Fiches méthode Bac de français 2020

Bonjour, les sujets du bac philo 2009 sont disponibles ! J'ouvre déjà un sujet pour l'examen de la filière littéraire :

- Le langage trahit-il la pensée ?

- L'objectivité de l'histoire suppose-t-elle l'impartialité de l'historien ?

Commentaire de texte : un passage de "Le monde comme volonté et comme représentation" d'Arthur Schopenhauer, sur les rapports entre le désir comme privation, et la satisfaction de ce désir. Extrait : "Le désir, en effet, la privation, est la condition préliminaire de toute jouissance. (...) Donc la satisfaction, le contentement ne sauraient être qu'une délivrance à l'égard d'une douleur, d'un besoin." Commentaire de texte :
Texte de Schopenhauer extrait du Monde comme volonté et représentation.
La satisfaction, le bonheur, comme l’appellent les hommes, n’est au propre et dans son essence rien que de négatif, en elle, rien de positif. Il n’y a pas de satisfaction qui, d’elle-même et comme de son propre mouvement, vienne à nous, il faut qu’elle soit la satisfaction d’un désir. Le désir, en effet, la privation, est la condition préliminaire de toute jouissance. Or, avec la satisfaction cesse le désir, et par conséquent la jouissance aussi. Donc la satisfaction, le contentement, ne sauraient être qu’une délivrance à l’égard d’une douleur, d’un besoin, sous ce nom, il ne faut pas entendre en effet seulement la souffrance effective, visible, mais toute espèce de désir qui, par son importunité, trouble notre repos, et même cet ennui qui tue, qui nous fait de l’existence un fardeau. Maintenant, c’est une entreprise difficile d’obtenir, de conquérir un bien quelconque, pas d’objet qui ne soit séparé de nous par des difficultés, des travaux sans fin, Sur la route, à chaque pas, surgissent des obstacles. Et la conquête une fois faite, l’objet atteint, qu’a-t-on gagné ? Rien assurément, que de s’être délivré de quelque souffrance, de quelque désir, d’être revenu à l’état où l’on se trouvait avant l’apparition de ce désir. Le fait immédiat pour nous, c’est le besoin tout seul, c’est-à-dire la douleur. Pour la satisfaction et la jouissance, nous ne pouvons les connaître qu’indirectement : il nous faut faire appel au souvenir de la souffrance, de la privation passées, qu’elles ont chassées tout d’abord. Voilà pourquoi les biens, les avantages qui sont actuellement en notre possession, nous n’en avons pas une vraie conscience, nous ne les apprécions pas, il nous semble qu’il n’en pouvait être autrement, et en effet, tout le bonheur qu’ils nous donnent, c’est d’écarter de nous certaines souffrances. Il faut les perdre, pour en sentir le prix, le manque, la privation, la douleur, voilà la chose positive, et qui sans intermédiaire s’offre à nous.

Arthur Schopenhauer
Mots clés :
«134

Réponses

  • 76man76man Membre
    Le premier sujet est assez convenu; je me souviens d'ailleurs d'une citation de Nietzsche : "La pensée danse dans les chaînes du langage" ;) Un de mes seuls souvenirs :)

    Le deuxième sujet est particulièrement intéressant.

    Pour Schopenhauer, le texte a l'air faisable. Mais en même temps il correspond bien à la noirceur de la pensée de Schopenhauer.
  • ComateenComateen Modérateur
    J'étais tombée sur le langage également, pour le bac :)
  • NuanceNuance Membre
    J'espere que ces beaux sujets vous ont inspirés. L'an dernier, je rêvais de tomber sur le langage, l'histoire, le désir et le bonheur, c'est dingue !
    On constate que cette année, pour les trois sections, ils ont donné des sujets finalement assez classiques. C'est pas plus mal =).
  • S75S75 Membre
    En L on a eu:

    Philosophie:
    L'objectivité de l'histoire suppose t elle l'impartialité de l'historien?

    Le langage trahit il la pensée?

    Et une explication de texte de Schopenhauer sur le désir et la conscience

    (j'ai pris le texte)

    Et pou la littérature on a eu:

    Laclos:
    Dans LLD d Laclos,quel est l'intérêt de l'épisode dans lequel Valmont porte secours à une famille de pauvre gens?

    et

    En quoi le roman de Laclos et son adaptation cinématographique présentent il Merteuil comme une femme hors du commun?

    Lampedusa:
    Quel rôle joue le village de Donnafugata dans Le Guépard?

    et

    Le Prince se voit comme "le dernier des Salina":en quoi cette expression éclaire t elle le sens du roman?

    (j'ai pris Laclos)
  • SolySoly Membre
    Alors, vos impressions ? moi j'ai juste complétement raté.
    =( =( =(
  • Et les S alors? *snif* je m'insurge contre la discrimination
    Je prend donc la responsabilité de vous communiquer les sujets:

    Est-il absurde de désirer l'impossible?

    Y a-t-il des questions auxquelles aucunes sciences ne répond?

    Voilààà donc un sujet plus classique/facile que l'autre, le premier que j'ai choisi car le désir est mon dada mais l'autre reste toutefois très intéressant! Il oblige les S à critiquer la science haha XD
  • 76man76man Membre
    Il faut mieux regarder, Comateen a créé un post sur le bac philo des S!!!

    ici
  • WooodyWooody Membre
    [...]

    La Philo j'ai pris «L'objectivité de l'histoire suppose-t-elle l'impartialité de l'historien?»
    Je sais pas ce que ça va donner jpense avoir entre 6.5 et 10 .... (Message édité)
  • SolySoly Membre
    La philo moi aussi je pense que ca a été j'ai pris le langage !
  • [...]
    Et la philo ce matin... J'ai tenté le langage pour finalement prendre le texte :lol: :( (Message édité)
  • ComateenComateen Modérateur
    On parle de philo ici, pour la littérature c'est dans un autre sujet =D
    Sujets du bac 2009 - Épreuve de littérature, série L
  • Langage au menu pour moi ! mais l'autre sujet était vraiment pas mal ! moi qui avait peur de pas trouver mon bonheur dans les dissertations... elles me plaisaient tellement que j'ai eu du mal à en choisir une !
    Après je sais pas trop ce que le résultat donnera mais c'était des sujets intéressants
  • J'ai prit le texte, c'était dur j'ai trouvé les dissert =(
  • Si y en a qui veulent voir si ce qu'ils ont dit correspond un peu ...
    -http://lewebpedagogique.com/forums/sujet-corrige-bac-philo-2009-f6191.html
    Il propose des plans mais on relativise il n'y a pas qu'un plan possible !
  • Je bave sur le sujet des S, sur l'absurde... Enfin, perso, j'avais fait deux impasses: le langage et l'histoire =D
    Le choix ne se posait donc pas. J'ai juste galéré pour le plan, mais je suis finalement venue à bout, et j'ai même proposé une page de commentaire (à vrai dire mon cours sur Nietzsche et le Crépuscule des idoles...)


    EDIT: Après lecture de la page donnée par miss-sushi, je me sens un peu mieux...
  • Sur le sujet littérature, tout le monde met ses plans, ici personne :'(
    Alors je commence car je pense avoir 2 parties hors sujet:

    Sujet 2: Le langage trahit t-il la pensée?
    I/ Un lien entre les 2 notions
    1) Breve definition du langage (Merleau-Ponty)
    2) Il n'existe pas de langage sans pensée (Descartes)
    3) Il n'existe pas de pensées sans les mots (Hegel, les mots sont necessaire pour "fixer" la pensées)

    II/ Le langage peut trahir la pensée
    1) Car elle a une force reductrice: Les mots n'expriment pas pleinement ce que l'on ressent (Sartre et Bergson)
    2) Le langage peut dévoilé nos pensées que nous voulons laisser caché (Freud et les lapsus révélateur + ... Laclos: Les 2libertins qui lisent entres les lignes :P)

    III/ Mais parfois, c'est la pensée qui trahit, perverti le langage.
    A travers le mensonge et les quiproquo: L'on connait le sens des mots et on le mésus volontairement....
  • Merci Freud je savais que peu importe le sujet fallait que je t'ai en tête (il m'a marqué toute l'année celui-là xD)

    J'ai pris le langage
    Descartes, Freud, Wittgenstein,Platon......

    J'ai quelques idées en commun avec le plan corrigé officiel et certains avis d'autres forums comme le mensonge, la pensée dialogue de l'ame avec elle meme....on verra bien ce que ca donne vu que les points de correction varie bien à ce que j'ai entendu =|
  • J'ai les même référence que le plan du site donné... Mais est'ce réelement le plan "officiel"?
    Ça me rassure un peu, moi qui pensait mm'éloigné du sujet avec freud, tout le monde l'a mis... Seulement, j'en ai parlé peu :s Enfait, j'ai devellopé les points dont le plan donné accorde peu d'importance et mentioné juste les points dont il semble acordé une importance primmordiale :s
  • Si ça peut te rassurer, j'ai également cité Freud mais seulement dans une sous partie, juste pour les lapsus.
    En gros, je voulais dire que parfois, le langage surprend la pensée, la surpasse.

    J'ai eu un doute pendant l'épreuve. Avez vous défini LE langage et LA pensée comme MON langage et MA pensée ?
  • Langage j'ai pris la définition de De Saussure et la pensée il me semble que j'ai mis quelque chose comme interne personnelle je me souviens plus exactement.tu veux dire quoi par "ma" pensée "mon" langage ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.