prince irremplaçable dans le roman, unique
    A- Très présent dans le roman et au coeur de toutes les actions
    B- Avec sa personnalité imposante et égocentrique = c'est le seul vrai Salina en quelque sorte

    II- "Le dernier des Salina" = d'une manière plus imagée, cela représente la fin d'une lignée, d'une époque
    A- l'aristocratie a perdu face aux troupes de Garibaldi, de la bourgeoisie
    B- le Prince n'a pas d'autres choix que faire des concessions (acceptation du mariage de Tancredi ...) et d'accepter son destin avec fatalité
  • YoanB13 a écrit:
    mariebueno a écrit:
    et pour tout ceux qui ont dit que Merteuil voulait venger son sexe, cest faux, elle pourrit la vie des femmes au contraire. Cest là un contre sens total !
    Elle dit qu'elle est née pour venger son sexe xD mais le venge t'elle c'est une autre question, enfin je dirais qu'elle pourrit la vie des prudes, et de la cruche Cécile.
    Elle dit ça dans le film (il me semble). Notre professeur avait bien insisté sur le fait que Mme de Merteuil est une "solitaire" dans le sens ou elle n'agit que pour et par elle-même et n'a pas l'aspect féministe dans le roman qu'elle a dans le film.
  • 76man76man Membre
    Etienne78 a écrit:
    Je suis d'accord sur le fait que Valmont n'a pas l'âme aussi laide que Merteuil, mais je trouve que ça bonté se fait voir plutot à la fin, quand il tombe "dans les filets" de Mme de Tourvel ' Là c'est le tout début, n'oublions pas qu'il viole Cécile, c'est pas rien . de plus, son étonement de voir une famille si pauvre montre qu'il est pas vraiment habitué à cotoyé la mière et donc, a se rendre charitable...
    Je conçoit tout a fait que l'ont puisse faire un tel interpretation sur Valmont, mais à en faire un axe du BAC ... Je pense que beaucoup, dont moi, écoute attentivement leur prof et lisent les profil BAC ... Qui ne tiennent pas vraiment ce genre de discours. On est que des terminales zut :'(
    Oui, désolé, mon interprétation est peut-être un peu poussée pour des Tle, mais certains l'auront sans doute vu. Ce que je veux dire, c'est qu'un passage que l'on donne en étude (commentaire ou question) est souvent à mettre en relation avec le reste de l'œuvre, à insérer dans la trame narrative. Et c'est là la limite des profils BAC, qui ne donnent pas vraiment de profondeur à l'analyse, et ne livrent que quelque chose de très schématique - tout comme la plupart des cours de Tle...
  • Pour le Guépard j'ai rajouter qu'il était le dernier des Salina car il n'a pas eu de "descendants". Ya le petit Fabrizietto mais il savait très bien que ce ne serait pas lui qui aurait pu continuer la lignée des Salina
  • 76man76man Membre
    decorposee a écrit:
    Elle dit ça dans le film (il me semble). Notre professeur avait bien insisté sur le fait que Mme de Merteuil est une "solitaire" dans le sens ou elle n'agit que pour et par elle-même et n'a pas l'aspect féministe dans le roman qu'elle a dans le film.
    Oui, c'est un personnage cynique, sadique, manipulateur, égoïste... comme on le voit dans la lettre qu'elle dicte à Valmont.
  • Justement il m'a posé problème lui, le petit Fabrizietto.
    Nous savons que les soeurs Salina ne sont pas mariées donc à leur mort, la lignée disparait. Malgré tout, le petit est pas un descendant de la famille, donc pas le "dernier des Salina" ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.