Fiches méthode Bac de français 2020

2»

Réponses

  • Bonjour je passe mon oral de français dans quelques jours et j'ai étudié le poème de Baudelaire : "Le Confiteor de l'artiste" que voici :
    Que les fins de journées d’automne sont pénétrantes ! Ah ! pénétrantes jusqu’à la douleur ! car il est de certaines sensations délicieuses dont le vague n’exclut pas l’intensité ; et il n’est pas de pointe plus acérée que celle de l’Infini.
    Grand délice que celui de noyer son regard dans l’immensité du ciel et de la mer ! Solitude, silence, incomparable chasteté de l’azur ! une petite voile frissonnante à l’horizon, et qui par sa petitesse et son isolement imite mon irrémédiable existence, mélodie monotone de la houle, toutes ces choses pensent par moi, ou je pense par elles (car dans la grandeur de la rêverie, le moi se perd vite !) ; elles pensent, dis-je, mais musicalement et pittoresquement, sans arguties, sans syllogismes, sans déductions.
    Toutefois, ces pensées, qu’elles sortent de moi ou s’élancent des choses, deviennent bientôt trop intenses. L’énergie dans la volupté crée un malaise et une souffrance positive. Mes nerfs trop tendus ne donnent plus que des vibrations criardes et douloureuses.
    Et maintenant la profondeur du ciel me consterne ; sa limpidité m’exaspère. L’insensibilité de la mer, l’immuabilité du spectacle, me révoltent… Ah ! faut-il éternellement souffrir, ou fuir éternellement le beau ? Nature, enchanteresse sans pitié, rivale toujours victorieuse, laisse-moi ! Cesse de tenter mes désirs et mon orgueil ! L’étude du beau est un duel où l’artiste crie de frayeur avant d’être vaincu.
    La problématique vue en cours est "Comment l'auteur décrit-il le paysage créatif en poésie ?" Et le plan est : I) Un paysage idéal II) La signification d'un échec , je voudrais si possible avoir d'autres problématiques et plans afin d'élargir un peu l'étude de ce texte. Merci !
  • Ne cherche pas à "plaquer" le plan vu en classe ...
    Comprends bien la question de l'examinateur. Maîtrise bien l'analyse du poème en prose. Revois ses caractéristiques.

    Imagine, je te demande :
    En quoi le titre est-il une clé pour la lecture de ce poème en prose ?

    ou bien :
    Quel rôle joue la nature dans l'émotion artistique ?
  • DeliaDelia Membre
    La problématique vue en cours est "Comment l'auteur décrit-il le paysage créatif en poésie ?"
    D'ailleurs ce n'est pas une problématique ! Un simple fil conducteur pour l'analyse... et un gros risque de paraphrase !

    Quelles sont les caractéristiques du poème en prose ?
  • Delia, on lit de + en + souvent des problématiques qui n'en sont pas. Je me demande si, à la longue, cette "problématique" ne va pas se perdre dans les sables.

    PS : lorsque j'étais élève, la problématique n'existait pas. Nous faisions un plan de la dissertation (le commentaire n'existait pas), et voilà.
  • DeliaDelia Membre
    J'ai en effet assisté à la naissance de la problématique et à ses premiers pas hésitants...
    Quand j'eus enfin compris ce que c'était, grâce à mon IPR, je m'en suis servie pour mes travaux personnels : quelle aide pour construire une séquence et analyser un texte. Je trouve dommage de priver les élèves d'un outil si pratique et voilà pourquoi je m'en fais inlassablement le missionnaire.

    La force d'inertie étant ce qu'elle est, la problématique va bientôt rejoindre les objectif thématique et problématique au pays des vieilles lunes.
  • Oui pour la préparation d'un cours, c'est parfait. Mais les élèves (au lycée) ont du mal à formuler un problématique qui ait un sens. Il semble que ce soit leur bête noire.
  • Bonjour,

    je passe mon oral de français vendredi et cette année, parmi mes textes, se trouve Le Confiteor de l'artiste, qui est un poème en prose de Charles Baudelaire.

    Voici la problématique qu'on a vue en cours : "Comment le poète décrit-il le paysage créatif en poésie ?"

    I) Un paysage idéal
    II) Les réactions du poète
    II.1) La signification d'un échec

    Voilà pour ce poème, mais je ne comprend pas trop pour la seconde partie, s'il n'y a qu'une seule sous-partie autant n'en faire aucune ? Je ne comprend pas tellement ce plan, c'est pourquoi je viens vous demander si vous en auriez un autre, en deux ou trois parties, peu importe.

    Merci à vous et bonne chance pour ceux qui passent l'oral bientôt ! :P
  • Regarde plus haut dans le fil, tu as obtenu des réponses (réponses 18 et 19)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.