Les plus désespérés sont les chants les plus beaux...

Bonjour,

J'ai besoin d'aide : j'ai une dissertation en français pour mercredi, et j'en ai encore jamais fait...
de plus, je suis perdu, je n'ai pas d'idées du tout, et je suis stressé à l'idée de ne rien rendre...
Pouvez-vous m'éclairer un peu afin que je puisse avancer dans mon devoir ?
Sujet :

"Les plus désespérés sont les chants les plus beaux.
Et j'en sais d'immorels qui sont de purs sanglots"
écrit Alfred de Musset (1810-1857) dans sa Nuit de mai.
Commentez et discutez cette affirmantion en vous appuyant sur les textes ci-après et sur les poèmes que vous connaissez.

(Textes : "il a plu" de Léopold Sédar Senghor, Lettre d'hivernage ; "le survivant" de Ivan Chiaverini, poème sudiste ; "soir d'hiver" d'Émile Nelligan, poésies complètes ; et enfin "chant d'automne" de Charles Baudelaire, les Fleurs du mal. Ces textes ont tous en commun la mélancolie, l'ennui, la tristesse...) Pensez-vous que le poète soit condamné à l'incompréhension et que la source de la poésie se trouve le plus souvent dans la souffrance ?
Déjà, je voudrais commencer par oui, puis mais, donc mon 1° axe serait ma thèse, le 2° l'antithèse, et ensuite, la conclusion : synthèse.
Dans mon premier axe, je soutiendrai l'idée que le poète est incompris, mais pas totalement dans le 2° axe, nan ?
Dans mon premier axe, je citerai tous les textes que j'ai, qui parle de poète souffrant, donc la plupart des poètes utilisent la souffrance, mais dans le 2° axe, je dirai qu’il y a aussi des poètes qui n'utilisent pas cette source, car la poésie est aussi un travail de langage, qui peut montrer quelque chose de merveilleux...

Je ne suis pas plus avancé que ça, et de plus, je ne sais pas du tout quoi dire sur l'affirmation de Musset, j'ai pourtant cherché partout...

merci d'avance.
alexandra.
«1

Réponses

  • Tu as cherché partout ? et as-tu lu La nuit de mai de Musset ; le poème où se trouvent ces deux célèbres vers ? Avec le contexte tu pourras déjà développer autour de ce poème
    https://fr.wikisource.org/wiki/La_Nuit_de_mai
  • oui, j'ai cherché partout, a vrai dire, je suis sur internet depuis 9h du matin, et je n'ai toujour pas écrit une phrase, que des idées en vracs, je ne sais pas par où commencer mon intro, je n'ai pas assez d'arguments..
    de plus, oui j'ai lu en entier le poème d'alfred de musset, et je ne sais pas comment commenter cette phrase, si ce n'est que de dire que le message est clair, et que je le soutient, les poèmes les plus mélancolique sont la plupart du temps trè beau,triste,... que dire pour "discuter" de cette phrase?
    peut etre est ce le sentiment de pitié enver le poete qui nous fait aimer le poème...
    je sais que je vais parler des poète du 19°siècle qui sont pour beaucoup incompris, avec l'arrivé du romantisme, il y a trop de changements,
    que les poésie mélancolique, sont des poésie lyrique, donc qui exprime ses sentiments, qui sont souvent souffrant, que ce qui pousse les gens a écrir uen poésie veulent exprimer leur haine, leurs tristesse, en pensant qu'ils sont incompris, alors qu'il ne le sont pas vraiment....
    mais je vais aussi dire que c'est exesif, car il existe d'autres sentiments, eutre que la souffrance, comme l'amour...
    que les poésie sont aussi travaillé pour leur formes, leur mots...
    on peut pleurer sans que se soit beau,
    je citerai lafontaine, baudelair, avec les fleurs du mal, est ce une bonne idée que de citer le passage "tu m'a donnée ta bou et j'en ai fait de l'or" qui explique que les fleurs naissent du mal,grace a l'alchimie poétique, ceux peut etre une alusion lucide au mal existenciel de baudelaire, face a l'impuisance créatrice, la poésie vécu comme une tentative désespéré et pathétique d'échaper au mal de vivre.
    je rajouterai aussi que peut de temps après, l'ouvrage est condamné pour "outrage à la morale publique et aux bonnes moeurs" preuve que la première signification a fait scandal et a occulté les autres.
    voila...c tout ske j'ai
  • Laisse tomber Internet qui ne peut que brouiller tes pistes en t'en fournissant trop
    Mets en balance les vers de Musset avec d'autres qui chantent la joie et le bonheur d'exister
  • quel titre me proposé vous pour ma dissert? avec ses sous titre,sachant que l'axe 1 c'est le oui é le 2° le mais...
    merci d'avance
    alexandra
  • Pour un titre je n'ai pas d'idées, mais pour la poésie du rire tu peux regarder cette page. C'est du niveau thèse mais ne t'affole c'est pas truffé de mots savantissimes
    http://wayback.archive.org/web/*/http://documents.univ-lille3.fr/files/pub/www/recherche/theses/liouville-matthieu/html/these.html

    Intro de la thèse
    Le rire et la poésie n’ont jamais été incompatibles ; leur association ne peut être en elle-même ni subversive ni provocatrice. Bien au contraire, les formes comiques (satires, épigrammes, chansons légères…) font partie des plus anciennes et des plus courantes de la poésie.

    Ça peut te donner des idées de poèmes non-désespérés ; restera à argumenter si les plus désespérés sont ou non les plus beaux. Beaux étant, certainement, à définir : les plus agréables à lire ? les plus réussis formellement ? ceux qui impressionnent le plus la sensibilité et le cœur du lecteur ? Un petit développement perso sur ce que tu attends de la poésie ne serait pas malvenu (attention à présenter ton perso de façon impersonnelle !)

    La poésie quasi impersonnelle, descriptive mais formellement très belle du Parnasse peut aussi t'aider. Un poème tel que Les Conquérants (Jose-Maria de Heredia) : qu'en penses-tu ?
  • merci beaucoup!! aujourd'hui j'ai finti de rédiger la première partit, qui est asez longue je pense, elle fait 3pages, et la je vais commancer a trouver les idées pour la 2° partie, donc ça tombe bien, je vais prendre en compte ton message, mais j'ai peur que ma 2° partit soit beaucoup plus courte que la première...
    aussi,je pensait parler du sentiment peu etre exesisif des poètes, nan?
    et parler des poètes qui ne se sentent pas incompris, mais qui écrivent quand meme des poésie mélancolique, première ou 2° partie?
    et enfin, je dois donner mon opinion dans une dissert? je doi dire "je" ou toujour dire "on", car pour le momen, je n'ai pas trop dit ceu que je pensait, avec "je"...
  • Mieux vaut éviter de présenter ton opinion perso en disant "je" ; on est plus neutre donc moins risqué
  • quel sont les autres sentiments a part la souffrance, et l'amour que l'on peut exprimer dans une poésie?
  • Furi0u5Furi0u5 Membre
    J'ai un sujet similaire et je me pose quelques questions.
    Leah a écrit:
    Beaux étant, certainement, à définir : les plus agréables à lire ? les plus réussis formellement ? ceux qui impressionnent le plus la sensibilité et le cœur du lecteur ? Un petit développement perso sur ce que tu attends de la poésie ne serait pas malvenu (attention à présenter ton perso de façon impersonnelle !)
    Les autres poèmes ne sont-ils alors pas beaux?
    Comment répondre à cette question?
    C'est parce qu'il y a n'y a pas de "sensibilité" ou qu'ils ne nous "impressionnent" pas?
    S'ils ne sont pas beaux, ils sont moches? :/

    Qu'en pensez vous?
  • On est beaucoup revenu du clivage "beau/moche" autant en poésie que dans d'autres arts. Heureusement !
    Ma formulation Beaux étant, certainement, à définir : les plus agréables à lire ? les plus réussis formellement ? ceux qui impressionnent le plus la sensibilité et le cœur du lecteur ? est sous forme interrogative : la question reste ouverte, que signifie, de nos jours, un "beau" poème ?
    On ne peut plus le définir formellement, bel objet posé dans une métrique et une versification impeccable. Pour ce qui est du "fond" la poésie est "descendue" au niveau des objets quotidiens (Ponge, La parti pris des choses). Pour autant s'est-elle abaissée ?
  • Furi0u5Furi0u5 Membre
    Merci de ta réponse ;)

    Oui donc pas de réponse excate. La vision de la beauté d'un objet dépend de celui qui le contemple etc. Je peux mettre ce genre de phrase dans un commentaire?
  • Bien sûr, avec à l'appui les poèmes de Francis Ponge (tu en as quelques-uns cités en entier dans les discuss du forum, Le pain ; Le savon et peut-être d'autres
  • Voila j'ai eu une dissert a faire pour ce long week end :

    Les plus désespérés sont les chants les plus beaux.
    Et j'en sais d'immorels qui sont de purs sanglots"
    écrit Alfred de Musset (1810-1857) dans sa Nuit de mai.
    Commentez et discutez cette affirmantion en vous appuyant sur les textes ci-après et sur les poèmes que vous connaissez.

    J'ai vu que alexandra a eu le même sujet... moi j'ai deja mes parties...j'ai fais la premiere partie sur le " oui "
    Ma deuxieme partie étant que les poemes joyeux , qui parle du bonheur .... sont aussi bien ....
    SEUL problème ...;je n'ai pas de poemes qui parle du bonheur ou qui parraissent joteux ... sauf dans mon livre " les contemplations " de Hugo ...mais je ne dois pas me servir que de celles là ... donc si vous connaissez des sites .....
    JE SUIS TOUTE HOUI
  • araara Membre
    des poèmes sur le bonheur? Je peux t'en citer tout un paquet:
    Evadné de René Char
    Roman d'Arthur Rimbaud
    la cousine de nerval
    la nuit s'en va de victor hugo
    sensation de rimbaud
    fantaisie de nerval
    uen allée du Luxembourg, de nerval toujours
    en classe de victor hugo
    toute la lyre de victor hugo
    constantinople d'anna de noailles
    l'invitation au voyage de baudelaire
    il y a d'apollinaire
    green de verlaine
    doux souvenir de ronsard
    a un ami de musset


    etc
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.